Les 10 règles d’or pour lutter contre la solitude

Les 10 règles d'or pour lutter contre la solitude
Unsplash ©Simon Maage

Facebook, Instagram, Twitter… Nous n’avons jamais été aussi connectés qu’à l’heure actuelle et pourtant, presque la moitié des Belges (46%) éprouve un sentiment de solitude. Aujourd’hui, on n’hésite d’ailleurs plus à parler de mal du siècle.

On pourrait penser que la solitude touche principalement les personnes âgées. Au contraire, ce sont les plus jeunes (20-34 ans), suivis des 35-49 ans qui en souffrent le plus.

10 conseils pour éviter la solitude

Dans cet article, on vous livre dix conseils pour chasser la solitude, petite ou grande, qui envahit votre quotidien.

1. Chouchoutez vos relations actuelles

Vous avez un mari, des parents, des frères et des sœurs, quelques amis… Si les relations que vous entretenez avec eux sont mauvaises ou que vous vous êtes éloignés, le sentiment de solitude peut vous guetter. Commencez par entretenir les relations que vous avez, celles qui vous font du bien. Chacune d’elles constitue une couche de protection face au monde et à la solitude. Prenez le temps de les appeler, invitez-les, organisez des balades, passez du temps avec eux…

Quelques idées de sorties à faire entre amis et/ou en famille:

2. Déconnectez-vous

Entre les statuts Facebook et/ou les posts Instagram où chacun essaie d’être à son avantage et les messages responsables de nombreux malentendus, les nouveaux moyens de communication n’apportent pas totale satisfaction dans nos relations. À moins de ne les utiliser que pour entretenir des relations bien ancrées dans la réalité, préférez-leur les vraies rencontres et conversations en face à face.

Difficile de se déconnecter? 

3. Prenez l’initiative

On a souvent tendance, quand on se sent seule, à en vouloir aux autres de ne pas venir vers nous et à ruminer notre infortune. N’hésitez pas à prendre l’initiative, à sortir de chez vous et à prendre de la distance avec votre souffrance. Montrez-vous accueillante, sympathique, regardez les gens, parlez-leur… Bref, ouvrez-vous au monde.

4. Soyez patiente

Toute amitié prend du temps à s’installer. Et les échecs ne sont pas rares, même chez les plus douées en relations sociales. Certes, vous avez hâte de sortir la tête de votre solitude, mais cela n’ira pas sans un minimum de patience.

Envie d’en savoir un peu plus sur l’amitié:

5. Prenez soin de vous

C’est un cercle vicieux: on n’a pas confiance en soi, on prend moins soin de soi, on a moins envie d’aller vers les autres et on leur donne moins envie de se rapprocher. Mais en se chouchoutant (nouvelles coiffures, sport, méditation), tout redémarre dans un cercle vertueux: on se recentre sur soi, on regonfle son estime de soi, on va plus facilement vers les autres et on les attire davantage aussi.

Ces articles vous donnent envie de prendre soin de vous:

6. Mettez-vous à l’écoute

On a souvent tendance à écouter superficiellement, en pensant déjà à ce que l’on dira ensuite. Mais pour se rapprocher de quelqu’un, il est essentiel de l’écouter attentivement jusqu’au bout et sans se précipiter pour donner des conseils.

7. Dédramatisez

La solitude fait souvent mal, mais elle a aussi ses bons côtés: elle nous permet de réaliser des activités qu’on a toujours eu envie de faire, sans comptes à rendre, d’être authentique, sans devoir vivre sous le regard de l’autre, et de partir à la découverte de nous-mêmes et de nos ressources en toute liberté.

Des activités sont ressourçantes:

8. Analysez votre solitude

Sous le terme “solitude” se cachent de nombreux besoins inassouvis: avez-vous besoin de vivre de temps en temps des moments sympas avec d’autres? Ou plutôt d’avoir des échanges intellectuels stimulants? De vous sentir plus en sécurité? De partager plus? De communiquer plus? Déterminer votre besoin précis vous permettra d’y apporter une solution plus facilement.

9. Faites une thérapie

Vos relations aux autres sont déterminées entre autres par votre habilité (ou pas) à entrer en contact avec autrui. Cette action peut-être réduite à cause de croyances limitantes (souvent négatives) construites dans votre enfance. Ne vaut-il pas la peine de vous interroger avec l’aide d’un(e) psy pour voir quelle est votre part de responsabilité dans ce vécu de solitude? Il est rare que la solitude chronique se résolve toute seule. Par ailleurs, parler de vous avec un thérapeute est déjà en soi une façon de lutter contre la solitude.

Rappelez-vous que consulter un psychologue n’a rien de dramatique.

10. Déculpabilisez

Vous pensez que vous ne savez pas y faire avec les relations et que c’est pour cette raison que vous vous sentez seule? Tout n’est pas de votre faute. Notre société individualiste a tout fait pour nous isoler les uns des autres: développement de moyens de communication virtuels, valorisation de la liberté et de la compétition… Or dans le même temps, la société prône comme modèle de réussite l’appartenance harmonieuse au groupe. Cherchez l’erreur!

Adaptation Web: Justine Leupe.

Voici 3 articles qui pourraient vous plaire

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)