L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Getty Images

Baby hair: pourquoi apparaissent-ils et comment les dompter?

Par Liza De Wilde

D’où viennent ces petits cheveux rebelles aussi doux que du duvet de bébé qui poussent à la base du front, de la nuque et des tempes? Et comment les apprivoiser? On vous dit tout sur vos baby hair!

Plus volatiles que le reste de la chevelure, ces petites pousses ont tendance à frisotter, ce qui les rend difficiles à coiffer (surtout sur cheveux bouclés et crépus). Mais pas d’inquiétude, les baby hair sont loin d’être indomptables!

Pourquoi a-t-on des baby hair?

Les baby hair sont le résultat d’une nouvelle croissance de cheveux, qui fait donc suite à une chute. Cette dernière peut être due à une grossesse, un événement spécifique ou même être génétique! Pour comprendre les raisons de l’apparition de ces cheveux capricieux qui encadrent le visage, intéressons-nous au cycle naturel des cheveux. Un cheveu ne pousse pas en continu, il passe par trois phases.

  • La phase anagène ou phase de croissance: le cheveu pousse pendant deux à cinq ans (un centimètre par mois en moyenne).
  • La phase catagène ou phase de repos: le cheveu stagne pendant deux à trois semaines.
  • La phase télogène ou phase d’expulsion: pendant deux à quatre mois, le follicule pileux se rétracte et le cheveu finit par tomber (on perd naturellement entre 40 et 100 cheveux par jour). Un nouveau cheveu naît ensuite dans le même follicule, le processus recommence, et ainsi de suite.

Au cours de la vie, une vingtaine de cycles se succèdent. Seulement voilà, certains éléments peuvent impacter leur régularité. En voici trois:

1. La chute de cheveux réactionnelle

Elle est due à une fatigue, un surmenage, un stress important, un chamboulement dans le quotidien, un choc émotionnel, un changement de saison, à certaines carences… Ces bouleversements provoquent une accélération du passage de la phase 1 à la phase 2, puis à la phase 3. Résultat: les cheveux chutent brusquement. En apportant une attention particulière à ces événements et en prenant les mesures nécessaires (prise de vitamines, soins spécifiques, etc.), il est possible de relancer la croissance de nouveaux cheveux. Des baby hair peuvent alors apparaître.

2. La chute génétique

Les hormones, parmi d’autres facteurs, jouent un rôle important dans le cycle naturel des cheveux. Une surproduction des hormones androgènes (hormones mâles) peut entraîner une chute prématurée des cheveux. En effet, leur action crée un dérèglement du cycle pilaire qui a pour effet de raccourcir la phase de croissance du cheveu. Les cheveux passent donc plus vite en phase de repos puis en phase d’expulsion. Au fil des cycles, le follicule pileux se rétrécit, et la chevelure devient plus fine et clairsemée. Puisque les cycles s’épuisent plus vite, cela peut mener à une alopécie (perte anormale de cheveux) dite “androgénétique”.

Les femmes ont jusqu’à vingt fois moins d’hormones androgènes que les hommes. La progression de l’alopécie est donc plus lente et plus diffuse. Elle se concentre généralement sur la zone frontale, les tempes et le dessus de la tête (raie du milieu). Les baby hair apparaissent donc principalement à ces endroits. Dans la plupart des cas, ce type d’alopécie est héréditaire, la production de ces hormones étant en partie dictée par la génétique. Vous suspectez une calvitie? Vérifiez donc vos antécédents familiaux!

3. La chute post-grossesse

Les petites mèches rebelles sont fréquentes chez les femmes qui ont récemment accouché: les œstrogènes et la progestérone favorisent la croissance des cheveux. Au cours de la grossesse, leur concentration augmente drastiquement. C’est pourquoi les femmes enceintes ont souvent une chevelure plus fournie qu’à l’accoutumée. Après l’accouchement, ces hormones diminuent brutalement, provoquant une chute de cheveux parfois importante mais temporaire. Lorsque le cycle reprend son cours normal, des baby hair apparaissent inévitablement.

Baby hair ou cheveux cassés: quelles différences?

