Nos derniers articles

Le Conteur: une adresse orientale incontournable dans le centre de Bruxelles

Testé et approuvé

  • Partagez ceci avec vos amis:
Le Conteur: une adresse orientale incontournable dans le centre de Bruxelles Article

Une adresse centrale, un nom poétique, une déco canon et la promesse d’une cuisine orientale digne de ce nom: Le Conteur deviendra sans nul doute une de vos adresses préférées.

Le Conteur… Rien que le nom de ce restaurant donne envie d’en pousser les larges portes vitrées. L’intérieur est divisé en deux: à gauche, la partie bar, avec un superbe comptoir et des canapés, à droite la salle, avec ses tables rondes, ses banquettes et ses sièges qui n’attendent que nous.

3 raisons de s’attabler au Conteur

Aux commandes de ce restaurant, deux frères: Ronnie et Roi. Originaires de Tel Aviv, ils se sont installés à Bruxelles il y a quelques mois à peine. Le premier opère en cuisine, et le deuxième en salle, et les deux ont le sourire aux lèvres et de l’énergie à revendre.

1. La carte, courte et complète

Comme Roi s’est apparemment lancé le défi personnel de nous faire découvrir le plus de plats possibles, et que nous prenons notre travail très à cœur, on peut le dire: on a testé une bonne partie de la carte.

Pour patienter en attendant les entrées, nous avons choisi un cocktail: un “TLV Nights” (St Raphaël ambré, vin pétillant et tonic) et un Moscow Mule revisité (du gin à la place de la vodka). On trouve sur la carte un mélange de cocktails inspirés des classiques mais aussi du Moyent-Orient, tous signatures. Pour grignoter, nous avons eu des pickles de légumes (une explosion de saveurs), des amandes caramélisées servies… sur de la glace pilée, et des olives syriennes. Après cette petite mise en bouche réussie, il nous tarde de recevoir le reste.

Plusieurs mezzes se sont frayés un chemin jusqu’à notre table. Parmi nos préférés, un baba ganoush à la marocaine (caviar d’aubergines fumées) qui allie des saveurs douces et fumées; des mini pitas à l’agneau à tomber; la cuillère de Challah (un pain traditionnel juif) accompagné d’une salsa et de sour cream, pour les amateurs de pain et de jolies photos, un tartare de bœuf palestinien, frais et savoureux. Enfin, notre meilleure découverte de cette tournée d’entrées, l’Ikra de coquille Saint-Jacques: des œufs de coquille Saint-Jacques, de l’ail confit et du sésame noir, un mélange de saveurs assez peu commun. Ne soyez pas surpris, le pain qui accompagne les mezzes est servi en petites quantités, c’est un choix des cuisines, mais pas de panique, vous ne mourrez pas de faim pour autant, loin de là!

En plat principal, nous avions choisi de tester un produit de la terre et un de la mer, et Roi nous a aussi proposé un plat végétarien. Nous avons donc goûté le risotto de freekeh (un type de blé) et champignons, au parmesan et à l’huile de truffe, ainsi que du poulpe grillé, accompagné d’une crème d’aubergine noire et relevée avec de la coriandre et de l’harissa. Mention spéciale pour les côtelettes d’agneau, accompagnées de pommes de terre grenailles “en feu” (littéralement!) et d’une sauce au labneh. Un régal.

Nous en serions bien restés là, mais Roi nous annonce “je sais déjà ce que je vais vous faire goûter pour le dessert”. On nous enlève presque tout ce qu’il y a sur la table, pour nous déposer une grande cuillère et… une feuille de papier cuisson. Autant dire que l’on est intrigués. Le suspense ne va pas durer très longtemps: Roi arrive avec un petit plateau, et commence à dresser le dessert directement sur la table! Ce sera donc “chaos au chocolat”: un brownie aux pistaches, un coulis de chocolat au lait infusé avec de la cardamome et une ganache au chocolat blanc. Avec un cheesecake oriental et d’autres douceurs à la carte, les amateurs de sucré seront aussi conquis.

“Tout ce que vous avez mangé ce soir est ‘homemade’ et a été préparé dans nos cuisines”, précise Roi à la fin du repas. Ici, les ingrédients sont soit locaux, soit importés d’Israël pour les plus traditionnels.

2. La convivialité comme leitmotiv

En créant Le Conteur, Ronnie et Roi avaient à cœur de partager le dynamisme et la convivialité du Moyen-Orient. “En Israël, manger c’est un peu comme une célébration. On s’assoit tous ensemble, on parle et on partage la nourriture. C’est important pour nous de manger à la maison, et que ce soit un moment de plaisir”, nous explique Roi. La musique est forte -mais pas assez pour Roi-, les lumières sont tamisées -mais pas assez encore-: Roi et Ronnie veulent faire découvrir la vraie expérience “Tel Aviv”. La cuisine ouverte sur la salle apporte aussi chaleur et hospitalité. Bref, vous l’aurez compris, le mot d’ordre est convivialité. Ne soyez donc pas surpris si à la fin du service, le personnel vient partager un verre et discuter à votre table. D’ailleurs, deux vendredis par mois, quelques danseuses du ventre viennent animer la soirée.

3. Le cadre, moderne et chaleureux

Le cadre du Conteur est à la fois moderne, chic, simple et vintage. Que l’on vienne s’accouder au superbe bar pour boire un cocktail ou patienter dans les canapés confortables en attendant les copines, tout indique que la soirée s’annonce belle. On aime le mélange de briques blanches rectangulaires et des banquettes à la forme ondulée en velours, le contraste des couleurs sombres et vives, et les mini oasis de verdure au milieu de la salle. Avant de quitter le restaurant, levez la tête et admirez les ventilateurs, ils valent le coup d’œil.

 

Quant aux prix, ils sont raisonnables pour les cocktails (10/13€) et les mezzes (3/4€), un peu plus élevés pour les plats principaux (17/20€). Bref, vous l’aurez compris, Le Conteur a, sans aucune difficulté, frayé son chemin sur notre liste d’adresses incontournables de la capitale.

Plus d’infos

Le Conteur
Rue Marché aux Poulets 32, 1000 Bruxelles
Ouvert tous les jours de 12h00 à 16h00 et de 18h00 à 22h30.
www.le-conteur.com

Pour ne rien manquer de nos actualités, suivez Femmes d’Aujourd’hui et Délices de Femmes d’Aujourd’hui sur Facebook, Instagram, Youtube ou inscrivez-vous à notre newsletter! 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser:

  • Partagez ceci avec vos amis:

Newsletter

Pour ne pas rater les bons plans, recevez notre newsletter 1 fois par semaine!