Mon enfant reste seul: les conseils de sécurité à lui inculquer

Mon enfant reste seul: les conseils de sécurité à lui inculquer
© Getty Images

Vous envisagez de laisser votre (pré)ado seul à la maison, le temps d’une heure ou d’une matinée? Voici quelques règles de sécurité à lui inculquer pour que ce moment d’autonomie se passe au mieux.

Votre enfant est arrivé à l’âge où il peut rester seul à la maison, et si l’idée vous ravit – quelle facilité d’organisation! – elle vous inquiète un peu aussi: la maison peut avoir son lot de dangers. Le secret pour ne pas angoisser, c’est la prévention, en fixant ensemble des règles claires de ce qui est autorisé ou non lorsque l’enfant se retrouve seul.

Les consignes de sécurité à inculquer

Avant ce moment fatidique, n’hésitez pas à avoir une petite discussion afin d’établir les règles importantes, notamment pour sa sécurité.

Ce qui est autorisé…

Pensez à construire avec lui un programme de choses à faire pendant qu’il est seul. Le but est bien de l’occuper, afin que l’idée de faire des expériences farfelues et interdites ne lui vienne pas à l’esprit.

  • Faire ses devoirs ou quelques exercices de son carnet de vacances
  • Lire un livre (n’hésitez pas à faire une virée ensemble dans une librairie quelques jours plus tôt, pour lui choisir un livre, une BD ou un bon manga)
  • Effectuer une tâche ménagère (mettre la table, vider le lave-vaisselle, etc.)
  • Regarder un épisode de sa série préférée
  • Faire une activité artistique qu’il apprécie (s’entraîner à son instrument de musique s’il en joue, dessiner, etc.)
  • Jouer un temps défini à son jeu vidéo préféré

… Et ce qui est interdit

Ensuite, établissez une liste claire de choses à éviter ne pas faire votre absence:

  • Ouvrir si on sonne à la porte: si ce n’est une ou deux personnes de confiance (que vous aurez identifié ensemble au préalable), dites à votre enfant de ne pas ouvrir si quelqu’un frappe à la porte ou sonne à l’interphone, surtout le soir. La règle est simple: on attend patiemment, sans répondre que la personne parte.
  • Sortir de la maison: si ce n’est pas en cas de problème important, il est préférable que votre enfant reste à l’intérieur de la maison le temps que vous reveniez. Cela évitera plusieurs ennuis potentiels: qu’il ne s’enferme dehors, qu’il se fasse mal dans le jardin ou qu’il tombe sur une personne peu recommandable en rue.
  • Répondre au téléphone: si vous avez un téléphone fixe à la maison, conseillez à votre (pré)ado de ne pas répondre s’il sonne – sauf si c’est vous qui le contactez bien entendu. Et s’il décroche malgré vos recommandations, invitez-le à ne jamais dire qu’il est seul mais plutôt que papa et/ou maman sont occupés.
  • Prendre un bain: si prendre une douche ne comporte que peu de risques, prendre un bain l’est potentiellement plus. Vous avez une piscine à la maison? Interdisez également à votre enfant d’aller y faire un plongeon.
  • Utiliser du matériel électrique: four, plaques de cuisson, bouilloire, tondeuse… Si un adulte n’est pas dans la maison, ces appareils sont interdits d’utilisation, vu le risque de blessures.
  • Se faire à manger seul: s’il a faim, dites-lui de privilégier les mets qui ne demandent pas l’utilisation d’un appareil électrique, comme un sandwich, un fruit, un yaourt ou autre. Votre enfant reste seul à l’heure du repas? Pensez à lui laisser une préparation froide: salade de pâtes ou de riz, etc.
  • Monter sur une table, une chaise, un meuble ou sauter sur le lit: si cette consigne peut vous sembler évidente, il est utile d’expliquer à un enfant que le faire peut être potentiellement dangereux, qu’il risque de chuter et de se blesser.
  • Inviter des copains: tant qu’aucun adulte n’est dans les parages, il est plutôt déconseillé de faire venir un autre copain à la maison, sauf si c’est une personne de confiance dont la visite est convenue à l’avance.

D’autres conseils utiles

  • Identifier un endroit ou une personne de confiance chez qui votre enfant pourra aller en cas de problème: un voisin, le commerçant du bout de la rue… Bref, un endroit où votre ado pourra se rendre s’il est face à une grosse difficulté.
  • S’assurer qu’il y ait tout ce qu’il lui faut pour se nourrir: de l’eau, des fruits et de quoi se faire une tartine ou un petit goûter sans qu’il n’ait à se faire à manger ou à fouiller les armoires par exemple.
  • Rester joignable lorsque l’enfant se retrouve seul: n’hésitez pas à contacter votre enfant de manière régulière (pas toutes les 15 minutes) votre enfant, et restez joignables.
  • Lui installer l’application 112 sur son téléphone: l’application, qui permet de contacter directement les secours en cas de problèmes, peut être utile et très sécurisante! Téléchargez l’app via ce lien.

Plus de conseils pour les parents d’ado

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)