Les réponses à 15 questions brûlantes sur la protection solaire

Les réponses à 15 questions brûlantes sur la protection solaire
Getty Images

Face aux effets néfastes du soleil, une seule solution: protéger sa peau. Voici les réponses à 15 questions essentielles sur la protection solaire qui vous permettront de bronzer en toute sécurité cet été.

Qui dit saison estivale dit lunch en terrasse, balades, journées à la Côte, bronzette sur le balcon ou encore séances jardinage… Si toutes ces activités au soleil font du bien au moral, n’oublions pas qu’une exposition prolongée sans protection peut avoir de nombreuses conséquences néfastes sur la peau et sur la santé. Même si vous restez en Belgique cet été, il est donc primordial d’adopter une attitude responsable face aux rayons UVA et UVB.

15 questions/réponses sur la protection solaire

Quel indice de protection convient le mieux à votre peau? Faut-il réellement utiliser une crème spécifique pour le visage? Votre tube de l’année dernière est-il toujours bon? La rédac’ répond à toutes vos questions sur la protection solaire.

1. Pourquoi faut-il absolument se protéger du soleil?

Le soleil, tout le monde l’aime. Mais ses rayons peuvent être extrêmement nocifs pour la peau et la santé. Ils peuvent provoquer des brûlures, un vieillissement prématuré de la peau, des lésions oculaires, un affaiblissement du système immunitaire, des réactions allergiques, et dans le pire des cas, un cancer de la peau. Pourtant, rares sont les personnes qui se protègent correctement du soleil, que ce soit par négligence, par manque d’attention ou tout simplement par méconnaissance.

2. Quelle est la différence entre UVA, UVB et UVC?

Pour mieux comprendre les effets du soleil et choisir la meilleure protection solaire possible, il est important de connaître la différence entre les trois formes de rayons ultraviolets:

  • Les ultraviolets A (UVA): ils représentent 95% des UV qui atteignent la surface de la Terre et sont présents toute l’année, même par temps gris. Ils sont capables de passer à travers les nuages et le verre, mais surtout, ils pénètrent en profondeur dans le derme et sont donc dangereux. Principaux producteurs de radicaux libres, ils peuvent endommager les cellules à long terme et entraîner un vieillissement précoce de la peau, des taches pigmentaires, des rides et des allergies. Pire encore, ils peuvent favoriser l’apparition de cancers cutanés.
  • Les ultraviolets B (UVB): ils représentent 5% des UV qui touchent la Terre. Ils ne transpercent ni les nuages, et pénètrent moins profondément dans la peau que les UVA. Cependant, ce sont ces rayons qui sont responsables des coups de soleil, des brûlures, des réactions allergiques et d’une bonne partie des cancers de la peau.
  • Les ultraviolets C (UVC): ils sont bloqués par la couche d’ozone et n’atteignent donc pas la peau.

En choisissant votre protection solaire, veillez donc à ce que cette dernière vous protège à la fois des UVA et des UVB. Si vous avez peur de vous y perdre, lisez notre article pour apprendre à décrypter les étiquettes des bouteilles de crème solaire.

3. À quelle fréquence faut-il appliquer de la crème solaire?

Contrairement à ce que beaucoup pensent, appliquer une bonne couche de crème solaire le matin ne suffit pas. Il est indispensable de réappliquer l’écran solaire toutes les deux heures, car son action diminue considérablement après un certain temps. En outre, la transpiration et la baignade inhibent une partie de la protection. N’oubliez pas d’appliquer votre crème avant la baignade et de renouveler l’application après une demi-heure dans l’eau, et ce, même si votre produit est « résistant à l’eau ».

4. Faut-il se protéger si l’on reste à l’ombre?

L’ombre offre une protection efficace contre le rayonnement direct du soleil. Mais certains sols peuvent refléter ses rayons, qui peuvent alors vous atteindre sans même que vous ne vous en rendiez compte. L’herbe est normalement sans risque, mais le sable reflète quant à lui jusqu’à 80% des rayons. Ces derniers se réfléchissent aussi sur les dalles, l’eau, le ciment, etc. Dans la plupart des cas, il est donc nécessaire d’appliquer de la crème même si l’on reste sous un arbre ou un parasol.

5. Quelle quantité de crème solaire faut-il appliquer?

Les dermatologues recommandent de ne pas lésiner sur les quantités: votre indice 50 ne vous protégera pas plus qu’un indice 20 si vous n’en mettez pas assez. Il est conseillé d’appliquer au moins 2mg par cm² de peau, soit environ 35g de produit solaire pour enduire le corps d’un adulte. On vous aide à y voir plus clair dans notre article « Crème solaire: quelle quantité faut-il appliquer? ». Pour appliquer votre crème de la meilleure manière possible, lisez aussi ces articles:

6. Quel indice de protection choisir?

Pour vous protéger contre les coups de soleil et les brûlures, vous devez choisir le bon FPS (Facteur de Protection Solaire). On distingue quatre niveaux de protection: faible (indice 6 à 10), moyen (15 à 20), élevé (30 à 50) et très élevé (50+). Chaque indice correspond à un certain pourcentage d’UVB bloqués: une crème solaire de SPF 15 filtre environ 93% des rayons UVB tandis qu’un écran solaire SPF 30 en bloque 95% et une crème SPF 50 en bloque 98%. L’idée selon laquelle vous bronzerez moins vite avec une crème d’indice élevé est donc totalement fausse, tout comme l’idée que vous ne devez plus mettre de crème si vous êtes déjà bronzée.

Quel est mon phototype?

Le choix de l’indice de protection dépendra principalement de votre type de peau et des conditions d’ensoleillement (heure, durée d’exposition, altitude, etc.). Selon votre phototype, votre peau réagira plus ou moins rapidement au soleil. Plus la peau est claire (phototype 1), plus l’indice de protection doit être élevé.

  • Type 1: peau laiteuse, brûle systématiquement, ne bronze jamais, nombreuses taches de rousseurs. FPS recommandé: 50+.
  • Type 2: peau claire, brûle systématiquement, développe parfois un teint légèrement hâlé, nombreuses taches de rousseur. FPS recommandé: 50+.
  • Type 3: peau claire à foncée, brûle parfois, bronze toujours (bronzage moyen), quelques taches de rousseur. FPS recommandé: 50
  • Type 4: peau foncée, ne brûle jamais, bronze toujours, pas de taches de rousseur. FPS recommandé: 30.
  • Type 5: peau brune, ne brûle jamais, bronze toujours (bronzage très foncé), pas de taches de rousseur. FPS recommandé: 20.
  • Type 6: peau noire, ne brûle jamais, pas de taches de rousseur. FPS recommandé: 20.

7. Faut-il utiliser une crème spéciale pour le visage?

Vous pouvez parfaitement appliquer votre crème solaire normale sur votre visage. Mais les produits pour le corps sont généralement plus épais ou plus gras et peuvent donc provoquer des boutons. Les crèmes spécifiques pour le visage offrent généralement une protection élevée tout en ayant une texture plus légère, moins collante et moins brillante que les lotions pour le corps. Une question de préférence, donc. Certaines crèmes pour le visage sont même teintées et peuvent remplacer votre fond de teint en été. Plutôt pratique, non?

8. Si je porte une crème de jour avec FPS, je dois quand même utiliser un écran solaire?

En hiver, une crème de jour avec FPS peut suffire, mais en été ou les jours ensoleillés, il est préférable d’ajouter une nouvelle couche de protection toutes les deux heures. Attention: les indices de protection ne s’additionnent pas, seul le facteur le plus élevé s’applique. Une crème de jour avec FPS 20 et un écran solaire avec FPS 30 ne donneront pas un FPS 50, mais bien un FPS 30.

9. Quelle est la différence entre filtres minéraux et filtres chimiques?

Ces deux systèmes de filtres fonctionnent d’une manière différente:

  • Les filtres chimiques sont les filtres classiques, que nous connaissons depuis des années. Ils pénètrent dans la peau et créent une sorte de liaison chimique avec cette dernière pour la protéger. Ce processus prend une demi-heure, il est donc important d’appliquer le produit avant l’exposition.
  • Les filtres minéraux ou physiques sont des filtres naturels qui se superposent à la peau et reflètent les rayons. Ces filtres instantanés ne pénètrent pas dans la peau et sont donc parfaits pour les bébés, les enfants et les personnes ayant la peau sensible. Certains fabricants utilisent une combinaison des deux filtres.

10. Peut-on réutiliser sa crème solaire de l’été dernier?

Au dos des protections solaires, une date de péremption est indiquée par le symbole d’un pot ouvert accompagné d’un chiffre, qui nous informe de la durée minimale de conservation après ouverture. Généralement, 12 mois. Cela dit, c’est surtout l’état de votre crème solaire qu’il faut tenir à l’œil. On vous explique à quoi vous devez faire attention dans cet article.

11. Peut-on bronzer/brûler à travers une vitre?

Si vous êtes derrière du verre, les rayons UVB sont bloqués, mais les rayons UVA ne le sont pas. Même à travers une fenêtre, ils peuvent endommager votre peau et accélérer le vieillissement. Il est donc préférable d’appliquer une couche de crème solaire si vous faites de longs trajets en voiture ou si vous restez assise derrière une vitre ensoleillée.

12. Faut-il une crème solaire spéciale pour les enfants?

Les enfants sont particulièrement vulnérables au soleil, leur peau ne peut pas encore récupérer après les dommages infligés par le soleil. Un gros coup de soleil pour un enfant peut par la suite entraîner des lésions graves de la peau. Un écran 50+ s’impose donc quel que soit leur type de peau. De même, ne l’exposez pas au soleil avant l’âge de trois ans. Si vous allez à la plage, couvrez-le avec des vêtements résistants aux UV et un chapeau, en n’oubliant pas de le badigeonner de crème solaire toutes les deux heures.

