Allergie au soleil, comment se protéger?

Allergie au soleil, comment se protéger?
iStock

Le soleil brille, les oiseaux chantent, les températures grimpent… C’est sûr, l’été est bien là! Cette saison tant attendue par certains est un véritable calvaire pour d’autres. Particulièrement pour ceux qui souffrent de lucite estivale, une allergie au soleil qui survient dès le retour des beaux jours.

Bien qu’elle soit bénigne dans la plupart des cas, la lucite estivale bénigne peut s’avérer très contraignante lorsque l’été revient. Cette affection touche principalement les femmes âgées de 14 à 35 ans de tous types de peau, et on ne connaît pas réellement son origine.

La lucite estivale bénigne: symptômes

Environ 12 heures après l’exposition au soleil, des petits boutons rouges, des vésicules ou des papules apparaîssent sur la peau, accompagnés de démangeaisons. L’irruption peut se produire au niveau du décolleté, sur les épaules, les bras, les jambes, au dos des mains et des pieds… En bref, sur pratiquement tous les membres du corps qui sont exposés, sauf sur le visage qui est constamment exposé aux rayons UV et se retrouve donc « désensibilisé ».

En général, les rougeurs disparaissent d’elles-mêmes au bout d’une dizaine de jours, à condition de ne plus vous exposer au soleil. Par ailleurs, l’intensité des éruptions cutanées est de moins en moins marquée au fil des expositions.

Traitement

Le traitement préventif

Quelques précautions à prendre si vous souffrez de lucite estivale bénigne:

  • La solution la plus radicale, mais aussi la plus efficace, consiste à éviter l’exposition au soleil. Attention, les rayons du soleil peuvent provoquer une allergie même à travers une vitre, un pare-brise ou un parasol.
  • Si vous n’avez pas le choix de vous exposer, portez des chapeaux et des vêtements qui empêcheront les rayons UV d’atteindre votre peau. Exposez-vous progressivement, évitez les heures où le rayonnement UV est le plus fort (entre 12h et 16h).
  • La crème solaire n’empêche pas l’allergie de se produire, mais elle reste toutefois indispensable pour empêcher le viellissement prématuré de la peau et prévenir des cancers. Optez pour une protection solaire dotée de filtres UVA/UVB, et d’un indice de protection supérieur à 30.
  • Un mois avant l’exposition, préparez votre épiderme avec une cure de compléments alimentaires comme le bêtacarotène (que l’on trouve aussi dans la carotte), à associer au sélénium, et aux vitamines E et C qui renforcent l’autoprotection de la peau. Le calcium et les oméga-3 sont également efficaces.

Traitement curatif

La lucite bénigne ne se soigne pas réellement, elle disparaît d’elle-même au bout de quelques jours. Pour favoriser sa disparition:

  • Restez à l’ombre les premiers jours après la poussée.
  • Rendez-vous chez votre médecin qui vous prescrira une pommade corticoïde et des antihistaminique pour soulager les démangeaisons. Attention cependant à ne pas vous exposer au soleil avec la pommade corticoïde!

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)