Des méthodes pour accélérer le travail, il en existe des dizaines! © Getty Images

35 astuces pour provoquer les contractions

Vous êtes en fin de grossesse et cherchez des tips pour provoquer votre accouchement? Sachez qu’il y a des positions, des aliments et des activités qui favorisent les contractions.

En fin de grossesse, la plupart des femmes enceintes n’ont qu’une hâte: accoucher et rencontrer leur bébé. C’est pourquoi nombre de futures mamans cherchent des astuces pour déclencher les tant attendues contractions… Et des méthodes pour accélérer le travail, il en existe des dizaines! Si certaines ressemblent à ce qu’on appelle “des méthodes de grands-mères”, d’autres sont plébiscitées par les kinésithérapeutes et gynécologues, particulièrement chez les femmes qui ont dépassé le terme.

Tips pour provoquer les contractions

Nous avons dressé la liste des astuces reconnues pour déclencher le travail, dont certaines sont approuvées par les mamans de la rédaction.

Nos astuces en extérieur

  • Faire vos courses ou du shopping: passez votre après-midi à flâner dans les magasins, un centre commercial ou un magasin d’ameublement et faites les cent pas. Marcher aura pour conséquence d’effectuer une pression sur votre utérus, et provoquer des contractions.
  • Aller au cinéma: choisissez un film qui va vous retourner! Un film si romantique qu’il provoquera chez vous une émotion intense, un film d’horreur qui vous fera sursauter. Vivre des émotions fortes va libérer dans notre cerveau un cocktail d’hormones prompt au déclenchement de l’accouchement.
  • Planifier une escapade en voiture: partez en balade en voiture, sans trop vous éloigner des axes qui pourraient vous mener à l’hôpital. Laissez les secousses faire descendre bébé vers votre col.
  • Sortir vous promener: enfilez vos baskets et partez en balade dans votre quartier, dans le parc à côté de chez vous ou en forêt. Ici aussi, bouger va inciter bébé à descendre et faire pression sur le col de l’utérus. Veillez par contre à avoir un smartphone sur vous ou baladez-vous en bonne compagnie, au cas où vous auriez besoin d’aide.

Anna, maman de trois enfants: pour mon aîné – qui se plaisait vraiment bien dans mon ventre, ma kiné m’a conseillé de faire une grande balade. Avec le papa, on a pris la voiture et on est partis faire une longue balade en forêt… Le lendemain, j’avais mes premières contractions!

À la maison

  • Monter les escaliers: montez et descendez plusieurs fois d’affilée et/ou par jour les escaliers de votre maison.
  • Faire le ménage ou la lessive: enfilez vos gants de nettoyage et passez l’aspirateur, puis lavez les sols de la maison de manière énergique pour aider bébé à s’engager dans le bassin. S’abaisser et se relever peuvent aussi vous aider: n’hésitez donc pas à faire vos lessives et à nettoyer vos carreaux.
  • Trier: rangez le garage, la cave ou le grenier et faites de la place pour cette nouvelle vie qui arrive. Triez en donnant ce qui est devenu superflu. Oui, ranger en profondeur la maison favorise la dilatation du col.
  • Jardiner: se pencher et s’asseoir pour jardiner, planter, cueillir… sont tout aussi efficaces que le ménage!
  • Faire des câlins: n’hésitez pas à prendre dans vos bras votre chéri, vos amis, vos parents, vos enfants… Cela va vous permettre de faire le plein d’ocytocine, l’hormone du bonheur, qui participe au déclenchement du travail.

Gabrielle vient d’accoucher de son premier enfant: j’étais à la 38e semaine de grossesse quand notre déménagement a eu lieu. Si je n’ai pas porté de caisses, j’ai beaucoup trié. Et apparemment, ça a bien aidé à déclencher l’accouchement puisque bébé est arrivé deux jours après notre déménagement!

Dans la chambre à coucher

  • Faire l’amour: si vous en ressentez le désir, ce n’est certainement pas un plaisir à vous interdire. En effet, le sperme contiendrait des prostaglandines permettant d’assouplir le col de l’utérus, le préparant à se dilater!
  • Stimuler les mamelons: masser l’aréole mammaire en exécutant un mouvement circulaire et en appliquant une pression légère permet la production d’ocytocine, ce qui provoque les contractions utérines. À réaliser trois fois par jour, en passant d’abord 15 minutes sur un sein, puis 15 minutes sur l’autre, puis en alternant ainsi pendant une heure.

