Mon enfant me vole de l’argent: que faire?

Mon enfant me vole de l'argent: que faire?
© Getty Images

Votre enfant vous a volé de l’argent? On vous donne quelques pistes pour faire face à la situation de manière affirmée et bienveillante.

Quelques billets qui disparaissent de vos affaires personnelles, un paiement dans un magasin que vous ne vous souvenez pas avoir fréquenté… Après une petite enquête, vous comprenez que votre ado vous vole de l’argent. Une situation qui vous met peut-être en colère, ou qui vous déçoit… Deux sentiments légitimes qui peuvent vous pousser à la confrontation. Sachez pourtant que cela ne vous mènera qu’au clash contre-productif. Et si, au lieu de s’opposer à votre ado, vous tentiez de creuser avec lui les raisons qui l’ont poussé à vous voler de l’argent?

Voler pour répondre à un besoin ou pour tester les limites

Dans notre société consumériste, il est difficile pour les ados de résister à la tentation. En particulier s’il leur est demandé de répondre à certains codes, à certaines modes qui leur permettront de faire partie d’un groupe. Pour répondre à ce besoin d’appartenance, l’adolescent a deux possibilités: vous solliciter ou aller chercher l’argent lui-même directement dans votre poche.

Autre explication possible: il cherche à repousser les limites fixées par son éducation, à tester de nouvelles choses et/ou à attirer l’attention en commettant ce geste. Si c’est le cas, ne soyez pas inquiète pour autant: voler est un acte commis par de nombreux d’adolescents, et cela ne fait pas d’eux de mauvaises personnes pour autant.

4 pistes pour réagir de manière affirmée et bienveillante

Face à cette situation, tant l’ado que le parent seront submergés par diverses émotions: colère, frustration, déception… On vous donne quatre pistes de parentalité positive pour y faire face.

1. Prendre du recul sur la situation

C’est certainement la première chose à faire et surtout, sans le prendre personnellement. Si cet acte n’est pas à approuver, il est important de savoir que votre ado ne l’a pas fait “contre vous”, mais bien dans le but de répondre à un besoin, quel qu’il soit: besoin matériel, d’attention, d’appartenance, etc. Afin de mieux le comprendre, essayez de vous remémorer cette période par laquelle vous êtes aussi passée et posez-vous la question de savoir si vous avez commis ce même genre de transgression, ainsi que les raisons qui vous ont poussé à le faire.

2. Avoir une vraie discussion

Plutôt que d’entrer en conflit, nous vous invitons à parler avec votre ado, en posant les questions suivantes:

  • Pour quelles raisons as-tu eu besoin d’argent?
  • As-tu le sentiment de manquer de quoi que ce soit?
  • Pourquoi ne m’as-tu pas demandé de l’argent directement?
  • As-tu conscience que le geste que tu as commis n’est pas ok? Peux-tu m’expliquer pourquoi? 

Il est primordial de lui expliquer que peu importe les raisons qui l’ont poussé à commettre ce vol, ce n’est pas un geste autorisé. Faites ensemble le point sur les conséquences de cet acte, ainsi que sur la notion de propriété.

3. Réfléchir à ce qu’il faut faire pour éviter que cela se reproduise

Face à cette erreur, le premier réflexe serait de sanctionner l’ado. Et si, plutôt que de punir, vous réfléchissiez ensemble à ce qui peut être mis en place pour éviter que cela se reproduise à l’avenir. Par exemple:

  • Vous dire s’il a besoin d’argent
  • Trouver un job d’étudiant pour répondre partiellement à ses propres besoins
  • Augmenter son argent de poche
  • Faire des petits travaux dans la maison contre rémunération

Une liste non exhaustive qui s’étoffera selon la finalité de votre discussion.

4. Rétablir la confiance

S’il est important de ne pas dramatiser, il faut prendre conscience que cette erreur aura un impact négatif sur la confiance que vous portez à votre ado. Dès lors, il est utile de réfléchir à ce qu’il peut faire pour la rétablir, à savoir:

  • Vous rembourser la somme empruntée: immédiatement ou, s’il n’est pas possible de le faire, en le privant d’argent de poche pendant un certain temps et/ou avec l’argent qu’il aura obtenu durant l’année grâce à son job d’étudiant.
  • S’excuser, tant par la parole que par les actes: vous rendre quelques services mais aussi en tenant ses promesses.

Plus de conseils pour les parents d’adolescent

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)