Comment bien aérer sa maison?

Comment bien aérer sa maison?
Getty images

Ouvrir les fenêtres: voilà un geste aussi simple qu’essentiel, surtout en ces temps d’épidémie. On vous explique pourquoi et comment bien aérer votre chez-vous.

Composés toxiques dégagés par le mobilier, les produits d’entretien, les bougies parfumées, mais aussi poussières, humidité, bactéries et virus… Une bonne aération chasse un paquet de polluants présents dans notre air intérieur. À tel point qu’elle figure désormais aux côtés des autres gestes barrières pour lutter contre le coronavirus.

5 bonnes raisons d’ouvrir les fenêtres

  • Pour évacuer l’humidité qui, en excès, peut causer des moisissures et des problèmes de santé (allergies, asthme, etc.).
  • Contrairement à ce que l’on croit, vous ne gaspillez pas la chaleur lorsque vous aérez en hiver. Au contraire, cela pourrait même vous aider à faire des économies d’énergie! L’air sec demande moins d’énergie pour être chauffé que l’air humide.
  • Pour évacuer les divers polluants de l’air intérieur: le CO2 de notre respiration, les substances toxiques dégagées par certains produits ménagers, la fumée de cigarette, les bougies, l’encens, les meubles neufs (formaldéhyde présent dans le bois aggloméré et autres polluants dégagés au moment du déballage et du montage du meuble), etc.
  • Pour éviter les mauvaises odeurs.
  • Pour limiter la prolifération des micro-organismes dans l’air (bactéries, virus, etc.).

Dans le cadre du coronavirus, comme l’explique le Docteur Yves Van Laethem à RTL Info, il est conseillé d’aérer régulièrement pour diminuer le nombre de gouttelettes en suspension dans l’air, et responsables de la contamination entre les personnes. Une mesure particulièrement utile dans les bureaux, les classes et les pièces où nous sommes à plusieurs (lorsque votre femme de ménage est là par exemple). Bon à savoir: plus l’espace est petit et fermé, plus le risque d’une transmission du virus est grand.

Comment bien aérer sa maison

  • Ouvrez grand les fenêtres plutôt que de les laisser toute la journée en position oscillo-battante. Avec un petit filet d’air, l’aération est moins efficace, mais les murs, eux, ont le temps de refroidir, avec à la clé un risque de condensation, d’humidité et donc de moisissures.
  • Aérez au moins 5 minutes et pas plus de 15 minutes maximum pour ne pas refroidir les murs. Répétez l’opération entre 2 à 3 fois par jour.
  • Baissez le chauffage le temps de l’aération, mais inutile de le couper entièrement. Une aération de quelques minutes n’est pas suffisante pour refroidir la pièce.
  • Pour une aération encore plus efficace, créez un courant d’air en ouvrant des fenêtres dans différentes pièces. Les mouvements d’air plus intenses vont renouveler plus rapidement l’air intérieur.
  • Préférez aérer tôt le matin et tard le soir pour éviter les pics de pollution.
  • Les pièces à aérer en priorité sont la salle de bains et la cuisine en raison de l’humidité ambiante provoquée par les vapeurs d’eau et les chambres à coucher où nous passons toute la nuit.
  • Pour les pièces qui n’ont pas de fenêtres, installez un système de ventilation.
  • Fausse bonne idée: les ventilateurs. Ils brassent l’air, mais ne le renouvellent pas. Pire, ils le propagent davantage!

Un air plus sain à la maison, vite!

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)