L’infidélité virtuelle: cette nouvelle catégorie de tromperie

L’infidélité virtuelle: cette nouvelle catégorie de tromperie
Couple infidélité virtuelle

Regard langoureux lancé à un bel inconnu dans la rue, petits sms envoyés à son ex, utilisation intensive de Tinder… Rien de dramatique jusqu’ici. Pourtant, tous ces petits gestes sont loin d’être anodins si vous êtes en couple.

C’est le docteur Martin Graff, psychologue à l’Université de New South Wales (Australie), qui a posé le nom sur cette pratique. Le « micro-cheating », dont nous vous déjà avions parlé. Cette expression peut aussi être traduit par « micro-tromperie » ou plus joliment dit par « infidélité émotionnelle ».

D’infidélité physique à infidélité virtuelle

Bien que n’étant pas nouvelles, ces petites infidélités sont davantage présentes aujourd’hui, avec la forte présence des technologies dans notre quotidien. On parlera alors d’infidélité virtuelle. Elle est constatée lorsqu’une personne en couple passe plusieurs heures sur Instagram à regarder les photos d’un(e) autre que son (sa) conjoint(e). Et les tentations ne manquent pas vu le nombre de beaux et belles gosses qui regorgent sur ce réseau social.

Il s’agit également de scruter les nouveautés sur le profil de son ex. Ou encore lorsque vous installez des applications de rencontres « juste pour voir », et qu’elles deviennent finalement votre passe-temps numéro un. Bien que pour beaucoup, il n’y ait pas de mal à ça, ces pratiques se font la plupart du temps en secret. Entendons-nous bien, il n’est certes pas nécessaire de tout dire à sa moitié, mais quand cela devient régulier et de l’ordre du mensonge, il y a quand même de quoi se poser des questions.

Se poser les bonnes questions

La première est de se demander pourquoi aimez-vous jouer à ce petit jeu? La deuxième est de savoir si vous accepteriez que votre partenaire fasse pareil? Et, enfin, de savoir si cela n’est qu’un jeu, ou si vous avez envie de plus?

De ces réponses découlera si oui ou non, il y a un malaise au sein de votre couple.

Deux solutions face à la « micro-tromperie »

Après cette remise en question, deux solutions sont possibles: vous arrêtez ce « micro-cheating » et entamez un jeu de séduction avec votre partenaire. Ou vous estimez qu’il n’y a aucune raison de stopper ce petit jeu puisque cela n’affecte pas votre couple. Vous vous aimez trop pour cela. À vous de voir…

Un conseil cependant, ne vous perdez pas dans votre propre jeu et posez-vous les bonnes questions avant que vos « petits » mensonges ne prennent trop d’importance.

Vous aimerez aussi ces articles

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, parentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)