Pourquoi il ne rappelle pas?

Pourquoi il ne rappelle pas?
 Vous avez passé un excellent premier rendez-vous, pourtant il ne vous rappelle pas. Vous passez en revue tout ce qui aurait pu le rebuter. Peut-être avez-vous commis une erreur?

 

Vous n’avez pas arrêté de parler de votre ex.

Vous trouvez important d’aborder les sujets profonds dès le premier rendez-vous, ce qui a marché ou pas avec votre ex, ce que vous ne voulez pas revivre. Hélas, l’homme en face de vous n’est pas sur la même longueur d’onde: tout ça le met terriblement mal à l’aise. Il se dit que si vous parlez de votre ex, vous n’êtes sans doute pas prête pour une autre relation. Vous l’évoquez avec un fond de nostalgie? Il désespère d’arriver un jour à rivaliser avec un homme si parfait. Vous l’attaquez de manière virulente? Il craindra d’être un jour traité de la sorte. Vous parlez de toutes vos histoires successives? Il vous trouvera instable et redoutera de n’être qu’un numéro de plus dans votre longue vie sentimentale. Bref, un seul conseil: considérez ce sujet comme tabou. Du moins au premier rendez-vous.

Vous avez prononcé les mots «bébé» et «mariage».

«Regarde ce bébé comme il est à croquer.» Ou: «Au fond, je suis une grande romantique, les robes de mariée, j’adore ça!» Aïe! Bébé et mariage sont LES sujets à éviter absolument! «S’il sent que vous êtes obnubilée par l’idée d’avoir un enfant, explique Iv Psalti, sexologue clinicien et professeur de sexologie, il aura l’impression que vous ne vous intéressez pas vraiment à lui, mais à ses spermatozoïdes… Surtout si vous avez entre 35 et 41 ans et que vous n’avez pas d’enfant. Un homme lui ne va jamais parler de ça au premier rendez-vous. Il n’a généralement pas cette envie-là d’emblée, mais elle peut naître au fil du temps et de la relation.» Donc ne grillez pas les étapes. Montrez-vous comme une femme qui prend le temps de désirer, de laisser monter les émotions, de vivre l’instant.

 

Retrouvez la suite de cet article dans votre Femmes du 14 avril 2011

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)