Nos derniers articles

10 idées reçues sur le champagne

Tout savoir sur les bulles

  • Partagez ceci avec vos amis:
10 idées reçues sur le champagne Article

Il se sert glacé, monte plus vite à la tête que le vin et est forcément hors de prix. Vrai ou faux? On a testé nos connaissances avec Simon Pirard, caviste de père en fils. Dix questions pièges à vous poser chez vous…autour d’une coupe!

Le champagne est un incontournable lorsque les fêtes de fin d’année arrivent. Mais attention aux idées reçues, elles peuvent avoir l’effet inverse de celui escompté, et altérer votre bouteille. Pour faire un sans faute, suivez les conseils de notre expert!

1. Pour faire du champagne, on rajoute du gaz dans du vin blanc

FAUX! “L’équation de base est simple: l’alcool naît de la fermentation du sucre sous l’action des levures et s’accompagne d’un dégagement de CO2. Pour le vin, le sucre provient du raisin. Suite à cette fermentation, on obtient un vin dit ‘tranquille’, c’est-à-dire non pétillant. Dans ce cas-ci, le CO2 s’échappe des cuves ouvertes. Le champagne s’obtient grâce à l’assemblage de différentes cuvées de vins tranquilles provenant de différents cépages qui n’ont pas nécessairement le même âge. On rajoute du sucre et des levures, il s’agit de la ‘deuxième fermentation’, avec à nouveau un dégagement de gaz carbonique. On laisse les bouteilles fermées, le CO2 ne s’échappe donc pas et se dissout dans la bouteille. On laisse ensuite le champagne en contact avec les levures mortes pendant plusieurs mois. Plus la quantité de gaz dissout dans le champagne est élevée, plus la pression sous le bouchon sera importante”.

2. Il ne faut pas stocker son champagne au frigo

VRAI! “Comme pour le vin blanc, le froid entraîne une précipitation tartrique et donc un dépôt. Il faut par ailleurs distinguer fraîcheur et grand froid: si vous avez des invités, vous pouvez coucher vos bouteilles de bulles quelques heures au frigo ou les placer dans un seau à glaçons une demi-heure avant. Surtout, bannissez le congélateur! On conseille souvent 8 à 10 degrés, pour que le champagne libère tous ses arômes. Attention, on ne réfrigère jamais les verres avant de servir! Par ailleurs, un vin trop froid anesthésie les papilles. Rien de pire que du champagne hyper glacé ou au contraire, tiède, dans un gobelet en plastique!”

3. Plus la couche supérieure du bouchon est épaisse, plus la bouteille est chère

VRAI! Simon Pirard se souvient très bien de l’information qu’il a reçue de l’un de ses professeurs à Beaune: “Elle évite de faire tout faux pas si vous voulez épater une fille, par exemple (rires). Si vous recevez une bouteille de champagne en cadeau, gardez-en toujours le bouchon… qui peut en trahir le prix. Outre la partie qui est en contact avec le liquide, observez bien l’autre, plus noble: plus sa couche est épaisse, plus elle révèle le prix élevé du produit! Bref, rien ne sert de faire croire que vous vous êtes ruiné pour faire plaisir si ce n’est pas le cas, le bouchon parlera pour vous!”.

4. Le champagne ne fait pas grossir

FAUX! “Vous allez me détester (rires): une coupe de dix centilitres contient environ 80 calories. Normal, puisque l’on rajoute entre six et dix grammes de sucre par litre lors du processus de fabrication du champagne”. En comparaison, le cidre brut est beaucoup moins calorique, avec 30 calories pour un verre de même quantité. Cela dit, un champagne n’est pas un autre! L’association belge du diabète* rappelle, à titre d’exemple, qu’une flûte de champagne brut de 100 millilitres contient… zéro grammes de glucides, mais 70 calories et 10 grammes d’alcool. Pour rappel, l’OMS (organisation mondiale de la santé) conseille de limiter sa consommation d’alcool à deux verres maximum par jour pour une femme, contre trois pour un homme.

5. Le champagne rosé est du faux champagne

FAUX! “On ajoute du vin rouge en fin de processus, lors de la fabrication du champagne, pour lui donner cette teinte particulière. Un champagne rosé n’est pas l’autre et les nuances de goûts peuvent être importantes, selon les cépages utilisés. Si les raisins sont blancs, l’élixir obtenu n’aura rien à voir avec un autre réalisé à partir de raisins rouges, souvent moins subtil et plus corsé. On dit souvent qu’il s’agit d’une boisson féminine, car plus douce et plus sucrée, alors que l’on peut fabriquer un champagne rosé brut. Quoi qu’il en soit, c’est une boisson souvent chère, parce qu’on en produit moins”.

