L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
© Getty Images

Verrues plantaires: au secours, je n’arrive pas à m’en défaire!

Vous avez attrapé des verrues dont vous n’arrivez pas à vous défaire, et ce, même après avoir testé tous les produits disponibles en pharmacie ou presque? C’est le moment d’agir!

Les verrues plantaires ont beau être une affection cutanée sans gravité, il peut être très désagréable de les voir débarquer sur les pieds, en particulier lorsqu’elles prolifèrent et résistent malgré les produits appliqués pour les voir disparaître. Pour les combattre, il s’agira avant tout de découvrir pourquoi elles restent insensibles aux traitements et ce qui les favorise.

Comment et pourquoi attrape-t-on des verrues?

Une verrue est en réalité une excroissance de l’épiderme provoquée par un virus – de type papillomavirus – que l’on peut attraper par l’accumulation de différents facteurs de contagion, c’est-à-dire:

  • Un contact direct: peau, objets (chaussures, chaussettes…) ou encore surface infectée.
  • Une défaillance immunitaire: le virus aura plus de chance de s’installer si votre système immunitaire est affaibli.
  • Un traumatisme: un traumatisme qui peut être d’ordre physique, c’est-à-dire un coup, une blessure, une fissure ou encore une coupure dans laquelle le virus verra une porte d’entrée. Mais certains spécialistes pensent qu’un traumatisme d’ordre psychologique et/ou émotionnel peut également avoir pour conséquence l’apparition de verrues, que ce soit au niveau des pieds ou ailleurs.

Il est important de préciser qu’être seulement en contact avec le virus ne veut absolument pas dire que l’on attrapera des verrues. En effet, pour qu’il y ait formation de verrues plantaires, il faut que soient réunis au moins deux facteurs de contagion listés ci-dessus. De plus, chaque corps réagira différemment face au papillomavirus: les verrues sont une réponse du système immunitaire qui, n’ayant pas pu traiter correctement le virus, se défend en faisant proliférer des cellules de l’épiderme à l’endroit même où s’est introduit le virus.

Tout ce qui peut favoriser la prolifération des verrues plantaires

Une fois les verrues attrapées, certaines choses peuvent favoriser leur développement et les rendre insensibles aux traitements. Voici lesquelles:

  • Une transpiration excessive: avoir des pieds constamment mouillés est l’un des facteurs de prolifération les plus courants, puisque les verrues se plaisent particulièrement en milieu chaud et humide.
  • L’apparition de blessures: si vous vous blessez en tentant de vous soigner, ou en essayant de retirer ces excroissances, sachez que vous risquez de voir proliférer les verrues. En effet, il y aura alors ce que l’on appelle une auto-contamination, qui fera grandir sensiblement la zone infectée par les verrues.
  • Le frottement des chaussettes: on ne le sait que très peu, mais le tissu de nos chaussettes a tendance à “masser” les verrues et favoriser leur prolifération lorsqu’on marche. Un massage qu’elles apprécient particulièrement, puisqu’elles s’étendront.

Nos conseils pour se défaire de verrues persistantes

Les verrues plantaires peuvent disparaître aussi rapidement qu’elles sont apparues, et ce, même après avoir passé des mois à se battre contre elles sans grand succès. Ceci étant dit, et même si ces excroissances sont bénignes, elles peuvent être inconfortables, voire carrément douloureuses en plus d’être contagieuses.

1. Agir sur les facteurs de prolifération

  • Vous avez tendance à beaucoup transpirer des pieds? Appliquez un produit anti-transpirant et changez plusieurs fois de chaussettes par jour afin de vous assurer d’avoir toujours les pieds bien au sec. Veillez également à porter des chaussures qui respirent et d’éviter les matières synthétiques.
  • Vous avez des blessures? Soignez-les au plus vite et faites en sorte qu’elles cicatrisent bien.
  • Vos chaussettes frottent et massent les verrues? Disposez une petite compresse ou un morceau de gaze, pour faire barrière entre les verrues et la chaussette. Attention: évitez les pansements en plastique, qui ont tendance à faire transpirer.

2. Booster son immunité

Avoir un bon système immunitaire permet au corps de pouvoir lutter au mieux contre les virus. Si vous êtes sujette aux verrues plantaires, un conseil: prenez soin de booster votre système immunitaire en veillant à avoir une alimentation équilibrée et variée. Pensez aussi à faire un bilan sanguin. Cela vous permettre de savoir si vous devez envisager une cure de vitamines: vitamine C & D, fer et zinc font partie des 10 vitamines et minéraux les plus utiles à notre organisme, comme nous vous l’expliquons dans cet article.

Il est aussi prouvé que la santé de la flore intestinale a un impact certain sur le système immunitaire. Pour mettre toutes les chances de votre côté, veillez à prendre soin de votre flore intestinale, en ayant une alimentation riche en probiotiques: le kéfir, le miso, les yaourts et laits fermentés, la choucroute, le kombucha ou encore les jus de légumes lacto-fermentés vous aideront à renforcer la qualité de votre flore intestinale, ce qui boostera le mécanisme de défense de l’organisme de votre corps.

Lire aussi: 7 façons de booster ses défenses immunitaires

3. Aller voir un spécialiste

Si les verrues vous empoisonnent la vie et vous provoquent inconfort et douleur, il est important de vous faire ausculter par un spécialiste. Nous vous conseillons de prendre rendez-vous chez un dermatologue, qui pourra vous faire profiter des techniques actuelles:

  • L’acide salicylique: cette solution liquide a des vertus antiseptiques. Appliqué sur les verrues, l’acide salicylique aura pour effet de détruire le virus installé dans l’épiderme de manière progressive.
  • L’azote liquide: on vient geler, à une température de –196°C, la zone infectée afin que les verrues se détériorent et disparaissent. Le froid a pour action de brûler les tissus et de détruire le virus.
  • Le laser: c’est une nouvelle technique où le laser est utilisé à la façon d’un bistouri ou de manière abrasive pour retirer les cellules de l’épiderme touchées par les verrues.

Plus de conseils santé

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires