J’ai testé: 1 semaine sans café

J'ai testé: 1 semaine sans café
Shutterstock

Trois, quatre, cinq tasses par jour… Si le café a de nombreuses vertus reconnues par la science, une surconsommation de caféïne peut avoir des effets néfastes sur notre organisme. Pendant une semaine, je me suis lancée un défi personnel: celui d’arrêter de boire du café, et toute autre boisson à base de caféine.

C’est pendant mes études à l’Université que le café est devenu mon meilleur ami. Le matin, il m’aidait à me réveiller, pendant les examens, il m’aidait à tenir debout, le lendemain de soirées trop arrosées, il m’aidait à remettre mes idées au clair et lors de mes journées les plus chargées, il m’aidait à rester concentrée. Cette histoire d’amour ne s’est jamais terminée puisqu’aujourd’hui encore, je n’envisage pas une seule journée sans une bonne tasse de café.

Addict au café?

Presque exempt de calories à l’état naturel et source d’antioxydants, le café présente de nombreux bienfaits. Mais il est également prouvé qu’une consommation excessive n’est pas sans risques: insomnie, anxiété, l’irritabilité, troubles cardiaques, débit urinaire excessif…. Sans compter son plus gros défaut: celui d’être addictif.

Afin de vérifier si cette addiction était vraiment réelle et à quel point elle pouvait impacter ma vie, j’ai décidé d’arrêter le café pendant une semaine. Pour réaliser ce défi à fond, j’ai également arrêté de consommer tout aliment qui pouvait contenir de la caféine, à savoir le thé, le chocolat et les boissons gazeuses de type cola.

1 semaine sans café

Vous vous en doutez certainement, c’est le premier matin que ce fut le plus compliqué. Comme de nombreux travailleurs belges, je pars travailler chaque jour en transports en commun. Pour attendre mon train au petit matin, j’ai pour habitude de me préparer un thermos de café qui garde mes mains bien au chaud. Rien que ce petit rituel me manquait dès le premier jour.

Je me suis également rendue compte que cette tasse de café représentait une vraie motivation pour démarrer ma journée de bon pied. C’était l’aspect positif de mon trajet en train: pas encore tout à fait réveillée, c’est le café qui m’aidait à activer mes sens.

D’un point de vue physique, l’arrêt du café s’est principalement fait ressentir le premier jour: maux de tête lancinants, agitation, concentration difficile… Ces symptômes n’étaient toutefois pas excessifs et n’ont pas été fortement contraignants pour travailler.

Les effets positifs

Mais si cette semaine démarrait difficilement, je me suis rapidement habituée à la vie sans caféine et des effets positifs ont fait leur apparition dès le troisième jour. Premièrement, ne pouvant boire ni café, ni thé, ni soda, ma consommation d’eau a fortement augmenté, ce qui est un bon point. Deuxièmement, et c’est le point qui m’a le plus marqué: je dormais beaucoup mieux. À peine couchée, je m’endormais dans un sommeil profond jusqu’au lendemain matin. Chaque jour, je me réveillais de plus en plus en forme et pleine d’énergie.

Moi qui pensais que je me sentirais plus fatiguée sans café, c’est le contraire qui s’est produit. Un constat étonnant qui m’a fait réfléchir quant à ma consommation de café. À l’issue de cette semaine, je n’ai pas l’intention d’arrêter le café définitivement, je l’aime trop pour ça. Mais je compte limiter ma consommation quotidienne et remplacer la tasse de café que j’avais l’habitude de boire en après-midi par une tisane ou une autre boisson alternative.

Alternatives au café

Si vous souhaitez, vous aussi, limiter votre consommation de café, voici de chouettes alternatives:

  • La chicorée: boisson naturelle produite à partir des racines de chicoré à café (qui est une plante), riche en fibres et en sels minéraux.
  • Le jus de pamplemousse frais: il booste l’organisme grâce à sa teneur en vitamine C et a également un pouvoir détoxifiant.
  • Le chocolat chaud: à condition d’opter pour un cacao amer en poudre, moins calorique et plus riche en fibres et en vitamines.
  • Le maté: une infusion à base de feuilles de yerba mate, riches en oligoéléments et en antioxydants. Elle stimule et améliore la réactivité et les capacités de concentration. Son goût amer peut toutefois surprendre.
  • La tisane: certaines tisanes peuvent être stimulantes et vous apporter le boost dont vous avez besoin, notamment les tisanes à base de plantes énergisantes comme l’hibiscus, le ginseng, le gingembre et l’éleuthérocoque.
  • Le thé matcha: le matcha est une poudre de thé vert qui est principalement connu pour ses vertus antioxydantes, son effet relaxant stimulé par la théanine, et son aspect détoxifiant grâce à la chlorophylle qu’il contient.
  • L’eau chaude citronnée: à boire à jeun chaque matin.
  • L’eau aromatisée: riche en vitamines, elle a également un effet diurétique grâce à sa forte teneur en eau. Elle stimule donc le brûlage des graisses et nettoie l’organisme.
  • Le café décaféiné: pour celles qui aiment vraiment trop le goût du café.

Ceci pourrait également vous intéresser:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter.

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)