5 styles de couple définissent l’ensemble des couples sur Terre

5 styles de couple définissent l'ensemble des couples sur Terre
Getty Images

Le couple, cet assemblage de deux personnes, peut être très différent. Il vit d’un amour passionnel, de disputes régulières, d’indépendance ou encore l’avis de chacun est indispensable pour prendre une décision. Voilà tant de caractéristiques différentes qui peuvent le qualifier. Cependant, 5 types de couple ont été répertoriés par un chercheur suisse.

Jean Kellerhals, sociologue et professeur à l’Université de Lausanne, a, avec une équipe de chercheurs, établi cinq styles de couple: le couple parallèle, le couple compagnon, le couple associatif, le couple cocon et le couple bastion. Découvrez celui qui vous correspond le mieux.

Le couple associatif (30%)

Ce type de couple est celui qu’on retrouve le plus fréquemment. Il est très actuel. Chacun mène ses projets et gère ses propres activités. Le but est d’arriver à se développer individuellement à tous les niveaux, pour que chacun s’épanouisse personnellement. Les partenaires ne font pas tout ensemble et lorsque c’est le cas, des négociations sont possibles. La communication est un élément central dans ce couple. Les points de vues peuvent diverger mais ce n’est pas un problème. L’étude a montré qu’une certaine « improvisation » du quotidien était observée.

Un modèle de couple dans l’air du temps qui peut avoir des défauts. Ce besoin toujours plus grand d’indépendance peut influencer négativement la complicité et le plaisir amoureux du couple. L’individualité, très présente, peut parfois être difficilement conciliable avec la notion de couple.

Le couple compagnon (25%)

Dans ce deuxième cas, les individus se ressemblent et vivent une relation passionnelle. Les secrets? