Cancer de la peau: comment repérer une anomalie?

Cancer de la peau: comment repérer une anomalie?
Getty Images

Observer votre peau et celles des membres de votre famille permettrait de repérer rapidement une anomalie, pour ensuite la faire analyser et la traiter si besoin. Laisser traîner un changement ne fera qu’aggraver la situation.

Les cancers cutanés ne cessent d’augmenter. D’après La Fondation contre le Cancer, le nombre annuel de nouveaux cas de cancer de la peau en Belgique est passé de plus de 11.000 (2004) à plus de 37.000 (2015) en 10 ans. Les derniers chiffres, datant de 2016, avancent 38.000 nouveaux cas. On vous livre quelques clés pour que vous deveniez une “checkeuse” avertie et que l’anomalie soit traitée à temps.

Comment repérer une cellule anormale?

Les cancers de la peau se divisent en trois catégories: 90% sont soit le “carcinome basocellulaire” ou le “carcinome spinocellulaire”. Ensuite vient le mélanome, un cancer agressif de la peau. Il représente environ 8% des cas. Les 2% restants rassemblent des formes rares de cancers cutanés. Chaque cancer de la peau à ses propres symptômes:

  • Pour le carcinome basocellulaire: il apparaît principalement sur les zones exposées au soleil (le visage principalement, le dos, le tronc, le décolleté, les jambes…). Il s’observe d’abord sous forme de petite perle translucide et sa taille augmente petit à petit. Des vaisseaux sanguins peuvent se dilater et une plaie peut apparaître à l’intérieur. Cela peut aussi ressembler à une plaque d’eczéma, une plaie ou une zone rouge et/ou rugueuse qui ne guérit pas.
  • Pour le carcinome spinocellulaire: sa présence s’observe surtout au niveau du visage, de la nuque, du dos et des mains. Là encore, ce sont des endroits généralement plus exposés aux rayons UV. Au début, le carcinome spinocellulaire est un petit bouton rosé, voire rouge. Il peut alors y avoir une petite croûte qui se forme, qui tombe et qui laisse place à une plaie. S’il s’installe près des lèvres, il ressemble à une petite blessure ou une tache blanche qui s’écaille. Il n’a pas un aspect translucide et ne provoque pas l’apparition de vaisseaux sanguins, contrairement au carcinome basocellulaire. Le carcinome spinocellulaire peut se déclencher suite à une plaie chronique ou une dermatose (maladie de la peau).
  • Pour le mélanome: il se développe au départ d’une peau “saine” (sans tache) ou d’un grain de beauté. Le mélanome peut se repérer grâce à la règle “ABCDE”: si la tache présente une forme Asymétrique (taille et/ou épaisseur irrégulière). Si ses Bords sont irréguliers (le contour de la tache change, les bords sont différents à certains endroits…). Si la Couleur change (au début très foncé, ensuite d’autres couleurs telles que le brun clair, le rouge, le bleu, le vert ou le noir apparaissent). Si la Dimension est supérieure à 5-6mm. Et enfin, si l’Évolution de la lésion se modifie au niveau de l’aspect, la taille et la couleur. Il arrive aussi que la tache saigne, démange et forme une croûte.

De manière générale, toute apparition ou modification d’une tache pigmentée chez un adulte doit demander de l’attention et une visite chez un dermatologue.

Quelles sont les causes d’un cancer de la peau?

Notre organisme a besoin des rayons ultraviolets pour son bon fonctionnement. Ces derniers favorisent la synthèse de vitamine D et permettent donc aux os d’être bien solides. Mais exposer votre peau aux rayons UV de manière répétée l’endommage fortement. En effet, elle est alors agressée: brûlures, rides, taches, peau brune, lésions cutanées et cancers.

Il est donc indispensable de toujours bien appliquer une protection solaire lors d’une exposition, d’éviter les heures les plus chaudes (11h-16h). Mais surtout, de ne pas abuser des moments passés en plein soleil.

Pour plus d’infos: cancer.be

Sur le même sujet, lisez ces articles

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)