Vous pouvez utiliser la même crème solaire pour toute la famille, à condition qu’il s’agisse d’un écran total. Cela dit, les crèmes pour enfants sont généralement plus adaptées à leur peau sensible: elles assurent la protection la plus élevée possible avec des filtres minéraux et un minimum de filtres chimiques. Elles sont également plus résistantes à l’eau et ont parfois un côté ludique, comme une couleur ou une texture agréable.

13. Les cheveux doivent-ils aussi être protégés?

Si l’on est conscient des effets néfastes du soleil sur la peau, on oublie qu’il en va de même avec les cheveux. D’où l’importance de les protéger que ce soit au bord de l’eau ou en ville. Pour ce faire, vous pouvez soit porter un chapeau, soit utiliser les produits adaptés. Retrouvez tous nos conseils pour protéger vos cheveux du soleil ici, et pour les protéger de l’eau de mer et du chlore ici.

Le Fluide Protecteur et gainant Cheveux
Hair Rituel by Sisley forme un film gainant
et protecteur anti UVA et UVB qui protège
des méfaits du soleil, de l’eau de mer et de
piscine. 70,50€ chez Ici Paris XL.

14. Je suis enceinte. Comment lutter contre le masque de grossesse?

En été, une grande proportion de femmes enceintes sont touchées par le « masque de grossesse », une hyper-pigmentation de la peau du visage qui se caractérise par des taches brunes. Vous pouvez retrouver tous nos conseils pour éviter son apparition ici.

15. Comment réagir en cas de coup de soleil?

Vous avez attrapé un coup de soleil malgré tout?

  • Restez à l’écart du soleil pendant les prochains jours pour éviter d’aggraver la brûlure.
  • Si vous devez sortir, portez des vêtements résistants aux UV qui couvrent bien votre peau.
  • Hydratez-vous en buvant au moins un litre d’eau par jour et hydratez votre peau avec un soin après-soleil, à base d’aloe vera par exemple.
  • Sous la douche, évitez l’eau trop chaude histoire de ne pas aggraver la situation.
  • Après la douche, tapotez votre peau avec votre essuie plutôt que de frotter.
  • Sauf pour appliquer de la crème, ne touchez pas votre peau brûlée afin d’éviter les risques d’inflammation et les cicatrices.

Shopping: 6 nouveautés pour protéger sa peau du soleil

1 ISDIN – Fusion Water visage SPF 50

ISDIN Fusion Water 5* est un photoprotecteur à base d’eau qui offre une protection UV invisible et fraîche sur le visage. Grâce à sa formule améliorée, il garantit également une hydratation intense et une absorption immédiate. ISDIN Fusion Water 5* – Disponible en parapharmacie.

2 La Roche-Posay – Anthelios Spray Invisible SPF 50+

Ce spray invisible procure une protection à large spectre pour prévenir les dommages causés par les UVA, UVB, les infrarouges A et la pollution. Très résistant à l’eau, à la sueur et au sable. Anti-picotement oculaire. Texture légère et non-collante. Anthelios Spay Invisible SPF 50+ – Disponible en pharmacie et parapharmacie.

3 Nivea – Roll-on coloré SPF 50+

En plus de son format pratique, ce roll-on assure une protection UVA/UVB hautement efficace pour les enfants. La formule minimise le risque de développer des réactions cutanées au soleil. Ce soin est de couleur verte pour une application facile et fun. SUN Kids Protect & Play Roll-on Coloré Vert SPF 50+ – Disponible chez Di, Kruidvat et supermarché.

4 Sisley – Super soin solaire corps SPF 30

Ce soin solaire protège la jeunesse de la peau au soleil grâce à son complexe filtrant UVA/UVB, associé à la richesse d’actifs soins dont un extrait d’Edelweiss anti-radicalaire et des huiles de Camélia, de tournesol et de karité hydratantes. Super soin solaire crème soyeuse corps de SisleyIci Paris XL.

5 Eucerin – Protection solaire visage SPF 50+

Protection solaire pour les visages à la peau grasse ou à tendance acnéique. Protège des dommages cutanés causés par le soleil. Fini mat et sec longue tenue grâce à une action anti-brillance durable. Eucerin Sun Gel-Cream Oil ControlDisponible en pharmacie.

6 Comfort zone – Crème solaire durable SPF30

Protection solaire durable à utiliser dans les régions coraliennes, qui imite les mécanismes naturels de protection et de reconstitution de l’ADN et répare les effets nocifs des rayons du soleil. Eco sun cream Water Soul – Trouvez un point de vente ici.

Envie de bronzer cet été? Lisez aussi ceci:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, jardin, maison, parentalité, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)