Nos derniers articles

Pourquoi je ne maigris pas? 7 solutions pour y arriver!

Quelques pistes pour y remédier

  • Partagez ceci avec vos amis:
Pourquoi je ne maigris pas? 7 solutions pour y arriver! Article

De petites portions, moins de matières grasses... On n'a que de bonnes habitudes, et pourtant, les kilos s'accrochent. Cherchez l'erreur!

Help, je ne maigris pas!

1. Des en-cas sains

Effet sabotage

Les noix, les fruits ou les raisins secs, sont évidemment meilleurs pour la santé que les chips ou les bonbons… mais personne n’a dit qu’ils ne faisaient pas grossir.

L’alternative

«Le terme ‘sain’ est dangereux parce qu’on l’interprète de différentes manières», explique Katty Uytersprot, diététicienne. «Les graisses végétales sont plus ‘saines’ que les graisses animales, mais cela reste des graisses. De même, les noix ou les raisins secs sont bourrés de vitamines… mais aussi de calories. La solution: n’en mangez pas trop ni trop souvent. Préférez un en-cas moins calorique comme un fruit ou un yaourt maigre.»

2. J’opte pour le “light”

Effet sabotage

On ne peut alléger qu’un produit riche en matières grasses. Et celui-ci n’est peut-être pas indispensable dans un régime! Le fromage allégé ou le salami light sont moins caloriques que leurs versions “ordinaires” mais restent plus gras qu’un filet de poulet ou de bœuf. De même, le poisson gras est moins calorique que beaucoup de fromages allégés.

L’alternative

Décryptez les étiquettes et comparez la teneur en matières grasses des différents aliments. Veillez aussi à concocter un régime varié: s’il vous arrive de manger l’un ou l’autre aliment plus gras, cela aura moins de conséquences.

3. Je mange des miniportions

Effet sabotage

Manger moins n’est pas une mauvaise idée en soi. Mais il faut veiller à ne pas souffrir de carences en vitamines et minéraux.

L’alternative

«Mangez plus de fruits et de légumes, et optez régulièrement pour de la soupe, propose Katty Uytersprot. Ou préparez une petite salade en entrée!»

4. Le grignotage

Effet sabotage

A long terme, ce n’est vraiment pas une bonne idée. D’abord parce qu’il faut s’octroyer de petits plaisirs de temps en temps, si on ne veut pas abandonner après quelques jours. Mais aussi parce que cela ralentit le métabolisme. Du coup, vous stockez plus de graisses… juste au moment où vous risquez de craquer pour des chips ou du chocolat.

L’alternative

Faites un régime moins sévère… et essayez de manger plus lentement. L’astuce: reposer sa fourchette entre chaque bouchée. C’est le meilleur moyen de sentir quand vous avez assez mangé. Et à terme, vous aurez sans doute moins envie de petits extras.

5. Vive le sport!

Effet sabotage

Le sport, c’est bien… mais on surestime souvent le nombre de calories qu’il permet de brûler. Ce n’est pas parce que vous avez pris l’escalier ce matin que vous pouvez vous permettre une barre chocolatée à 11 h! L’erreur trouve souvent son origine dans les différences physiologiques entre hommes et femmes. Leur masse musculaire étant 10 % supérieure à la nôtre, ils utilisent plus d’énergie en faisant du sport… et maigrissent donc plus vite.

L’alternative

On n’a pas dit de supprimer le sport! Mais voyez-le plutôt comme un moyen de corriger votre silhouette que comme un moyen de perdre du poids.

6. Je fais un régime strict

Effet sabotage

L’homme est un animal qui aime la routine. Si l’on bouleverse ses habitudes… il n’a qu’une envie: le retour à la normale. Ça vaut aussi pour l’alimentation. Un régime qui bouleverse les habitudes alimentaires est source de frustrations… et d’échec.

L’alternative

Evitez les changements radicaux. Privilégiez plutôt les adaptations progressives. Les nouvelles habitudes doivent être acquises petit à petit, et cela demande du temps et de la persévérance. Prévoyez un rendez-vous chez une diététicienne tous les trois mois qui vous aide à élaborer un plan alimentaire réaliste qui tient compte de votre façon de vivre.

7. Un max de fruits et de légumes

Effet sabotage

Dans une alimentation équilibrée, les fruits sont considérés comme des en-cas et les légumes comme un accompagnement. Ils ne suffisent pas, à eux seuls, pour faire «fonctionner» le corps. Si vous vous en contentez, vous risquez de manquer d’énergie et de concentration (le cerveau, lui aussi, a besoin de «carburant»).

L’alternative

Pour un effet rassasiant et pour booster l’énergie, n’oubliez pas les protéines (pain complet, viande, produits laitiers). Katty Uytersprot: «Accompagnez le pain de garnitures maigres. Remplacez les salades de thon mayonnaise, les pâtés et les charcuteries par des viandes maigres (poulet, dinde, filet de bœuf). De même pour les repas chauds: remplacez les viandes grasses par des viandes maigres ou du poisson.»

Ces articles peuvent aussi vous intéresser:

  • Partagez ceci avec vos amis:

Newsletter

Pour ne pas rater les bons plans, recevez notre newsletter 1 fois par semaine!

Articles connexes