Lire plus: 8 exercices faciles pour provoquer l’accouchement

Dans l’assiette

  • L’ananas frais: il contient un enzyme, l’enzyme broméline, censé favoriser la dilatation du col de l’utérus et donc le déclenchement du travail.
  • Les feuilles de framboisier: à consommer en tisane ou en comprimés. Les kinés et nutritionnistes s’accordent là-dessus: elles ont un effet stimulant sur l’utérus. Il est donc recommandé de ne pas en prendre avant les deux derniers mois de la grossesse. À déconseiller dans les cas de césarienne, accouchement prématuré, bébé en siège, cancer du sein ou des ovaires, endométriose, fibromes utérins. Avant d’en consommer, demandez l’avis de votre médecin.
  • L’huile de ricin: une petite quantité suffirait à provoquer la contraction des muscles de l’intestin, ce qui déclenche à son tour celle des muscles de l’utérus. À ne jamais utiliser avant la 39e semaine (même en cosmétique) car son efficacité est redoutable! Quelques effets secondaires: diarrhée, crampes abdominales, nausées, crampes musculaires, déshydratation.
  • Les herbes: aucune étude scientifique ne confirme avec certitude l’efficacité du cohosh bleu et du cohosh noir. Pourtant, de nombreuses mamans ont utilisé ces herbes pour déclencher le travail. Utilisez-les avec extrême prudence et demandez toujours l’avis de votre médecin. À ne pas prendre en début de grossesse.
  • Les plats relevés: en mangeant épicé, vous stimulez votre système digestif de manière intensive et par conséquent, vos autres muscles (intestin et utérus) aussi.
  • Les boissons pétillantes: les boissons gazeuses exercent une pression sur l’estomac et l’utérus. Privilégiez l’eau pétillante.
  • Le cocktail magique: il existerait une recette magique pour provoquer les contractions: 350ml de jus d’abricot, 3 cuillères à soupe de purée d’amandes, 2 cuillères à soupe d’huile de ricin, 3 gouttes d’huile essentielle de verveine. Avant de le préparer, demandez l’avis de votre médecin.
  • Les dattes: ce fruit est connu pour avoir des propriétés identiques à l’ocytocine, et favorise l’ouverture du col de l’utérus. Attention, on ne peut consommer des dattes qu’en fin de grossesse.

Les exercices qui aident au déclenchement de l’accouchement

  • Faire le petit chien: mettez-vous à quatre pattes, tête en bas et dos bien droit, et faites quelque chose que vous aimez: lire, méditer, chanter… Quelques minutes seulement, mais plusieurs fois par jour pour faire pression sur l’utérus.
  • Pratiquer le yoga: certains exercices de yoga ont pour bénéfice de solliciter des zones stratégiques telles que le bassin ou le périnée et ainsi encourager le déclenchement du travail.
  • S’asseoir sur un ballon de naissance: bouger son bassin en s’asseyant sur un ballon de naissance permet, par le balancement, d’aider bébé à se mettre en mouvement. Optimisez les mouvements en réalisant des cercles avec votre bassin.
  • Le vélo de ville: sans prendre le risque de tomber et en restant toujours à proximité des axes qui peuvent vous mener à l’hôpital, n’hésitez pas à respirer l’air frais à bicyclette.
  • Le vélo d’appartement: si le vélo à l’extérieur vous fait peur ou que le temps ne s’y prête pas, une alternative est évidemment celle du vélo d’intérieur. Pédalez sans forcer.
  • La natation active: il ne s’agit pas de barboter ni de faire des exercices de préparation à l’accouchement dans l’eau, mais bien de nager plusieurs longueurs de manière dynamique pour inciter bébé à prendre la sortie.
  • La corde à sauter: quelques sauts quotidiens accéléreront indubitablement le processus, question de pesanteur…
  • Le step: si vous avez la possibilité de faire du step, chez vous ou en salle, n’hésitez pas!

Julie, maman de deux enfants: mon ballon de naissance a été mon meilleur ami durant toute la deuxième grossesse. Il m’a aidé à apaiser mes douleurs de dos, et à travailler sur mon col. Conséquence: mon deuxième accouchement a été bien plus rapide et facile que le premier, mon corps étant mieux préparé.

Lire aussi: Les 5 premiers signes de l’accouchement

Tester les médecines douces…

  • L’homéopathie: certaines molécules d’homéopathie sont particulièrement recommandées pour encourager l’accouchement. Le caulophyllum, qui faciliterait la dilatation du col, et le pulsatilla qui stimulerait les contractions. Si vous êtes intéressée par cette solution, consultez un homéopathe pour mettre en place un protocole approprié… Toujours avec l’accord de votre gynécologue.
  • L’ostéopathie: cette technique, pratiquée par des ostéos formés à la périnatalité, peut être très utile pour relâcher le stress et les tensions et lever les blocages qui agissent sur le périnée et l’utérus. Par contre, il est désormais interdit d’utiliser ces techniques pour retourner le bébé (consultez votre sage-femme ou votre gynécologue dans le cas d’une version).
  • L’acupuncture: cette technique, qui nous vient de la médecine chinoise, vient stimuler des points spécifiques connus pour stimuler la dilatation du col et favoriser l’assouplissement du périnée. Il faut souvent compter quatre à cinq séances sur dix jours pour voir un réel effet.

Aurélie, maman d’un petit garçon de 6 ans: en fin de grossesse, ma sage-femme m’a conseillé l’acupuncture pour lancer le travail, car mon bébé était assez dodu. En quatre séances, le travail a commencé.

… Ou les techniques médicales

  • La rupture des membranes: cette technique, très utilisée, consiste à décoller les membranes du sac amniotique du col utérin, via un toucher vaginal. Le médecin effectue d’abord un examen vaginal pour s’assurer que le bébé est engagé et qu’il est bien appuyé sur le col, que le col est dilaté d’au moins 2cm, puis décolle les membranes. Soyez prévenue, cependant, la technique peut être douloureuse.
  • Les médicaments: la prostaglandine déclenche et stimule les contractions utérines et provoque une maturation du col de l’utérus. L’ocytocine déclenche les contractions utérines et initie alors le travail.

Plus d’astuces pour les futurs ou jeunes parents

Recette, mode, déco, sexo, astro: suivez nos actus sur Facebook et Instagram. En exclu: nos derniers articles via Messenger. Inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires