Vidéo: Disney dévoile le catalogue de sa plateforme de streaming, Disney+

Vidéo: Disney dévoile le catalogue de sa plateforme de streaming, Disney+
© Disney

Le 12 novembre prochain, la plateforme de streaming Disney+ fera son entrée sur le marché américain. Et au vu du catalogue qui sera proposé, on ne peut s’empêcher de penser que Netflix tremble un peu…

Après avoir conquis le cinéma, les studios Disney-Pixar s’attaquent au marché du streaming: Disney+ sortira aux États-Unis le 12 novembre prochain. Et ça promet de belles choses: le géant aux grandes oreilles a partagé une vidéo qui recense une grande partie de ce qui sera disponible sur sa plateforme. Princesse malgré elle, Vice-Versa, Chéri j’ai rétréci les gosses, Robin des Bois, Phénomène Raven… On n’était pas prête pour ça!

Un catalogue XXL

Dans cette vidéo de plus de 3h (rien que ça!), Disney vend du rêve: ses grands classiques, ses films tout public, les productions Pixar, les documentaires National Geographic, les productions Star Wars, Marvel… il y a l’embarras du choix! S’ajoutent à cette liste déjà longue des productions originales exclusives: par exemple, le reboot de La Belle et le Clochard ne sortira pas au cinéma, mais bien sur la plateforme de streaming.

Sans oublier que Disney a racheté la 21st Century Fox (pour la modique somme de 71,3 milliards de dollars): la plateforme proposera donc sûrement des séries telles que Les Simpsons, Modern Family, Homeland ou encore Empire. Côté films, nous devrions également retrouver Titanic, Avatar, la franchise X-MenLa Planète des Singes, Die Hard… La liste est longue! Petit plus: le prix de l’abonnement est de seulement 6,99 dollars par mois. À quand la sortie européenne?

Plus d’articles sur Disney:

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)