6. Un champagne à moins de dix euros n’est pas un bon champagne

VRAI! “Rien qu’en matières ‘sèches’ (contenants, capsules, bouchons, étiquettes) et en transport, il faut compter un minimum de 1,50€ par bouteille, auquel il faut ajouter 1€ de taxe et la TVA. Viennent ensuite les marges de chacun. Rappelons que le champagne est protégé par une appellation d’origine contrôlée (AOC) et que le vignoble champenois est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2015. La loi y impose que le produit soit immobilisé pendant quinze mois au moins, cela a évidemment un coût. Les vendanges annuelles et les techniques de vinification, sans compter le prix des raisins utilisés, expliquent en partie aussi qu’il faut compter vingt euros minimum pour un bon champagne de qualité. Sans oublier la notoriété, qui se paie également”.

7. Mieux vaut un bon crémant qu’un mauvais champagne

VRAI! “Le crémant est tout sauf le ‘champagne du pauvre’ ou un ‘champagne raté’! Il est produit dans sept régions viticoles de l’Hexagone (Alsace, Jura, Bordeaux, Bourgogne, Savoie, Loire et Languedoc-Roussillon), alors que le champagne ne peut l’être qu’en Champagne. Cela dit, le crémant est élaboré selon la méthode traditionnelle et deux verres mis côte à côte peuvent réellement bluffer, tant la couleur et le goût peuvent se ressembler, à priori. La vraie différence vient de la durée de fabrication, bien plus longue pour le champagne, et des raisins utilisés, dont le coût est plus élevé en Champagne. Un bon crémant se défend très bien et allie qualité et plaisir, mieux vaut se tourner vers cette alternative que vers une bouteille de champagne à 5 euros en supermarché.”

8. Flûte ou coupe, c’est pareil!

FAUX! “On a longtemps eu tendance à servir le champagne dans une coupe, dont la forme aurait été moulée sur le sein de Madame de Pompadour! Vraie ou fausse légende, le fait est que la forme du verre en question est bien trop évasée, cela évente le champagne et ne permet pas d’en concentrer tous les arômes: les bulles se raréfient, on perd donc le côté effervescent. Privilégiez donc la flûte, plus rétrécie sur le dessus, à condition toutefois qu’elle ne soit pas trop étroite. Beaucoup de professionnels recommandent le verre tulipe, allongé comme une flûte, mais arrondi au milieu”.

9. On ne lave pas ses flûtes au lave-vaisselle!

VRAI! “C’est le b.a-ba: on les rince à l’eau chaude, on évite les produits de vaisselle qui éteignent la mousse et on ne sert jamais à ras bord! Les bulles de champagne se forment dans les aspérités du verre. S’il est trop propre et trop net, vous aurez une boisson plate! Un truc? Placez une pièce de un centime dans vos flûtes, qui au lavage, donneront des micro coups dans le verre… Idem pour la bière! Avez-vous déjà bien observé un verre à Duvel? Un ‘D’ est gravé tout au fond… même si vous abandonnez votre boisson pendant une heure, elle moussera toujours à votre retour! À bonne entendeuse…”

10. Le champagne monte plus vite que d’autres alcools

VRAI! “On ne se l’explique pas vraiment, mais ce sont les bulles elles-mêmes qui favoriseraient l’absorption de l’alcool”. Une étude britannique s’est intéressée au sujet et a confirmé scientifiquement que le champagne enivre plus vite… les sujets qui ont bu du champagne ‘plat ‘ ont vu leur taux d’alcoolémie moins élevé que ceux qui avaient bu des flûtes de bulles. Des résultats qui ont de quoi faire tourner la tête!

Plus d’infos

Texte: Aurélia Dejond

Pour ne rien manquer de nos actualités, suivez Femmes d’Aujourd’hui et Délices de Femmes d’Aujourd’hui sur Facebook, Instagram, Youtube ou inscrivez-vous à notre newsletter! 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser:

  • Partagez ceci avec vos amis:

Newsletter

Pour ne pas rater les bons plans, recevez notre newsletter 1 fois par semaine!

Articles connexes