Pourquoi éternue-t-on au soleil?

Pourquoi éternue-t-on au soleil?
Getty Images

Vous ne pouvez pas vous empêcher d’éternuer lorsque les rayons du soleil caressent votre visage? Vous n’êtes pas seule! Près d’une personne sur quatre serait victime de ce phénomène. Explications. 

Les rayons du soleil illuminent le pays depuis le début de l’été, un vrai bonheur pour certains! Pour vous par contre, c’est une autre affaire! Dès que les rayons du soleil atteignent votre visage, vous ne pouvez pas vous empêcher d’éternuer? Si ce phénomène appelé le « réflexe photo-sternutatoire » peut paraître étrange, il n’est pourtant pas rare.

Pourquoi éternue-t-on au soleil?

Les premières recherches relatives à l’éternuement au soleil remontent à l’Antiquité. En effet, dans « Problèmes », une suite de textes écrits sous forme de questions-réponses, Aristote y avait déjà fait allusion. « Pourquoi éternue-t-on davantage quand on regarde vers le soleil ? », s’interrogeait le philosophe. Il y avait trouvé une explication dans le fait que le soleil réchauffe notre nez. Mais la science moderne est ensuite venue contredire cet argument.

Le réflexe photo-sternutatoire

En 1954, alors que le chercheur français J. Sedan examinait les rétines de ses patients à l’aide d’un ophtalmoscope, ce dernier a pu remarquer que ses patients éternuaient régulièrement lorsqu’ils étaient exposés à la lumière de l’appareil. Le chercheur attribua donc ce phénomène à nos yeux plutôt qu’à notre nez. Cette théorie a ensuite été appuyée par d’autres chercheurs, notamment par le médecin  H.C. Everett, qui regroupèrent le phénomène sous l’appellation scientifique « réflexe photo-sternutatoire ».

Nos nerfs en cause

Mais comment une lumière comme celle du soleil peut-elle provoquer un éternuement? Cela serait dû à deux nerfs: le nerf trijumeau qui innerve l’ensemble du visage (et qui commande l’éternuement) et le nerf optique qui transmet les signaux visuels perçus par la rétine à notre cerveau. Quand vous regardez le soleil, le nerf optique est stimulé et il se peut qu’il interfère avec le nerf trijumeau, provoquant une sorte de court-circuit, et par conséquent, un éternuement.

Un syndrome héréditaire

Cependant, le réflexe photo-sternutatoire ne touche que certaines personnes. Certains scientifiques pensent que le syndrome est héréditaire, tandis que d’autres assurent que notre morphologie est en cause. Si vous en êtes affecté, il n’y a qu’une solution possible: porter des lunettes de soleil!

Ce bébé en sait quelque chose!

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)