4 défatigants express pour lutter contre les coups de mou

4 défatigants express pour lutter contre les coups de mou
Getty Images

Vous avez l’habitude d’avoir un petit coup de mou après le repas de midi? Mais aujourd’hui, ce n’est plus possible, vous avez envie d’avoir la pêche toute la journée. Voici quelques astuces pour vous défatiguer!

4 défatigants express

Votre énergie n’est pas au top en ce moment? Avec ces quelques conseils, vous chasserez ce petit coup de mou!

1. Bâillez

Loin d’être un signe d’ennui, ce geste, grâce à la libération d’endorphines, stimule la vigilance et fournit un bol d’oxygène à nos neurones somnolents. En exigeant la pénétration de l’air jusqu’au plus profond des poumons, il fouette la circulation sanguine et diminue le taux de gaz carbonique sanguin aux effets soporifiques. Pratiquez l’art du bâillement sans entrave et accompagnez-le d’étirements musculaires. Normalement, la simple lecture de ce paragraphe devrait entraîner une multitude de bâillements… juste parce que le fait de les évoquer les suscite!

2. Au fer

Entre régimes aberrants et menstruations parfois abondantes, les femmes présentent fréquemment des carences en fer. Elles sont donc plus susceptibles de souffrir de fatigues persistantes. La viande et le poisson sont ses meilleures sources de fer. Les aliments présentant des taux record sont le boudin noir cuit, les abats et les moules (5 à 9 %). Quant aux viandes rouges, elles n’en apportent qu’à peine 3 %, soit le double d’une volaille. Mais il existe, bien évidemment, des alternatives végétariennes pour faire le plein fer, comme les germes de blé, les haricots blancs secs, la pistache rôtie, les lentilles sèches, les amandes, les flocons d’avoines, les épinards, les lentilles cuites,  ou la datte sèche.

3. Mangez pêchu

Impossible de courir un marathon en se nourrissant de salade et de légumes vapeur! Or, c’est bien une course de fond quotidienne que nous effectuons à longueur d’années. Les aliments de l’énergie se diffusent lentement: ce sont les pains, pâtes et riz complets, ainsi que les légumes secs. Consommez-en une portion au moins deux fois par jour. Pensez également aux protéines pour doper les neurones et le corps: viande, volaille, poisson, œufs, spiruline, noix, graines, légumineuses, fruits oléagineux et fruits secs… Sans oublier les bonnes graisses, dont notamment les oméga 3 (que l’on retrouve notamment dans les poissons gras comme le saumon, le maquereau ou la sardine) qui ont des vertus anti-déprime et anti-inflammatoires.

4. Coups de pouce naturels

Il existe, dans toutes les thérapies complémentaires, une multitude de plantes qui luttent contre la fatigue et augmentent la résistance du corps. Optez pour l’huile essentielle de menthe poivrée ou de romarin (2 gouttes sur un mouchoir, à respirer). En cure, le ginseng, le gingembre et les produits de la ruche (gelée royale, pollen, propolis) sont efficaces. Demandez conseil à votre pharmacien. Il pourra également vous conseiller certains compléments (vitamines C, Co-enzyme Q10, complexe de vitamines B et zinc).

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, parentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)