Il n’est pas rare de les confondre, mais il existe des différences révélatrices entre les deux: les baby hair ont généralement une apparence saine avec des extrémités légèrement effilées, tandis que les cheveux cassés présentent des irrégularités au niveau de leur longueur et des pointes fourchues. Ces derniers surviennent à la suite d’agressions répétées comme une surchauffe (sèche-cheveux, lisseur, boucleur), une traction trop intensive (queue-de-cheval, tresses) ou un traitement chimique agressif.

Les cheveux cassés nécessitent un traitement en profondeur: une à deux fois par semaine, laissez poser un masque hydratant après votre shampoing afin de leur redonner force et douceur. Les vitamines, les compléments alimentaires pour cheveux fragilisés (vitamine B, zinc, kératine), la spiruline, la gelée royale et la levure de bière peuvent également aider. Demandez toujours l’avis à votre médecin avant de commencer une cure.

Comment dompter mes “cheveux de bébé”?

À chaque fois que vous essayez de réaliser un chignon sophistiqué ou des tresses plaquées, vos baby hair gâchent l’effet travaillé de vos coiffures? Suivez nos conseils pour les apprivoiser.

1. Ne pas les couper

Surtout, abstenez-vous de les couper, de les épiler ou de les raser! D’autant plus pour ceux qui se situent au niveau du front ou des tempes: vous risqueriez de vous retrouver avec une “baby frange” ou des “baby favoris” qui mettront un temps fou à repousser!

2. Les mettre en valeur

Longtemps dissimulés, les baby hair sont désormais assumés: on n’hésite donc pas à en jouer en les disciplinant de manière esthétique. Pour les styliser, il suffit d’appliquer un peu de gel ou de cire coiffante sur une brosse à dents ou une brosse à mascara et de les coiffer au niveau du front. Mettez-les en valeur en créant un joli mouvement.

Tips: utilisez un produit fixateur qui se rince à l’eau, histoire de pouvoir éliminer facilement le produit avant de vous coucher. Par ailleurs, abuser de cette technique peut fragiliser vos petits cheveux. N’oubliez donc pas de les hydrater régulièrement pour préserver leur beauté et privilégiez les produits fixateurs nourrissants (à base d’aloe vera ou de miel, par exemple).

@marinajosy I love baby hairs #fyp #fypシ゚viral #babyhairtutorial #marinajosy ♬ Nicki Minaj Dip – Female Rap

3. Les plaquer vers l’arrière

Si vous êtes perturbée par ces petites mèches sauvages et que vous préférez les dissimuler, vous pouvez aussi les brosser vers l’arrière avec un peu de gel pour éviter les frisottis en cours de journée (idéal lorsque vous réalisez une coiffure plaquée).

@bethanyfosbery how to: BABY HAIRS? #hair #hairinspo #hairtutorial #hairstyle #bethanyfosbery ♬ Originalton – 90s_hits__

4. Les accepter et en prendre soin

Finalement, ces petits cheveux font partie de nous et ne sont pas bien méchants. Ils sont même à la mode, alors pourquoi vouloir s’en débarrasser à tout prix? Rappelons que Kim Kardashian, qui a fait retirer ses baby hair au laser, a fini par le regretter: “Je pensais que je serais plus jolie sans mais finalement, ils me manquent. J’avais l’air plus jeune avec”, confiait-elle sur son site en 2016, alors que la tendance des baby hair stylisés venait d’être remise au goût du jour.

Cela dit, les cheveux de bébé ont tendance à s’abîmer facilement: c’est là qu’ils finissent par frisotter et devenir incoiffables. Pour réapprendre à les aimer, veillez donc à maintenir votre cuir chevelu en bonne santé. Au programme: brossage, massage et hy-dra-ta-tion! Si vous les trouvez trop indisciplinés, appliquez par exemple une noix d’huile de ricin, de coco, d’argan ou d’amande sur vos baby hair et laissez agir au moins une heure. Lavez ensuite vos cheveux avec des produits non agressifs et séchez-les à l’aide d’une serviette en microfibre ou au sèche-cheveux sur chaleur moyenne. Répétez ce rituel une fois par semaine pour que vos petites mèches restent en bonne santé. Attention cependant si vous avez les cheveux colorés: les huiles végétales peuvent altérer la teinture. Demandez l’avis de votre coiffeur.

Plus d’infos sur nos cheveux

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.