Getty Images

Pourquoi j’ai décidé de me débarrasser de ma balance?

Se peser tous les jours n’est pas bon pour notre état psychologique. Ce rituel peut mener à la dépression et à une baisse de l’estime de soi. Plus il y a de frustrations sur la balance, plus nous aurons envie de manger et nous pourrons dire bonjour aux kilos émotionnels.

Chaque matin, avant même d’avoir les deux yeux bien ouverts, je me ruais sur la balance pour savoir si j’avais perdu quelques grammes, même quand j’avais mangé une pizza la veille. Je savais bien que ce chiffre serait en hausse, mais peu importe, il fallait que je regarde. S’en suivait alors une journée de mauvaise humeur, de dépression et d’énervements pour un rien. Un jour, j’ai décidé de me débarrasser de cet objet de torture et ce fut la meilleure décision que j’ai pu prendre.

Pourquoi prendre la décision de se débarrasser de sa balance?

J’ai toujours eu un peu plus de poids que les autres, sans pour autant être en surpoids. Née dans une famille sportive, j’ai toujours pratiqué le sport avec beaucoup de passion. En 2012, je deviens accro à la boxe, à tel point que je commence à vouloir m’entraîner quasi tous les jours. À ce moment-là, mon corps se muscle, s’affine et je me sens de plus en plus heureuse. Et puis c’est la dégringolade, je me blesse: une déchirure au mollet. Après plusieurs mois de rééducation et quelques kilos en plus, je peux enfin reprendre le sport. Mais très vite j’en fais trop et je redéchire le même mollet, puis le tendon d’Achille. La rééducation est très longue, je commence à manger plus et les kilos s’accumulent. Quand je peux enfin reprendre le sport, le chiffre sur la balance ne change pas, il a même tendance à augmenter et pourtant je m’affine, je me muscle encore plus. À poids égal, je n’ai pas du tout le même corps qu’il y a 10 ans… Mais alors, pourquoi faire confiance à cette balance? Comment arrêter de se prendre la tête avec ce chiffre indiqué qui n’est jamais celui que l’on espère?

En plus de tout ça, une étude publiée en 2015 dans le Journal of Nutrition Education and Behavior nous explique que se peser tous les jours peut provoquer une dépression, une baisse de l’estime de soi ou une dysmorphophobie.

Comment gérer une vie sans balance?

Une fois la décision de se débarrasser de la balance prise, ce n’est pas pour autant qu’il faut commencer à mal manger. La malbouffe et la sédentarité tuent lentement… Donc, si nous mangeons sainement et faisons du sport, il n’y a aucune raison de devoir se peser. Si c’est trop dur et que vous voulez absolument savoir votre poids, tentez d’espacer au maximum le moment de monter sur la balance. Commencez par une fois par semaine, puis une fois par mois. Après quelque temps, vous n’aurez plus le besoin de vous peser.

Alors prête à vous débarrasser de cet objet de torture?

Ces articles pourraient également vous intéresser!

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.