Les enfants peuvent-ils manger des plats alcoolisés?

Les enfants peuvent-ils manger des plats alcoolisés?
Getty Images

Un plat mijoté à la bière ou au vin, un tiramisu avec une pointe d’amaretto, un petit bout de crêpe Suzette flambée… Ces préparations sont certes réconfortantes mais elles pourraient être dangereuses pour vos enfants. On les évite.

“L’alcool est un neurotoxique”, insiste Nathalie Claes, diététicienne pédiatrique à l’ONE (Office de la Naissance et de l’Enfance). “Il passe dans le sang et détruit le tissu cérébral. Le risque, si un enfant s’alcoolise même légèrement, via des plats par exemple, est qu’il abîme ce tissu, mais aussi qu’il apprécie ce goût”. Mieux vaut qu’un enfant ou adolescent découvre le goût de l’alcool le plus tard possible: “Un plat mijoté au vin aura la saveur de l’alcool, les enfants risquent d’être conditionnés à ce goût dès le plus jeune âge”.

L’alcool ne s’évapore jamais totalement

Plus la cuisson d’un plat mijoté est longue, plus l’alcool s’évapore, mais il en restera toujours un petit pourcentage. Il est donc déconseillé qu’un enfant ou un jeune goûte à des plats alcoolisés. Le Centre canadien de référence en alimentation à la petite enfance a rassemblé dans un tableau les données suivantes:

  • Après 15 minutes de cuisson, le plat contient encore 40 à 60% d’alcool.
  • Après 30 minutes de cuisson, il contient encore 35 à 50% d’alcool.
  • Après 1h de cuisson, il contient encore 25% d’alcool.
  • Après 1h30 de cuisson, il contient encore 20% d’alcool.
  • Après 2h de cuisson, il contient encore 10% d’alcool.
  • Après 2h30 de cuisson, il contient encore 5% d’alcool.

Pas de Kidibul?

Dans notre société occidentale, l’alcool prend une grande place et sa consommation est banalisée, alors qu’elle peut rapidement tendre vers un excès ou une addiction, souligne la diététicienne: “Il est important d’éviter les boissons qui rappellent la notion d’alcool pour les enfants. Le fameux mousseux sans alcool, le soft goût mojito, les boissons dites ‘sans’… On privilégie les sirops, les jus ou encore les eaux aromatisées les jours de fête”.

Les boissons qui remplacent l’alcool dans les plats

Vous ne devez évidemment pas cesser de cuisiner vos plats mijotés préférés, mais vous pouvez remplacer l’alcool que vous utilisez habituellement. Nathalie Claes livre quelques idées:

  • Le vin rouge par du jus de raisin, du bouillon de bœuf ou du vinaigre de vin – qui ne contient pas d’alcool – mélangé à de l’eau.
  • Le vin blanc par du jus de pomme, du bouillon de poulet ou du fumet de poisson, et du vinaigre de vin blanc s’il ne contient pas d’alcool.
  • Le cidre par du jus de pomme.
  • Le porto par du jus de raisin ou de canneberge.
  • Le rhum par du jus d’ananas.
  • La bière par du jus de pomme ou un soda au gingembre (type ginger ale).
  • Le cognac par du jus de pêche, d’abricot ou de poire.

À lire aussi

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)