Kilos émotionnels: et si mes kilos en trop ne venaient pas de mon alimentation?

Kilos émotionnels: et si mes kilos en trop ne venaient pas de mon alimentation?
Shutterstock

Vous avez subitement pris quelques kilos que vous ne parvenez pas à perdre malgré toutes vos tentatives de régime? Alors, il est possible que votre prise de poids ne soit pas liée à votre alimentation, mais à vos émotions.

Vous n’arrivez pas à expliquer votre prise de poids? Peut-être avez-vous vécu un événement marquant, une rupture, une trahison… Insonsciemment, votre corps a créé des « kilos émotionnels » pour vous protéger de ce qui vous fait du mal. Et si vous n’arrivez pas à perdre ces kilos superflus, c’est sans doute que vous n’avez pas encore réussi à lâcher prise.

Les kilos émotionnels

Pour prendre conscience de cette relation bien réelle entre la prise (ou la perte) de poids et les émotions, nous vous proposons de lire ce texte traduit de celui d’Eva Ka Karuna. Des paroles inspirantes et profondes qui expliquent bien à quel point les facteurs psychologiques peuvent intervenir dans la prise de poids. A garder en tête pour apprendre à s’aimer mieux soi-même et à retrouver son amour de soi.

Qu’est-ce qui fut ce qui te fit grossir?

« Ni une alimentation déficiente, ni un manque d’exercices n’ont provoqué tes kilos en trop.

Ce qui te fit grossir fut la peur, le sentiment d’abandon, le manque d’amour, la dévalorisation, la vulnérabilité… Tout cela, tu l’exprimas par des impulsions inconscientes, et elles se manifestèrent comme de mauvaises habitudes alimentaires.

Tiens compte que la finalité des expériences douloureuses n’est pas de perdurer, sinon nous enseigner une leçon et ensuite disparaître. Cependant, comme ton système d’épurement émotionnel (ton mental) est abîmé, il a essayé, inconsciemment de te débarrasser de ces pensées et sentiments par le moyen de la digestion disant: ‘si je ne peux traiter ma tristesse, peut-être puis je la manger, si je ne peux traiter ma colère, je suis peut-être capable de l’engloutir.’

Cet excès de poids disparaîtra lorsque ton enfant intérieur, qui vit encore dans ton corps d’adulte, grandissant au travers de la graisse pour être reconnu et protégé par l’adulte, se rendra enfin compte que la peur appartient au passé et qu’enfin il est en sécurité. Cet enfant intérieur arrêtera de grandir sous forme de graisse.

Je veux que tu saches que la graisse est une résultante physique de ton besoin de prendre de la distance avec les autres, cette graisse a été un rempart pour te protéger, une barrière que tu as créée, toi-même.

Je te propose d’abattre les briques de ce mur qui ont des noms : honte, rage, peur, rancœur, injustice, protection, séparation, épuisement, stress, complexe d’infériorité.

La graisse que tu t’enlèves de dessus avait pénétré ton subconscient avant de s’accumuler dans ton corps et lorsque le poids disparaitra de ton esprit, il abandonnera ton corps. »

(Traduit du texte Eva Ka Karuna) inspiré d’Ho’oponopono

Ceci pourrait également vous intéresser:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)