Témoignage: plus de 5500 km les séparent, mais leur amitié est intacte

Témoignage: plus de 5500 km les séparent, mais leur amitié est intacte
Unsplash © Priscilla Du Preez

En cette Journée mondiale de l’amitié, les amies sont à l’honneur dans votre magazine Femmes d’Aujourd’hui. Julie et Aurore évoquent leur amitié qui est toujours aussi belle, même si 5500 kilomètres les séparent.

Elles sont copines depuis la maternelle, et 32 ans plus tard, leur amitié n’a pas changé malgré les épreuves, la distance et les changements qui ont croisé leur chemin. Julie témoigne du lien fort qui les unit.

« Nous étions toujours l’une chez l’autre »

« J’ai rencontré Aurore quand nous avions à peine 5 ans. Mon frère et sa sœur étaient en classe ensemble et… amoureux. Nous avons fait nos primaires, ’tissé-serré’, toujours l’une chez l’autre. Je me souviens d’ailleurs encore de son numéro de téléphone. Nos parents étaient très investis dans la vie de l’école. Nous passions donc beaucoup de temps avec eux à préparer la fancy-fair, tester le karaoké et faire des heures supp’ dans les auto-scooters. Nous nous voyions presque 7 jours sur 7, à l’école et dans les mouvements de jeunesse, mais trouvions encore le temps de nous écrire des tonnes de lettres ».

« Je l’admire pour sa force, son courage »

« Au cours de nos secondaires, nous nous sommes parfois éloignées, mais chaque fois retrouvées. Nous avons toujours été là l’une pour l’autre, sans avoir besoin de se le dire.
Aurore a toujours été très énergique, vivante, scintillante… Moi, un peu plus réservée, mais toujours prête à rire avec elle. Elle est aussi franche et honnête, forte et courageuse. Elle a su passer à travers des épreuves très difficiles, en parler, et toujours retrouver ce sourire et cette pêche qui la caractérisent. Je l’admire pour cela! ».

Lire aussi: « Netflix Party »: l’extension géniale qui vous permet de regarder Netflix avec vos amis à distance

« Ce qui nous manque? Partager le quotidien »

« Ces dernières années, j’ai pas mal bourlingué. Je suis d’ailleurs installée à Montréal depuis 8 ans… Avant mon départ, nous avons essayé de passer le plus de temps possible ensemble. Aujourd’hui, nous nous appelons une fois par mois… et on s’envoie des petits messages et des photos ici et là par WhatsApp. Aurore est la marraine de mon fils, Tom-Ellis, qui a 6 ans. Mais nous ne sommes plus dans le quotidien l’une de l’autre… C’est probablement ce qui nous manque le plus, on se le dit souvent. Mais dès que je reviens en Belgique (une fois tous les ans ou 2 ans), elle est la première à déplacer un rendez-vous, voire prendre congé pour m’accueillir! Elle est déjà venue deux fois me voir à Montréal, à la naissance de Tom-Ellis et 2 ans après. Elle avait le projet de peut-être venir cet été, mais pandémie oblige, le voyage est postposé ».

Ce que Julie aimerait dire à Aurore

« Merci d’être – et d’avoir été – toujours là, malgré mes absences, malgré mes départs! Merci de rayonner et de rester toi! ».

Pour plus d’histoires d’amitié, rendez-vous dans votre magazine Femmes d’Aujourd’hui, disponible dans toutes les libraires dès ce jeudi 30 juillet.

Texte: Julie Braun, Coordination: Stéphanie Ciardiello

On vous parle également d’amitié dans ces articles

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)