Nos derniers articles

Café, faut-il se modérer ou le boire illimité? Une étude vous révèle tout!

Si vous êtes une "café addict", pas de panique!

  • Partagez ceci avec vos amis:
Café, faut-il se modérer ou le boire illimité? Une étude vous révèle tout! Article

Pour beaucoup, impossible de commencer la journée ou même de la poursuivre sans une, voire plusieurs tasses de café. Souvent accusé d'augmenter les risques de crise cardiaque ou de maladies cadiovasculaires, le café n'a pas toujours bonne réputation. Une étude anglaise vient pourtant de révéler le contraire.

Et si boire plus de vingt tasses de café par jour avait le même effet sur le corps que d’en boire une seule? Voilà ce qui ressort d’une étude menée par l’université Queens Mary de Londres.

Le café n’aurait pas un si mauvais impact sur les artères

Selon cette étude menée sur plus de 8.000 personnes, le café ne serait pas aussi mauvais pour les artères que ce que l’on pensait. Pour réaliser ces recherches, il a fallu classer les personnes dans trois catégories: ceux qui ne boivent qu’une tasse par jour, ceux qui en boivent entre une et trois, et enfin, les personnes qui en ingurgitent plus de trois (jusqu’à 25 pour certains).

Évidemment, pour avoir les meilleurs résultats possibles, les chercheurs ont dû prendre en compte les éléments extérieurs. C’est-à-dire: l’âge, le poids, le sexe, le fait d’être fumeur ou non, ce que les participants avaient mangé, etc. Il s’est avéré que peu importe ces données extérieures, le café, même consommé en grande quantité, n’entraînerait que très peu de problèmes artériels.

Des effets bénéfiques sur certaines maladies

Pour la maladie de Parkinson par exemple, il a été démontré que c’est bien la caféine qui agit sur une molécule régulant l’excitabilité cérébrale. Selon une autre étude publiée par l’Institut national américain du cancer en 2018, le café pourrait même réduire de 10% le risque de décès chez les personnes âgées entre 50 et 70 ans qui consomment trois tasses par jour. Cependant, les chercheurs peinent encore à savoir si c’est la caféine elle-même ou une molécule contenue dans le café qui agit sur ces différentes pathologies.

Pour ne rien manquer de nos actualités, suivez Femmes d’Aujourd’hui et Délices de Femmes d’Aujourd’hui sur Facebook et Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter! 

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser:

  • Partagez ceci avec vos amis:

Newsletter

Pour ne pas rater les bons plans, recevez notre newsletter 1 fois par semaine!