Les 5 premiers signes de l’accouchement

Les 5 premiers signes de l'accouchement
© Getty Images

Toutes les futures mamans ont une date approximative d’accouchement, mais elles ne savent jamais avec certitude quand ce grand moment va se produire… Vous arrivez à terme et vous vous demandez quand est-ce que bébé va naître? Guettez ces 5 signes!

Sauf lors d’un accouchement par césarienne, il est très difficile de connaître avec exactitude la date de naissance de votre bébé. Et si celui-ci est bien au chaud, il arrive qu’il se fasse désirer. On considère cependant qu’au-delà de 41 semaines d’aménorrhée (période sans règles), il est temps que bébé sorte de son cocon, même s’il ne montre aucun signe. Il est rare qu’une grossesse se prolonge après 42 semaines. À partir de cette date, le placenta – l’organe nourricier – délivre de moins en moins d’oxygène et de nutriments dont le fœtus a besoin pour se développer.

Si tout se déroule bien et à partir de la date annoncée par votre gynécologue, soyez attentive aux cinq premiers signes qui vous indiqueront que le travail va commencer ou s’est déclenché.

1. Vous avez perdu le bouchon muqueux

Pendant la grossesse, un bouchon muqueux se forme à l’entrée du col de l’utérus. Ce phénomène physiologique naturel a comme rôle d’empêcher les bactéries d’arriver jusqu’au fœtus. Au fur et à mesure que le col s’amincit et s’ouvre, vous allez perdre ce bouchon muqueux: certaines futures mamans confondent ce moment avec la perte de liquide amniotique, tandis que d’autres ne le remarquent même pas.

Je fais quoi? Ne paniquez pas: la perte du bouchon muqueux peut se dérouler des jours avant que l’accouchement ne s’enclenche. C’est un signe annonciateur et non imminent. Si vous n’êtes pas encore à terme et qu’aucun autre signe ne se manifeste, ne vous rendez donc pas à la maternité: votre bébé n’est pas sur le point d’arriver. Signalez-le à votre gynécologue et relaxez-vous.

2. Vous avez des pertes vaginales

Vers la fin de la grossesse, la future maman peut remarquer d’importantes pertes vaginales, plus épaisses qu’en temps normal et inodores. La perte du bouchon muqueux peut également se faire progressivement et prendre l’apparence de sécrétions vaginales.

Je fais quoi? Assurez-vous que vous ne saignez pas et que les pertes n’aient aucune odeur particulière. Si vous ne remarquez aucun de ces deux désagréments, l’accouchement est prévu pour dans quelques jours.

3. Vous avez mal au dos

Certes, de nombreuses futures mamans souffrent de maux de dos durant le troisième trimestre… Mais à la fin de la grossesse, l’hormone relaxine assouplit les articulations et les fait bouger, ce qui peut causer des douleurs. Les contractions peuvent également entraîner des maux de dos plus intenses que d’habitude.

Je fais quoi? Si vous n’avez aucun autre signe d’accouchement, le jour J n’est pas encore arrivé: soulagez votre dos avec un massage ou une bouillotte.

4. Vous avez perdu les eaux

Perdre les eaux est un moment parfois angoissant: cela annonce la fin de la grossesse et le début de l’accouchement. Une femme sur dix perd les eaux avant d’avoir eu des contractions: c’est alors le signe que l’accouchement est pour – très – bientôt. La poche qui protège bébé se rompt et laisse s’échapper le liquide amniotique: cela peut être impressionnant car c’est environ 1,5 litre qui peut sortir d’un coup.

Je fais quoi? Si votre perte des eaux est accompagnée de contractions, cela signifie que le travail a débuté. Si ce n’est pas le cas, l’accouchement est généralement provoqué dans les 12h qui suivent la rupture des membranes car le bébé n’est plus protégé contre les infections. Dans tous les cas, appelez votre gynécologue pour expliquer la situation. Il vous conseillera de vous rendre à l’hôpital ou d’attendre encore un peu.

5. Vous avez des contractions

Les contractions commencent parfois quelques jours avant l’accouchement. Ce sont de légères douleurs semblables à celles du cycle de menstruation. Il s’agit de “contractions d’entraînement”: elles sont irrégulières et peuvent durer une à plusieurs heures pour finalement disparaître. Les vrais contractions se dérouleront quant à elles toutes les 10 minutes, pour se rapprocher de plus en plus. Lorsqu’elles ne sont espacées que de 3 à 5 minutes et qu’elles durent environ une demi-heure, cela signifie que le travail a commencé.

Je fais quoi? Ne courez pas à l’hôpital à vos premières contractions, car il y a beaucoup de chances qu’on vous renvoie à la maison. Mais prévenez votre gynécologue ou sage-femme et le service de maternité que vous avez des contractions pour qu’ils puissent s’organiser. Analysez ensuite le temps qu’elles durent et le temps d’écart entre chaque contraction, afin de reconnaître le début du travail.

Votre grossesse arrive à terme? Ceci est pour vous:

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)