Nos derniers articles

On a classé les spécialités culinaires belges, de la meilleure à la moins alléchante

Un classement élaboré grâce à nos lectrices, en toute subjectivité

  • Partagez ceci avec vos amis:
On a classé les spécialités culinaires belges, de la meilleure à la moins alléchante Article

À la rédac', les débats les plus animés sont souvent ceux qui concernent la nourriture. On a donc décidé de classer définitivement les spécialités culinaires belges, de celles qui plaisent à tous à celles qui nous rendent le moins fiers...

Tomates ou croquettes aux crevettes? Waterzooï au poulet ou à la gantoise? Qu’est-ce qui fait une bonne salade liégeoise? Faut-il vraiment être fier du stoemp? Si certains plats salés remportent unanimement du succès, d’autres font naître à chaque fois de vifs débats! Pour nous aider à élaborer un classement des meilleures spécialités culinaires du pays, les lectrices et lecteurs de Femmes d’Aujourd’hui nous ont donné leur avis sur le groupe “Je cuisine avec Délices”. Il n’est pas trop tard pour participer à la discussion!

Notre classement des spécialités culinaires belges

1. Les boulets à la liégeoise

LA spécialité qui met tout le monde d’accord. Un plat qui fait peut-être même encore baver ceux qui sont devenus végétariens! Les boulets ont tout pour plaire: des boulettes moelleuses grand format bien réconfortantes qui baignent dans une sauce brune à la fois sucrée et vinaigrée, relevée d’une touche de bière “bien de chez nous”. Et pour accompagner ça? Des frites, des frites, des frites!

2. Les croquettes aux crevettes grises

La parfaite alliance du vrai gras et de la finesse d’un délicieux crustacé, soit de la chapelure croustillante autour d’une sauce béchamel bien riche, associée au chic des crevettes de la mer du Nord.

Lire aussi: Nos recettes de croquettes aux crevettes

3. Le waterzooï à la gantoise

Le waterzooï coche toutes les cases: il est à la fois réconfortant et sain, facile à préparer et élaboré. Reste à trancher entre sa version au poisson ou au poulet. Notre préférence va pour la première, qui en fait un plat aussi chic que familial.

Lire aussi: Nos 10 recettes de waterzooï

4. La mitraillette

La street-food est en vogue, et la Belgique a beaucoup à envier à d’autres pays d’Asie ou d’Amérique du Sud qui comptent des centaines de préparations vendues et dégustées sur le trottoir! Heureusement, pour sauver la mise, notre mitraillette existe. Car elle représente à elle seule le sens de la fête et l’humour belge! Décadente baguette garnie de viande, de sauce et de frites, elle est un plat iconique à faire goûter à tous les visiteurs qui veulent découvrir les curiosités du patrimoine culinaire belge.

Lire aussi: Goûtez ces baguettes garnies!

5. La salade liégeoise

Rapide à préparer, peu chère, réconfortante et quasiment saine, la salade liégeoise est un vrai bon plat familial qui nous ramène en enfance (ou en camp scout, c’est selon).

Lire aussi: Toutes nos recettes de salades liégeoises

6. La tartine de maquée

Un peu de fraîcheur dans ce monde de gras! La tartine de maquée (prononcer makéééye) surmontée de radis, d’oignons jeunes, de ciboulette et d’une bonne dose de sel et de poivre, mérite une belle place dans notre classement! Pour apprécier l’expérience à sa juste valeur, on la déguste durant les beaux jours, à la terrasse d’une brasserie avec une bière légère bien fraîche et bien belge.

Lire aussi: Nos recettes à base de maquée

7. Le vol-au-vent

Si le vol-au-vent atteint cette place peu enviable de notre classement, c’est parce qu’en préparer un excellent n’est pas aussi facile qu’on le croit! Avec une sauce crémeuse, de la viande moelleuse, une bouchée feuilletée croustillante et beurrée, ce plat a pourtant tout pour plaire. Mais sa préparation n’est pas assez prise au sérieux. Trop souvent, des champignons gluants, une sauce trop acide, un poulet caoutchouteux ou un manque de boulettes viennent tout gâcher!

Lire aussi: Le vol-au-vent et ses variantes

8. Le filet américain

Que les Français ne nous disent pas “oui, bon, c’est un steak tartare quoi”. NON. La différence? Notre filet américain comporte un ingrédient essentiel: la mayonnaise! À servir avec, devinez quoi?, des frites!

Lire aussi: Nos meilleures façons de le préparer

9. Les carbonades flamandes

Les carbonnades à la flamande sont clivantes: on les aime ou on les déteste. Mais le plus souvent, elles sont décriées car elles nous rappellent la viande “chewing-gum” de la cantine, qui ne se désagrégeait jamais dans notre bouche… En détresse, on se demandait alors quoi faire de ce bout sans goût coincé entre nos dents, avant de l’avaler tout rond devant la maîtresse. Dommage, ce mauvais souvenir fait dégringoler cette spécialité qui a pourtant de beaux atouts.

Lire aussi: Nos recettes de ce plat trop mal jugé

10. Les chicons au gratin

Soyons honnêtes: si les chicons gratinés ont autant de succès, c’est surtout grâce au fromage, à la sauce béchamel et au jambon qui les entourent. Un plat cache-misère, qui n’est pas accompagné de frites, mais le plus souvent d’une purée trop beurrée. Alors qu’on pourrait en faire des merveilles!

Lire aussi: La preuve avec ces recettes si bonnes

11. La tarte al d’jote

Au risque de s’attirer les foudres des Nivellois, la réputation de la tarte al d’jote n’est selon nous, et selon nos lecteurs, boostée que par la Confrérîye dèl Târte al Djote, qui se bat depuis 1980 pour sauver ce mets des oubliettes. Spécialité inventée il y a plus de 800 ans, elle n’a pourtant toujours pas réussi à percer hors des frontières qui l’ont vue naître! En cause: sa simplicité et sa mollesse. C’est qu’il manque quelque chose! Les ingrédients? Des bettes, pas le légume le plus sexy, et du fromage, trop de fromage. Résultat, un goût lassant et une préparation trop riche: la preuve, on préfère la déguster coupée en petits morceaux à l’apéro plutôt qu’en parts.

Lire aussi: Nos recettes pour l’apprécier

12. Les tomates aux crevettes

Dans le match croquettes VS tomates aux crevettes, le choix fut vite fait! Selon nos recherches et observations, tout serait de la faute de la tomate. La Belgique n’est malheureusement pas le pays de ce légume (oui, c’est en fait un fruit, on sait). Servie sans prendre compte de sa saisonnalité, la tomate dessert trop souvent le bon goût des crevettes à la mayonnaise qu’elle renferme.

Lire aussi: Nos recettes à déguster en été, donc! 

13. Le stoemp

Un plat réconfortant, certes, mais on a passé l’âge de manger des mixtures. Dans le stoemp, on retrouve des patates et des légumes… Rien de bien attrayant. À part peut-être le boudin ou la saucisse qui pourrait l’accompagner? Mais en prendre compte, ce serait tricher!

Lire aussi: Nos recettes qui le rendent bien plus hot

Vous avez réalisé l’une de nos recettes? Partagez le résultat en photo sur le groupe Je cuisine avec Délices! Et pour ne rien manquer de nos actualités, suivez Délices sur Facebook, Instagram et Youtube.

Ces articles et recettes vont vous intéresser:

  • Partagez ceci avec vos amis:

Newsletter

Pour ne pas rater les bons plans, recevez notre newsletter 1 fois par semaine!

Articles connexes