7 plantes pour soigner les allergies au pollen

7 plantes pour soigner les allergies au pollen
Getty images

Nez qui coule, yeux qui pleurent, gorge qui gratte? Trois herboristes nous recommandent les plantes qui préviennent et calment les symptômes des allergies saisonnières au pollen. 

La saison pollinique a officiellement débuté avec la propagation des pollens d’aulne et de noisetier. Outre les traitements médicamenteux, vous pouvez explorer l’usage de certaines plantes pour diminuer les symptômes de l’allergie. Louise Dimanche de l’Herboristerie de Louise, Hugo Desmecht de l’Herboristerie Desmecht, tous deux à Bruxelles, et Nathalie de l’Herboristerie La Claire Fontaine, à Fléron, citent les plantes qui agissent sur les différentes sphères en cause dans l’allergie: système immunitaire, muqueuses, voies respiratoires, etc.

Quelles plantes contre l’allergie au pollen?

L’allergie est une réaction du système immunitaire qui considère à tort certains éléments, les allergènes, comme dangereux. Pour se défendre, l’organisme libère alors de l’histamine à l’origine de la réaction inflammatoire. Les plantes efficaces dans le cas des allergies sont celles qui agissent donc sur le système immunitaire pour diminuer la réaction inflammatoire.

1. Cassis

La plante de Cassis est un puissant anti-inflammatoire et bloque la libération d’histamine, à l’origine des réactions allergiques. Vous pouvez l’utiliser sous forme de teinture mère, de feuilles séchées à infuser en tisane, mais elle se révèle particulièrement efficace sous forme de bourgeons (gemmothérapie).

2. Ortie

L’ortie est réputée pour soulager les symptômes de la rhinite allergique. Sous forme de feuilles séchées, elle peut être consommée en tisane (à mélanger avec le cassis, le grand plantain et le rooibos pour ses propriétés anti-oxydantes) à boire à raison de trois tasses par jour, une cuillère à café par tasse, infusée dix minutes.

3. Plantain

La feuille de plantain, et plus particulièrement le Grand plantain (Plantago major), a des propriétés anti-inflammatoires, antihistaminiques, et possède un effet adoucissant sur les muqueuses. Elle s’utilise pour calmer les inflammations de la bouche, de la gorge, mais aussi les allergies cutanées et oculaires. Elle peut être consommée en teinture mère ou en tisane, et en prévention, un mois avant l’arrivée des pollens auxquels on est allergique.

4. Romarin

Le romarin est utilisé pour traiter l’inflammation des voies respiratoires. Il peut donc s’avérer utile pour traiter certains symptômes de l’allergie au pollen qui touchent la sphère ORL (oreilles, nez et gorge). Il a aussi une action sur le foie, organe qui contribue au bon fonctionnement du système immunitaire.

5. Estragon

L’huile essentielle d’estragon a des propriétés antihistaminiques et anti-inflammatoires. Elle est souvent indiquée pour calmer les rhinites allergiques, les crises d’urticaire et les démangeaisons. Vous pouvez la consommer à raison de deux gouttes dans une cuillère à café d’huile d’olive, pendant cinq à six jours.

6. Scutellaire

Cette plante utilisée en médecine traditionnelle chinoise est un excellent anti-inflammatoire à prendre en traitement spontané. Elle soigne les symptômes du rhume des foins et peut être utile en cas d’eczéma ou d’urticaire. Vous pouvez la consommer sous forme de gélules (deux par jour) et la combiner à l’huile de bourrache qui va renforcer son action.

7. Viorne

On utilise généralement les bourgeons de cet arbrisseau sous forme de macérât pour soigner les affections respiratoires et pulmonaires (asthme et allergies). Anti-inflammatoire et anti-allergique, il apaise aussi les allergies cutanées en traitement de fond.

Sources:

Attention! Ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient remplacer un avis médical.

Plus d’infos sur les allergies

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)