12 termes à connaître avant de vous lancer dans le jardinage

12 termes à connaître avant de vous lancer dans le jardinage
Getty images

Biner, pailler, griffer, surfacer… Vous ne comprenez rien aux articles jardin? Voici un lexique de base avec les termes à connaître avant de remuer la terre.

Vous avez décidé de vous lancer dans la création d’un potager, d’investir enfin votre petit jardin ou de végétaliser votre appartement? Problème: lorsqu’on cherche des informations, on se retrouve souvent confronté à un lexique inconnu. Avant de vous lancer dans le jardinage, apprenez à maîtriser ces termes de base.

Surfacer

  • Renouveler la terre en surface. On parle alors de “surfaçage” qui permet d’apporter du nouveau terreau à une plante en pot sans la rempoter (lorsqu’elle est déjà très grande et ou que le pot est trop lourd).

Lire aussi: Comment rempoter une plante?

Pincer

  • Tailler l’extrémité d’une tige. On utilise le verbe pincer et pas tailler, car ce geste se fait habituellement sur les tiges souples qu’on peut couper directement en la pinçant avec les doigts. Cela permet de stimuler la ramification de la plante.

Lire aussi: Calendrier des tailles

Semis

  • Fait de mettre en terre des graines. Les semis peuvent aussi désigner ces plants issus des graines qu’on fait pousser dans des godets avant de les replanter en pleine terre ou dans des pots plus grands.

Lire aussi: Des semis sans prise de tête avec 7 astuces

Vivace

  • Plante qui peut vivre plusieurs années. Les plantes vivaces se différencient des annuelles ou bisannuelles, par le fait qu’elles repoussent chaque année.

Lire aussi: 5 raisons de faire un massif de vivaces

Annuelle

  • Plante qui ne dure qu’une année. Les plantes annuelles ont un cycle végétatif assez court, mais elles produisent des graines qui permettent d’assurer la survie de leur espèce.

Lire aussi: Jardinières: plantation des fleurs annuelles, mode d’emploi

Rustique

  • Plante résistant à des températures très froides et au gel. On parle d’une plante rustique lorsqu’elle survit à des températures à partir de -10°. Mais la rusticité d’une plante dépend d’autres facteurs comme la présence de soleil, de vent et de la nature du sol.

Lire aussi: Top 10 des plantes pour jardinières d’automne-hiver

Griffer la terre

  • Technique qui consiste à briser la terre devenue un peu dure en surface pour la retourner. Cela permet d’aérer la terre et de faciliter la pénétration de l’eau ou du compost. On le fait généralement avant le semis des graines ou la plantation des jeunes plants.

Lire aussi: Les outils indispensables pour jardiner

Marcotter

  • Technique qui consiste à planter une branche d’une plante pour la multiplier. On peut faire du marcottage aérien ou en terre, dans tous les cas le but est de développer les racines.

Lire aussi: Diviser, c’est multiplier zen

Palisser

  • Lorsqu’on attache les branches et rameaux d’une plante pour la faire pousser le long d’une structure. C’est généralement ce qu’on fait avec les plantes grimpantes et les arbres fruitiers.

Lire aussi: 4 grimpantes annuelles, mais craquantes

Biner

  • Technique qui consiste à ameublir la terre et à aérer. On bine souvent la terre au potager et au jardin d’ornement pour favoriser la pénétration de l’eau et réduire l’évaporation, ce qui évite que les racines ne pourrissent. Une terre meuble est aussi plus facile à travailler.

Lire aussi: 10 trucs pour économiser les arrosages au jardin Bêcher ou ne pas bêcher?

Pailler

  • Lorsqu’on couvre le sol pour le protéger. On effectue un paillage avec de la paille, des feuilles mortes, des résidus de gazon… Le paillis évite l’apparition des mauvaises herbes et permet de constituer une couche d’humus qui apporte des nutriments à la terre.

Lire aussi: L’indispensable paillage

Éclaircir

  • Supprimer certains plants pour laisser la place aux autres afin qu’ils se développent correctement. Lorsqu’on a réalisé des semis et que plusieurs petites plantules apparaissent très rapprochées les unes des autres, il faut éclaircir pour laisser les autres s’épanouir.

Lire aussi: Semer les légumes ou les planter?

Repiquer

  • Lorsqu’on replante une plante. Après avoir réalisé vos semis dans de petits godets et avoir éclairci les jeunes plants, il faut les repiquer en pleine terre ou dans des pots plus grands.

Lire aussi: Saints de glace: puis-je déjà repiquer mes géraniums en avril?

Plus d’astuces pour le jardin

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)