Immunité affaiblie: 7 symptômes à surveiller

Immunité affaiblie: 7 symptômes à surveiller
Getty Images

Vous attrapez un rhume au moindre courant d’air? C’est que votre résistance immunitaire n’est peut-être pas optimale. Servaas Bingé, médecin généraliste en Flandre-Orientale, nous donne ses conseils pour le renforcer et nous indique les symptômes à surveiller.

La fatigue, un rhume ou encore une toux persistance semblent être de bons indicateurs, mais votre intestin peut également vous signaler que votre immunité est diminuée. Il est alors temps de la booster en adoptant une vie plus saine.

Les 7 symptômes qui indiquent une résistance faible

Ces indicateurs vous permettront de savoir si votre système immunitaire doit être boosté. Si certains sont bien connus, d’autres sont moins évidents.

1. Vous tombez vite malade

Vous attrapez facilement un rhume? Vous souffrez régulièrement d’un mal de gorge et d’un nez qui coule? Ce sont des signes qui indiquent que votre système immunitaire ne fonctionne pas correctement. Prenez rendez-vous chez votre médecin traitant pour vérifier votre taux de globules blancs dans le sang.

2. Vous êtes fatiguée

Vous êtes constamment fatiguée? Même après une longue nuit, vous ressentez un certain épuisement? Vous vous traînez une bonne partie de la journée durant l’hiver? Réaliser de petits efforts vous demande de fournir beaucoup d’énergie? Vous avez même tendance à vous sentir un peu déprimée? Un système immunitaire affaibli peut-être la cause de cette fatigue qui s’accumule.

3. Vos infections sont de retour

Avez-vous régulièrement les gencives rouges et enflammées, des problèmes d’estomac et intestinaux, des infections des voies urinaires, des sinusites, des otites, des mycoses? Cela peut signifier que votre résistance n’est pas à son maximum.

4. Vous êtes victime d’allergies soudaines

Vous commencez à avoir des allergies alors qu’auparavant, vous n’en n’aviez jamais souffert? Cela pourrait aussi être le signe que votre organisme est faible. Votre système immunitaire n’est pas capable de faire face à certains types de pollen, à la poussière ou à d’autres facteurs environnementaux. Autre exemple: vous réagissez soudainement anormalement aux piqûres d’insectes.

5. Vos blessures guérissent lentement

Habituellement, si vous vous coupez ou si vous avez une éraflure, vous guérissez rapidement. Ce n’est pas le cas chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, chez qui les plaies cicatrisent mois bien et peuvent alors s’infecter.

6. Vous êtes malade longtemps

Vous êtes tombée malade en même temps que votre moitié. Après quelques jours, cette dernière est en pleine forme alors que vous continuez à tousser après deux semaines. Soyez vigilante.

7. Vous vous sentez ballonnée, constipée…

Vous êtes ballonnée après un repas, vous avez des gaz, vous êtes constipée ou avez la diarrhée? Un mauvais transit intestinal peut indiquer une résistance immunitaire réduite. “Il existe un lien important entre le système immunitaire et l’intestin”, précise le Dr Bingé. “Un vieux dicton dit d’ailleurs que ‘La mort commence dans l’intestin’. Et ce n’est pas un euphémisme. Vous garderez des intestins en bonne santé grâce à une alimentation saine et variée, riche en légumes et en fibres”.

Reconnaissez-vous ces symptômes? Si c’est le cas, consultez votre médecin et boostez votre immunité.

Comment renforcer un système immunitaire affaibli?

“Je compare toujours le système immunitaire au cœur: il fonctionne seul, et pas sur un ordre conscient. Ce qui signifie que vous ne pouvez pas le rendre plus fort en soi, mais que vous pouvez le renforcer indirectement”, détaille le médecin. Oui, mais comment? “Grâce à un mode de vie sain, qui repose sur quatre piliers majeurs:

  • L’alimentation
  • Le sommeil
  • Le stress
  • L’activité physique

“Votre mode de vie a un impact majeur sur votre système immunitaire”, résume le Dr Bingé. “C’est pourquoi il est important d’ajuster les facteurs qui le déterminent, et pas de manière isolée. Cela n’aurait pas de sens de pratiquer de l’exercice, mais de continuer à manger de manière déséquilibrée”, précise le médecin. Il est donc essentiel d’équilibrer les quatre piliers précités: avoir une alimentation saine (idéalement, mangez moins le soir), bien dormir (pas d’obligation de dormir 8 heures; écoutez-vous), prendre du temps pour soi (pour souffler, méditer, s’amuser, lire…), et pratiquer une activité physique quotidienne (un peu de marche chaque jour apaise le corps et l’esprit).

Texte: Isabelle Ignoul. Traduction: Justine Leupe.

On continue de vous parler immunité

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)