15 sites inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO à visiter en Belgique

15 sites inscrits au Patrimoine mondial de l'UNESCO à visiter en Belgique
© Tomas Tuma/Unsplash

La liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO comporte bien des merveilles architecturales et historiques. En Belgique, 13 grands sites y sont inscrits, comprenant des dizaines de lieux.

Aux quatre coins du monde, l’UNESCO (l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture) classifie sites et monuments dans le Patrimoine mondial. Le but: “la Convention du Patrimoine mondial de 1972 vise à mieux conserver pour les générations futures les sites culturels ou naturels exceptionnels pour le patrimoine commun de l’Humanité”.

Le Patrimoine mondial belge

En Belgique, 13 grands sites sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Certains d’entre eux comprennent divers lieux, par exemple les quatre sites miniers majeurs de Wallonie ou les 33 beffrois de la Belgique. Hormis le Palais Stoclet (Bruxelles), malheureusement interdit au public, la plupart d’entre eux peuvent être visités.

1. Le Grand béguinage de Louvain

En 1998, les 13 béguinages flamands ont été classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ces ensembles architecturaux composés de maisons, églises, bâtiments auxiliaires et espaces verts sont un témoignage extraordinaire de la tradition culturelle des béguines, qui s’est développée dans le Nord-Ouest de l’Europe au Moyen Âge. Le Grand béguinage de Louvain est le plus vieux et le plus grand de toute la Belgique. À son apogée, au 17ème siècle, y vivaient 360 béguines. Il peut être visité gratuitement. Plus d’infos ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Stad Leuven/Visit Leuven (@leuven) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

2. Le Béguinage de Courtrai

Autre béguinage particulièrement intéressant: celui de Courtrai (Flandre-Occidentale), où la toute dernière béguine au monde, Marcella Pattyn, a habité de 1960 à 2005. Datant du 13ème siècle, il a été détruit à plusieurs reprises, pour prendre sa forme actuelle au 17ème siècle. Ses ruelle abritent une cour intérieure, l’église Saint-Martin et la chapelle Saint-Matthieu. Celle-ci a désormais un musée interactif pour en apprendre plus sur les béguinages. La visite du béguinage est gratuite, avec possibilité d’avoir un audioguide pour 2 euros. Plus d’infos ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eléonore Carlier (@eleonore.carlier.5) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

3. La Grand-Place de Bruxelles

En 1988, la Grand-Place a été inscrite au Patrimoine mondial. Selon l’UNESCO, il s’agit “d’un ensemble remarquablement homogène de bâtiments publics et privés, datant principalement de la fin du XVIIe siècle, dont l’architecture résume et illustre de manière vivace la qualité sociale et culturelle de cet important centre politique et commercial”. Aujourd’hui, il s’agit sans aucun doute de la place la plus visitée de la capitale belge. L’Hôtel de Ville est d’ailleurs ouvert au public. Plus d’infos ici.

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par visit brussels (@visitbrussels) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

4. Les quatre ascenseurs du canal du Centre

Situés dans la province du Hainaut, à 2,5 km de la Louvière, les ascenseurs hydrauliques pour bateaux impressionnent tant par leur architecture que par leur longévité. Il s’agit des seuls ascenseurs au monde dans leur état originel de fonctionnement. En effet, ils sont toujours actionnés par la force hydraulique, tandis que les ouvrages d’art (ponts tournants, relevants, etc.) n’ont pas été modernisés. La salle des machines est accessible au public (au prix de 2 euros), tandis que des croisières sont organisées sur le canal. Plus d’infos ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michel Vanesse (@mivanesse) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

5. Le Beffroi de Gand

Au total, plus de 50 beffrois situés dans le Nord de la France et en Belgique sont inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999 et 2005. Situé entre la Cathédrale Saint-Bavon et l’Église Saint-Nicolas, le Beffroi de Gand séduit par son architecture gothique. Son sommet, accessible au public, offre une vue à 360° sans pareille sur le centre-ville. Prix: 8 euros par adulte. Plus d’infos ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Orianna Sophia (@orianna_travelography) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

6. Le Beffroi de Mons

Seul beffroi baroque de Belgique, le beffroi de Mons a été construit entre 1661 et 1672 par Louis Ledoux (architecte-sculpteur) et Anthony Vincent (architecte-arpenteur). Son sommet offre une vue panoramique, tandis que ses espaces muséaux racontent l’histoire du beffroi, la reconnaissance de l’UNESCO, les carillons, etc. Sa visite coûte 9 euros par adulte et 2 euros par enfant. Plus d’infos ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jeff (@jeffyyawaidravelt) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

