En 2030, la technologie aura tué notre libido

En 2030, la technologie aura tué notre libido
Getty Images

Dans 9 ans, les couples ne feront plus l’amour: tel est le résultat d’une étude menée par David Spiegelhalter, statisticien et Professeur à l’Université de Cambridge. Et les smartphones y sont pour quelque chose.

Pour obtenir une telle prédiction, le chercheur a basé son étude sur la fréquence des rapports sexuels que les couples âgés de 16 à 64 ans avaient chaque mois. Dans une interview accordée au Telegraph, il explique: “Le nombre moyen de rapports sexuels dans le mois était de cinq en 1990; il est passé à quatre dans les années 2000 et à trois en 2010. En toute logique, en 2030, les couples auront cessé de faire l’amour”.

La cause? L’hyperconnexion

Notre hyperconnectivité y serait pour quelque chose. Aujourd’hui, les smartphones sont omniprésents au sein du couple, devant un film, lors d’un repas, le soir sous la couette… À cela vient s’ajouter le binge-watching (visionnage boulimique de séries). Les télévisions ou ordinateurs ne sont pas rares dans les chambres à coucher, les couples ne se limitent plus à un ou deux épisodes comme le proposent les chaînes télévisées, mais à bien plus. Ces nouvelles habitudes additionnées les unes aux autres auront raison du désir sexuel. “Il faut comparer cette connectivité massive, cette vérification constante de nos smartphones à quelques années auparavant, lorsqu’on éteignait la télé à 22h30 et qu’il n’y avait plus rien d’autre à faire à part l’amour”.

Lâchez ce téléphone!

L’utilisation accrue d’un smartphone fait incontestablement baisser l’attention, rend indifférent aux autres, plus irritable et menace la vie intime. Comme l’expliquait le spécialiste du numérique Benjamin Gans lors d’un colloque sur l’hyperconnexion, cet outil qu’on tient au bout des doigts nous rend “multitasking”. Or, en réalisant plusieurs tâches en même temps, on perd en efficacité et en concentration. Les subtilités des dialogues et le jeu physique des acteurs nous échappent lorsqu’on regarde un film avec un smartphone en main. Il en va de même avec son ou sa partenaire. Si vous avez une discussion, mais que vous regardez toutes les cinq minutes votre téléphone à cause d’une notification, vous ne serez plus plongés dans l’instant présent avec votre moitié. Votre communication, votre partage et donc votre désir sera alors moins intense.

Lire aussi: Pourquoi les applications sur nos smartphones nous rendent-elles accros?

Retour vers le désir

Pour éviter de tomber dans des situations extrêmes où les couples ne prendront plus le temps d’avoir des rapports, mais surtout pour profiter de moments qualitatifs à deux, se détacher de son smartphone est une priorité. Pour vous permettre de vous retrouver rien qu’à deux, testez ces quatre pistes:

  • Ne prenez pas votre smartphone dans votre chambre à coucher.
  • Revenez au classique “radio-réveil” posé à côté de votre lit. Il vous indiquera l’heure en un coup d’œil et vous réveillera en douceur (dans sa version moderne). Plus besoin d’allumer votre écran pour connaître l’heure et lire toutes vos notifications avant de vous endormir, au milieu de la nuit ou au saut du lit.
  • La qualité doit être une priorité lorsque vous passez des moments en couple: regardez un bon film (juste un) ou deux épisodes d’une bonne série (pas plus) ensemble et puis direction le lit… Consacrez-vous des soirées en tête-à-tête autour d’un repas pris à table, organisez des balades, le tout sans téléphone. Soyez focus sur votre moitié!
  • Ce qui aide également, c’est de désactiver toutes les notifications.

Ceci peut paraître strict, mais à force, cela deviendra une habitude. Vous vous rendrez vite compte qu’il est bien plus facile de vous passer d’un smartphone que des câlins de votre chéri(e).

Envie d’entamer une détox digitale? Bien-être numérique: comment mieux gérer le temps passé sur son téléphone?

Encore plus d’articles sexo

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)