Nos derniers articles

Pour sauver le monde, on achète: des bee's wraps pour emballer ses aliments écologiquement

L'emballage aluminium et le film en plastique, c'est du passé!

  • Partagez ceci avec vos amis:
Pour sauver le monde, on achète: des bee's wraps pour emballer ses aliments écologiquement Article

Votre cuisine est le meilleur endroit pour essayer de modifier certains de vos gestes quotidiens en adoptant des alternatives écologiques. Supprimer l'emballage alimentaire en plastique ou en aluminium est un bon début. Après avoir mis la main sur un bee's wrap, un emballage à la cire d'abeille, vous ne penserez plus à revenir en arrière!

L’écologie n’est plus seulement une affaire de bobos! Aujourd’hui, tout le monde prend petit à petit conscience qu’il est urgent temps d’agir, et chaque petit geste compte! Surtout qu’il est de plus en plus facile de trouver des alternatives à ces habitudes qui polluent la planète et nous empoissonnent par la même occasion.

Se mettre au zéro déchet peut même être amusant! Si vous utilisez régulièrement du film plastique ou de l’aluminium pour conserver ou emporter vos aliments, vous devriez vous mettre aux bee’s wraps.

Antibactérien, waterproof, lavable, réutilisable

Derrière ce mot anglais se cache un concept tout simple. Romane, qui a récemment lancé sa petite production sous le nom de YOHBEE, nous a expliqué ce qu’était cet emballage. “Il s’agit d’un tissu imbibé d’un mélange d’huile de jojoba, de résine et de cire d’abeille. C’est une alternative durable au film alimentaire”. Le résultat? Un emballage antibactérien, waterproof, lavable et réutilisable!

Photographe de formation mais surtout touche à tout et voyageuse, Romane a découvert les bee’s wraps lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande. “Là-bas, ça se vend partout, pas seulement dans les magasins spécialisés, on en trouve dans presque tous les supermarchés. Quand j’ai vu ça je me suis dit “‘Ce n’est pas possible que tout le monde n’ait pas ça chez lui en Belgique!'” Malgré qu’elle soit souvent fourrée dans des magasins bios ou artisanaux, Romane n’en avait jamais aperçu chez nous avant son voyage.

Aucune contrainte ni excuse pour ne pas s’y mettre !

“Pour moi, c’est un peu un produit de rêve: c’est une alternative plus facile que le produit qu’elle remplace, le geste est plus simple et il est pourtant plus écologique”.

Rentrée en Belgique, elle s’est alors mis en tête de partager sa découverte au plus de monde possible. “Ça me correspond, j’ai toujours plein de projets et j’avais envie de faire quelque chose de mes mains, de faire découvrir les bee’s wraps aux gens, car leur visibilité reste limitée aux magasins zéro déchet”.

Des dizaines d’essais pour arriver au mélange parfait

Un autre avantage des bee’s wraps est que tout le monde peut en faire chez soi! Il a néanmoins fallu plusieurs tests à Romane pour parvenir à la qualité qu’elle souhaitait. “De juin à septembre j’ai fait plein de petits échantillons, il m’a fallu des dizaines et des dizaines d’essais pour arriver à un mélange qui me convenait. J’ai mis du temps car je voulais mettre au point la recette parfaite pour que le wrap soit le plus durable possible”.

Les tissus ne sont pas seulement imprégnés de cire d’abeille comme on peut le voir dans certains tutos qui expliquent comment en faire soi-même. “La cire d’abeille est waterproof et permet de donner la forme qu’on veut grâce à la chaleur des mains, mais l’huile de jojoba est indispensable pour que la cire ne se craquelle pas. Elle permet aussi d’assouplir le mélange pour faire en sorte que le wrap dure le plus longtemps possible. La résine, elle, accentue le collant, l’effet auto-agrippant. C’est une mixture compliquée à faire, car la résine ne fond pas comme les autres ingrédients! Il fallait réussir à intégrer l’huile et la cire pour avoir un résultat régulier, homogène et bien réparti”. 

Pour ceux qui s’inquiètent de ne pas pouvoir utiliser leur emballage à la cire d’abeille en été, pas de panique! “La cire fond à partir de 65 degrés, donc si on ne laisse pas son bee’s wrap dans une serre ou sous un capot de voiture, il n’y a pas de risque!”

“Si c’est moche, personne n’aura envie de l’utiliser”

Aujourd’hui, Romane vend ses wraps sur son site yohbeewraps.be, et le succès est au rendez-vous! “J’essaie de faire un produit beau et utile. Si c’est quelque chose de moche, on n’aura pas envie de l’utiliser. Je voulais des motifs que les gens aient envie d’avoir dans leur cuisine, ou même d’offrir”.

Pour réaliser ses emballages à la cire d’abeille, Romane utilise de la cire belge achetée à Dinant et de l’huile de jojoba bio. Ses tissus 100% coton sont certifiés OEKO-TEX®. “Ce sont des tissus responsables, qui ne sont pas bourrés de produits chimiques et toxiques”.

Comment entretenir et prolonger la vie d’un emballage alimentaire en cire d’abeille?

“On peut l’utiliser plus de 60 fois en moyenne mais si on en prend soin, ça peut durer plus de temps. J’ai certains bee’s wraps depuis 1 an et demi. Tant qu’on en prend soin en les lavant bien à l’eau froide, ça tient longtemps!”  Romane a même une astuce pour prolonger encore leur existence: “Placez votre bee’s wrap sur un papier sulfurisé dans four à 70 degrés pendant 5 minutes et hop, il est reparti pour une seconde vie!”

Bientôt, Romane aimerait développer des kits DIY pour que chacun puisse faire ses wraps chez lui, ou pour que ceux qui en possèdent déjà aient les ingrédients pour leur donner un coup de frais. “L’idée n’est pas d’en revendre encore et encore. En fournissant ma mixture sous forme de paillettes, chacun pourrait donner une seconde vie à ses bee’s wraps!”.

Les bee’s wraps YOHBEE sont disponibles sur le site yohbeewraps.com. Vous pouvez également les retrouver sur Facebook et Instagram.

Pour ne rien manquer de nos actualités, suivez Femmes d’Aujourd’hui et Délices de Femmes d’Aujourd’hui sur Facebook et Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter! 

  • Partagez ceci avec vos amis:

Newsletter

Pour ne pas rater les bons plans, recevez notre newsletter 1 fois par semaine!

Articles connexes