7. Le centre historique de Bruges

En 2000, le centre historique de Bruges fut applaudi par l’UNESCO pour être parvenue à conserver des traces historiques dans son architecture, tout en transformant ses rues. “L’histoire de la ville est bien représentée dans les structures urbaines et architecturales qui unifient harmonieusement toutes les périodes de l’histoire depuis l’origine de la ville”, souligne l’organisation. Plus d’infos sur cette ville ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jens Eldøy | Photography (@jens.eldoey) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

8. La Cathédrale Notre-Dame de Tournai

Véritable joyau de l’architecture médiévale, la Cathédrale Notre-Dame de Tournai est la seule cathédrale de Belgique à être inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Implantée au cœur de la vieille ville, elle mélange plusieurs styles architecturaux: une nef romane et un chœur gothique. Elle est ouverte gratuitement au public et est actuellement en pleine rénovation. Plus d’infos ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Aris Setya (@aris.setya) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

9. La maison et l’atelier Horta

Bruxelles abrite quatre habitations majeures conçues par l’architecte Victor Horta, l’un des initiateurs de l’Art nouveau: l’Hôtel Tassel, l’Hôtel Solvay, l’Hôtel van Eetvelde et la maison et l’atelier de Horta. Dans cette dernière prend place le musée Horta, qui a conservé la décoration intérieure, les mosaïques, les vitraux et les peintures murales. Deux expositions ont également lieu en ses murs. Prix: 10 euros par adulte. Plus d’infos ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alberto Nespoli (@alberto_nespoli) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

10. Les minières néolithiques de silex de Spiennes

Dans la province du Hainaut, à 6 km de la ville de Mons, se trouvent les mines de silex du néolithique de Spiennes, l’un des plus vastes et des plus anciens centres d’extraction et de taille du silex d’Europe. Il est possible de se promener sur le site afin de découvrir son étendue et sa nature. Un musée est également ouvert au public, le SILEX’S, tandis qu’une descente dans la minière avec un archéologue est possible (réservation obligatoire). Plus d’infos ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par B E N 📷 🇧🇪 (@ben_explorer) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

11. Le Complexe Maison-Ateliers-Musée Plantin-Moretus

Le musée Plantin-Moretus est une imprimerie et maison d’édition datant de la Renaissance et de l’époque baroque, située à Anvers. La demeure, dont l’architecture à elle-seule vaut le détour, abrite deux des plus vieilles presses du monde, une importante collection d’objets témoignant de la vie et du travail dans l’imprimerie, ainsi que des peintures de Rubens. En plus du musée, le complexe a un jardin et une salle de lecture accessible au public. Prix de l’entrée: 8 euros par adulte. Plus d’infos ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Edwin (@iedwinf) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

12. Le Grand Hornu

Le Grand Hornu compte parmi les “Sites miniers majeurs de Wallonie” classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2012. Dessinée par l’architecte Bruno Renard dans la première moitié du 19ème siècle, cette cité ouvrière témoigne de l’exploitation charbonnière pendant la Révolution industrielle. Le site abrite également le CID (centre d’innovation et de design au Grand-Hornu) et le Musée des Arts Contemporains MAC’s, qui proposent tous deux des expositions temporaires. Plus d’infos ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Célia Uhalde (@celiauhalde) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

13. Blegny-Mine

C’est dans la province de Liège que se dresse Blegny-Mine. Il s’agit du seul site minier dont les galeries souterraines sont encore accessibles aux visiteurs via le puits d’origine: deux anciennes galeries ont été aménagées afin de descendre jusqu’à -30 et -60 mètres de profondeur. Prix de la visite: 13 euros par adulte et 9 euros par enfant. Plus d’infos ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gary Arndt (@everythingeverywhere) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

14. La Maison Guiette de Le Corbusier

La Maison Guiette appartient à “l’Œuvre architecturale de Le Corbusier, une contribution exceptionnelle au Mouvement Moderne”. Surnommée “Les Peupliers”, elle n’est pas ouverte au public puisqu’elle appartient à un propriétaire privé. Mais la demeure est observable depuis l’extérieur. Les passants peuvent donc admirer les cinq points de l’architecture nouvelle promue par Le Corbusier: les pilotis, le toit-jardin, le plan libre, la fenêtre en longueur et la façade libre. Adresse: Populierenlaan, 32 – 2020 Anvers.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par BUR/DEM (@bur_dem_com) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

15. La Forêt de Soignes

D’une superficie de 4383 hectares, la forêt de Soignes s’étend sur les trois régions de la Belgique (la Flandre, la Wallonie et Bruxelles-Capitale). On y retrouve deux réserves forestières, deux réserves archéologiques et cinq réserves naturelles. L’entièreté de la forêt n’est pas classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO: seules les réserves forestières intégrales sont concernées. Plus d’infos ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amaury Powis (@wispo) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Plus d’idées de sorties en Belgique:

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)