Lectures d’été: le top de la rédac’

Lectures d’été: le top de la rédac'
© Jairph/Unsplash

À l’aube des vacances, vous cherchez un chouette roman à dévorer au bord de la piscine? Ou bien à lire installée confortablement dans votre jardin? La rédaction de Femmes d’Aujourd’hui vous dévoile ses coups de cœur littéraires pour l’été.

Les vacances sont la période idéale pour dévorer un bon bouquin: on prend enfin le temps de s’installer dans un transat au soleil qu’on ne quittera qu’une fois l’histoire terminée. S’il est toujours agréable de se plonger dans un livre, certaines lectures se lisent mieux en été. Histoire qui fait voyager au fil des pages, polar qui se dévore en une après-midi ou roman léger qui change les idées… Voici le top des lectures d’été de la rédaction de Femmes d’Aujourd’hui.

Le Tour de Belgique – Monsieur Iou

La lecture de Pascal, graphiste: « Une BD graphique qui nous fait voyager à travers la Belgique… Dessin sympa, humour, idée de promenades à vélo… On y apprend des anecdotes sur notre patrimoine le long des balades à vélo de Monsieur Iou ».

Résumé: La trentaine venue, Monsieur Iou se rend compte qu’il connaît finalement bien mal la Belgique, pays où il vit depuis sa naissance. Il décide de corriger cette impardonnable lacune et d’entreprendre de multiples randonnées à vélo, durant plus d’une année. De Charleroi à Malines, de Bruges à la jungle ardennaise, Monsieur Iou sillonne les lieux-clés d’une Belgique tour à tour inattendue ou cocasse, toujours touchante.

Sept jours pour une éternité – Marc Levy

La lecture de Charlotte, journaliste: « Chaque printemps, j’achète le dernier roman de Marc Levy et j’attends l’été pour le lire. Cette année, pas de nouveauté avant septembre, alors je bouquinerai probablement mes préférés: Et si c’était vrai et Sept jours pour une éternité. Ce n’est certes pas de la grande littérature, mais j’aime la simplicité et les souvenirs d’été liés à ces romans ».

Résumé: Il a le charme du diable. Elle a la force des anges… Pour mettre un terme à leur éternelle rivalité, Dieu et Lucifer se sont lancé un ultime défi… Ils envoient en mission leurs deux meilleurs agents… Lucas et Zofia auront sept jours sur Terre pour faire triompher leur camp, décidant ainsi qui du Bien ou du Mal gouvernera les hommes… En organisant ce pari absurde, Dieu et Lucifer avaient tout prévu, sauf une chose… Que l’ange et le démon se rencontreraient…

La Cité de feu – Kate Mosse

La lecture de Renée, coordinatrice du supplément Nest: « J’adore l’auteure Kate Mosse dont les fresques me font voyager dans le temps et l’espace. Avec La Cité de feu, direction l’Occitanie et Carcassonne, la région où je passe mes vacances, pour une plongée au 16e siècle dans un monde secoué par les tensions entre catholiques et protestants. Comme souvent chez Kate Mosse, les personnages principaux sont des femmes, et l’histoire, toute en secrets et en complots, se vit côté peuple ».

Résumé: France, 1562. Les tensions entre catholiques et protestants s’exacerbent, le royaume se déchire. Le prince de Condé et le duc de Guise se livrent un combat sans merci. Les huguenots sont persécutés, les massacres se succèdent. À Carcassonne, Marguerite Joubert, la fille d’un libraire catholique, fait la connaissance de Piet, un protestant converti dont la vie est en danger. Alors que la violence commence à se déchaîner dans la région, le couple se retrouve bientôt au centre d’un vaste complot lié à une sainte relique. Leur quête va les mener vers une ancienne forteresse, où sommeille un secret enterré depuis des décennies.

L’Énigme de la Chambre 622 – Joël Dicker

La lecture de Liza, journaliste: « Après avoir littéralement dévoré La Vérité sur l’affaire Harry Quebert et Le Livre des Baltimore, j’ai décidé de ne plus jamais manquer un seul roman de Joël Dicker. Ses romans policiers riches en rebondissements me tiennent généralement en haleine jusqu’à la dernière phrase. Au mois de mai, l’auteur genevois a publié L’Énigme de la Chambre 622, un livre que je vais m’empresser de découvrir! ».

Résumé: Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L’enquête de police n’aboutira jamais. Des années plus tard, au début de l’été 2018, lorsqu’un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver plongé dans cette affaire. Que s’est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier?

La saga « Les Sept Sœurs » – Lucinda Riley

La lecture d’Ensie, secrétaire de rédaction: « Pour ma part, cet été, je vais lire les livres de Lucinda Riley, Les Sept Sœurs. Plusieurs collègues les ont lus et aimés, alors qu’elles ont toutes des goûts littéraires bien différents. Envie d’une lecture sans prise de tête où l’on voyage à travers les récits de chacune ».

Résumé: À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu’elles étaient bébés, Maia d’Aplièse et ses sœurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève. Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines.

Kennedy et moi – Jean-Paul Dubois

La lecture d’Anne, coordinatrice de la rubrique Santé: « J’ai craqué pour l’auteur Jean-Paul Dubois! J’ai adoré son livre Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon, prix Goncourt 2019, superbement écrit, avec un style très créatif teinté d’humour subtil. Du coup, j’ai acheté deux autres de ses romans, que je vais lire cet été: Kennedy et moi et Les accommodements raisonnables ».

