Quels aliments sont-ils autorisés pendant la grossesse?

Quels aliments sont-ils autorisés pendant la grossesse?
© Getty Images

Si certains aliments sont particulièrement recommandés aux femmes enceintes, d’autres sont au contraire à éviter si l’on souhaite éviter les intoxications alimentaires, qui peuvent être fatales pour le fœtus. On fait le point sur toutes les recommandations alimentaires en vigueur pendant la grossesse.

Se nourrir de manière équilibrée est essentiel lorsqu’on attend un bébé. En effet, une alimentation saine et variée permet aux femmes enceintes de répondre à leurs besoins nutritionnels, mais aussi à ceux de leur enfant à naître. Et pour cause, il en faut des réserves en vitamines et en nutriments pour faire grandir un bébé! Il est donc fortement conseillé de manger des aliments riches en fer et en acide folique afin de mener à bien une grossesse loin des carences alimentaires. Attention toutefois: consommer certains aliments peut causer des infections parfois graves.

LA LISTÉRIOSE ET LA TOXOPLASMOSE, LES ENNEMIS DES FEMMES ENCEINTES

La listériose et la toxoplasmose sont les ennemis jurés des femmes enceintes. Bien qu’ils ne causent “que” des symptômes de type “état grippal” comme de la fièvre, des vomissements et de la diarrhée chez la future maman, les risques pour le fœtus sont beaucoup plus importants. En effet, la listériose peut provoquer une naissance prématurée ou une fausse couche… Quant à la toxoplasmose, elle entraîne des malformations congénitales, oculaires ou des problèmes cérébraux qui ne pourront être détectés qu’à la naissance, ou bien après.

S’il n’existe pas de statistiques officielles, on considère que 14 grossesses sur 1000 (soit 1,4%) sont exposées à la bactérie Listeria ou à la toxoplasmose. Fort heureusement, 55% des femmes belges sont immunisées à cette dernière et ne courent donc aucun risque d’infection à la toxoplasmose. Pas de panique donc, ces maladies sont assez rares, et il est possible de les éviter en faisant attention à ce que l’on met dans son assiette.

S’ALIMENTER ENCEINTE: MODE D’EMPLOI

Pour éviter de contracter la toxoplasmose ou la listériose, une règle à retenir: il faut bannir les aliments crus, c’est-à-dire non pasteurisés, comme le lait cru ou fromage à base de lait cru, les crudités, la viande ou le poisson cru, ainsi que les œufs non cuits. Voici quelques infos qui vous aiguilleront vers une alimentation sans risque pour vous et votre bébé.

1. LES FROMAGES

Beaucoup de fromages que l’on trouve dans les supermarchés sont préparés à base de lait pasteurisé et peuvent donc être consommés sans crainte. Mais il est important de toujours vérifier les étiquettes et d’éloigner les fromages au lait cru de son quotidien. Si vous faites vos courses chez un artisan ou un fromager, un conseil: expliquez que vous êtes enceinte et demandez toujours des fromages qui ne soient pas au lait cru. Retrouvez ici la liste des fromages interdits et autorisés.

2. LES FRUITS ET LÉGUMES

Les fruits et légumes apportent de nombreux bienfaits et sont essentiels à l’apport de certaines vitamines, aussi importantes pour vous que pour votre futur bébé. Il n’y a donc aucune contre-indication à en manger, si ce n’est l’attention particulière que l’on doit porter aux crudités. Mais sachez que contrairement à ce que l’on pense, les crudités ne doivent pas systématiquement être bannies, à condition en revanche d’avoir été soigneusement lavées au préalable. Si vous nettoyez correctement vos légumes, vous pouvez tout à fait les intégrer à votre alimentation. Ils sont d’ailleurs particulièrement indiqués pour combattre la constipation, un mal bien connu de la grossesse. Et ils aident également à faire le plein de vitamines!

  • Les légumes verts (épinards, brocolis, etc.) et les légumineuses (haricots rouges, lentilles, etc.) sont riches en vitamines B9. Cette dernière joue un rôle capital dans le développement du système nerveux de bébé. On vous en dit plus ici.
  • Certains fruits tels que le kiwi, la mangue, les fraises et les agrumes sont riches en vitamines C.
  • Les légumes verts (épinards, chou vert, kale, etc) sont riches en calcium. Et le calcium est nécessaire pour construire les os et les dents.
  • Les légumes et fruits secs sont riches en fer, qui est nécessaire au bon déroulement de la grossesse.

Un conseil cependant: si vous souhaitez manger des légumes crus, consommez uniquement ceux que vous avez nettoyés vous-même et évitez les salades dans les restaurants ou les cantines.

3. LE POISSON ET LA VIANDE

Si vous aimez le poisson, favorisez les filets frais (qui n’ont pas été congelés) et consommez-les le jour de l’achat. Évitez les poissons crus sous vide, comme le saumon fumé par exemple. Adieu sushis et autres sashimis pendant la grossesse donc, et privilégiez les poissons cuits à cœur!

Écartez aussi de votre alimentation toutes les viandes crues, sans exception, ainsi que les charcuteries qui ne sont pas cuites. Vous rêvez d’une bonne pièce de viande rouge? Vous trouverez quelques conseils pour en manger sans risque pour bébé dans cet article. Le foie est également à proscrire pendant votre grossesse: sa forte concentration en vitamines A augmente les risques de malformation chez l’enfant. Les pâtés et terrines peuvent être consommés, mais en quantité raisonnable.

4. LES ŒUFS

Pour les œufs, la même règle s’applique! S’ils sont une très bonne source de protéines, les consommer crus peut être très dangereux lorsque l’on attend un enfant. Exit les mousses au chocolat maison (sauf celles vendues en supermarché, comme nous vous l’expliquons dans cet article), le tiramisu, les tartes au citron meringuées ou toute autre préparation faite à base d’œufs crus montés en neige ou autre. Par contre, vous pouvez sans souci vous rabattre sur d’autres pâtisseries! En ce qui concerne les œufs dans les préparations salées, évitez de les consommer à la coque ou mollets. Pas de soucis par contre si vous mangez des œufs cuits durs.

Quid des boissons?

S’il n’est pas interdit de boire du thé ou du café, il est recommandé de limiter sa consommation quotidienne. Les médecins conseillent un maximum de 200 mg de caféine ou théine par jour, ce qui correspond à environ à deux tasses de café ou de thé. L’alcool est quant à lui interdit pendant toute la grossesse.

Plus de conseils pour les futures mamans

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)