Témoignage: “Ma relation libre a failli détruire mon couple”

Témoignage: "Ma relation libre a failli détruire mon couple"
© Getty Images

La relation libre est un concept intriguant de par sa remise en question du modèle traditionnel et monogame du couple. Mais est-il pour autant gage de bonheur? Pas pour tous les couples, à en croire le témoignage de l’une de nos lectrices.

Vivre sans exclusivité amoureuse ou sexuelle. Certains en rêvent, d’autres s’y refusent… Et puis il y a ceux qui tentent l’aventure par curiosité, conviction ou encore pour répondre à la problématique de l’infidélité. Et si cette manière de vivre une relation amoureuse semble être la solution idéale pour celles et ceux qui s’aiment mais qui ne se retrouvent pas dans le modèle monogame et exclusif du couple, ce choix de vie bien personnel peut parfois en amener certains à faire face à des difficultés capables de détruire leur histoire d’amour plutôt que de le nourrir.

C’est ce qui est arrivé à Roxane* et son mari qui, après plusieurs années de relation et des soupçons d’infidélité, ont choisi de vivre une relation libre… Choix qui a permis aux amoureux de se remettre en question, mais qui a failli sonner le glas de leur amour.

“On a compris que l’on tenait l’un à l’autre… Mais on a failli détruire notre couple”

“Ensemble depuis 8 ans et parents de deux enfants, nous n’étions pas vraiment d’accord sur le concept de fidélité: je n’avais que très peu confiance en mon compagnon, donc je fouillais son téléphone très souvent et je trouvais toujours des petites choses qui ne me plaisaient pas… Rien de grave, mais assez pour me poser mille et une questions. Bref, le sujet de la tromperie revenait souvent sur le tapis et à chaque discussion, mon mari m’avouait qu’il était pour lui impossible de s’imaginer être fidèle durant toute sa vie. Cela lui semblait utopique… Et me frustrait un peu”.

Un soir, après être rentrés ensemble d’une soirée chez des amis où le principal sujet de discussion était la fidélité dans un couple, Roxane propose à son conjoint d’élargir les horizons de leur relation et de devenir “un couple libre”. Une proposition qui semble être en accord avec les aveux du mari de la jeune femme: “Je lui ai dit que j’acceptais l’idée qu’il ne pensait pas pouvoir être fidèle, mais que je me sentirais vraiment frustrée de ne pas pouvoir être libre de mon côté. S’il envisageait d’avoir des relations intimes avec d’autres personnes, pourquoi pas moi?”. Surpris, il accepte cependant la proposition de son épouse, qui lui semble être un bon équilibre.

Des premiers mois épanouissants… De prime abord

Après avoir longuement discuté, le couple se met d’accord sur ce qu’ils doivent respecter pour vivre les choses en toute confiance. “Cela nous semblait primordial d’établir des règles avant de nous lancer dans l’aventure. On a décidé plusieurs choses: de ne rien dire à l’autre sur les relations extra-conjugales qu’on entretenait, de ne pas s’absenter trop régulièrement, de ne pas entretenir une relation à long terme de peur de tomber amoureux, de faire confiance et ne plus fouiller dans les affaires de l’autre et se parler ouvertement si l’on ressentait un malaise”.

Les premiers mois se passent très bien, et le couple retrouve une vie sexuelle très épanouie. “Mon mari était clairement plus attiré par moi, comme s’il se rendait soudainement compte que je pouvais plaire à d’autres hommes. Cette liberté me donnait l’impression d’être plus désirable: je me suis sentie sexy et j’ai retrouvé mon côté femme que j’avais, je l’avoue, un peu oublié en étant mère et épouse”. La routine laisse place à une vie pimentée et excitante, ce qui booste la libido de la jeune femme, qui vivra quelques aventures. Mais pour son conjoint, c’est très différent: “Je m’épanouissais pas mal dans cette manière de fonctionner, mais pas lui: il se renfermait sur lui-même et nous n’arrivions plus à communiquer. C’est comme s’il s’éteignait peu à peu”.

Une prise de conscience qui fait mal

“Mon mari était de plus en plus malheureux à mesure que le temps passait. Je crois que le fait de me voir plus libérée lui a fait peur, même s’il aimait ce petit truc en plus qu’il découvrait chez moi depuis notre choix d’être un couple libre. Il me trouvait épanouie et ne voulait pas me priver de cela, mais d’un autre côté, il ne se retrouvait pas dans ce choix”. Les partenaires vivent des moments d’incompréhensions qui entachent leur relation. Voyant son compagnon s’enfoncer dans le silence, Roxane décide d’organiser un week-end en amoureux afin qu’ils puissent, ensemble, faire le point.

Deux jours pendant lesquels les partenaires arrivent à nouveau à communiquer, et mettre à plat ce qu’ils ressentent: “Comme je le pensais, mon mari avait très peur de me perdre, mais il avait, de surcroît, perdu sa confiance en lui. Il s’imaginait que j’allais le quitter pour un autre homme. En fait, il s’est surtout rendu compte qu’il était très amoureux de sa femme et qu’il ne pouvait pas risquer de la perdre pour un simple plan cul. Il m’a même avoué pendant ce week-end qu’il n’avait finalement eu aucune aventure, que cela était trop difficile pour lui”.

Des mois difficiles s’en suivront

Après ces aveux, le couple est en total désaccord: Roxane ne souhaite pas revenir à sa vie routinière alors que son conjoint si: “Je me sentais libre et belle, et je ne voulais pas que cela s’arrête”. Le couple s’enfonce dans les difficultés face à ce mode de vie qui, contre toute attente, ne correspond pas au mari de Roxane. Une crise qui durera plusieurs mois et qui remettra une nouvelle fois la relation en question. Mais face au mal-être de son mari qui perdure, Roxane décide de tout arrêter: “J’aimais cette vie libre, mais je ne voulais pas perdre mon mari, mes enfants, ma famille…  On s’est tous les deux rendu compte que tout ce qu’on avait construit ne méritait pas de partir en fumée”.

Un retour en arrière, ou presque

Aujourd’hui, le couple a retrouvé l’harmonie: “Je peux dire que plusieurs mois après la fin de cette aventure, on a trouvé un nouvel équilibre et qu’on est de nouveau heureux. Je sais aussi que cette période nous a rendus plus forts et plus honnêtes l’un envers l’autre”. Résiliente, Roxane pense aujourd’hui que tout le monde a son jardin secret et qu’il n’est pas obligatoire de tout savoir sur son/sa conjoint(e). Depuis peu, le couple fréquente à l’occasion les clubs libertins, afin de garder le peps qui les animait lorsqu’ils vivaient en relation libre. Mais les aventures en solo, c’est désormais terminé!

Plus de témoignages de femmes

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)