Résumé: S’il achète un revolver, rend visite à l’amant de sa femme, et finit par mordre sauvagement son dentiste, c’est que Samuel Polaris va mal. Très mal. À moins que les autres, les gens « normaux » — avec leurs plans de carrière, leurs adultères, leur incompétence arrogante — n’aient basculé dans une sorte de folie collective. Allez savoir. Parce qu’il n’a pas le choix, parce qu’il est amoureux de sa femme et qu’il refuse de se résigner au pire, Samuel Polaris décide de reconquérir sa dignité. Même s’il doit, pour cela, voler à son psychiatre la montre que portait Kennedy le jour où il a été assassiné.

Changer l’eau des fleurs –  Valérie Perrin

La lecture de Justine, journaliste: « Cet été je me plongerai dans Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin! Un livre reçu en cadeau à Noël, que je n’ai pas encore eu l’occasion de dévorer. Il semble faire place aux choses simples de la vie et qui sont pourtant merveilleuses. Un bouquin dans l’air du temps donc! ».

Résumé: Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses.

Sang Famille – Michel Bussi

La lecture de Soline, journaliste: « Cela fait deux ans que j’ai découvert Michel Bussi et depuis, chaque été, je dévore l’un de ses romans: style agréable, facile à lire, suspens insoutenable… Il est à mes yeux l’un des meilleurs auteurs d’aujourd’hui. Ces vacances, je jette mon dévolu sur Sang Famille ».

Résumé: Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l’obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches. Je vais mourir ici. C’est une certitude. Une seule question me hante, la dernière: jusqu’où sont-ils prêts à aller pour me faire avouer? À fouiller ma mémoire, comme s’ils pouvaient en arracher les souvenirs qu’ils convoitent? Tout est allé si vite, à peine quatre jours. Je n’étais alors qu’un adolescent parmi d’autres. Un orphelin. C’est du moins ce qu’on avait toujours voulu me faire croire…

Ferme les yeux et fais un vœu – Cécile Bergerac

La lecture de Tatiana, journaliste: « Cet été, j’ai opté pour le roman de Cécile Bergerac. Parce que c’est une jeune auteure qui a réalisé son rêve d’enfant en écrivant son premier livre, mais aussi (et surtout) parce que ça parle d’une femme qui croyait maîtriser parfaitement son quotidien et qui voit sa vie basculer par un coup de téléphone. Le genre d’histoires qui me parle beaucoup! ».

Résumé: Sarah démarre la trentaine avec déjà une belle carrière d’avocate. Associée dans un cabinet, les affaires ne manquent pas. Les dossiers rythment ses jours, et souvent ses nuits. Elle mène sa vie comme une affaire pénale: avec précision et ordre. Aucune place n’est laissée à l’aléa. Pourtant, un appel en pleine nuit va faire vaciller toutes ses certitudes. Alors que l’existence de son petit frère bascule, elle jette un regard différent sur son quotidien. Sa réussite professionnelle est-elle un accomplissement? Ne passe-t-elle pas à côté de l’essentiel? Elle se battra avec la détermination dont elle sait faire preuve au tribunal pour instiller sa force à ce petit frère chéri. Mais cela sera-t-il suffisant? Peut-on trouver la résilience au milieu du chaos?

Le voyage d’Andrea – Manuela Varrasso

La lecture de Françoise, correctrice et journaliste: « J’adore la collection Encres de vie des éditions l’Harmattan. Entrer dans la bulle intime d’une ‘vraie’ personne, c’est jouissif! Et stimulant, par effet miroir. De quoi se poser comme on aime en été… et se poser des questions pour, peut-être, amorcer des changements à la rentrée. Je recommande Le voyage d’Andrea de Manuela Varrasso et Voyage au bout du burn-out de Sophie De Baets, qui m’ont happée et fait évoluer intérieurement ».

Résumé: Andrea a parcouru onze fois le tour de la terre en mission humanitaire. Le 25 avril 2015, elle se retrouve au mauvais endroit, au mauvais moment: Népal, magnitude 7.8. Bouleversée par le séisme qui ravage le pays, elle arrête sa course folle et réfléchit au sens de sa vie pour la raconter à sa fille. Des sanglots de Pratima, mariée de force à seize ans, au rire de Lucia, une jeune amazone quechua, Andrea se souvient. Un voyage à rebours qui l’oblige à se plonger dans l’histoire de sa famille pour répondre à une seule question: à qui doit-elle rendre justice?

La série « L’Amie Prodigieuse » – Elena Ferrante

La lecture de Stéphanie, journaliste: « On m’a conseillée il y a longtemps la tétralogie d’Elena Ferrante et je viens seulement de finir le premier tome. Naples dans les années 50, un quartier pauvre et une amitié naissante entre deux gamines. L’histoire d’une relation d’amour/haine/fascination subtile et fichtrement bien écrite! Avec, en arrière plan, l’Italie de l’époque qui déroule son histoire ».

Résumé: « Je ne suis pas nostalgique de notre enfance: elle était pleine de violence. C’était la vie, un point c’est tout: et nous grandissions avec l’obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile. » Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila abandonne l’école pour travailler dans l’échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s’éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition.

Vous aimez lire? Ces articles pourraient vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)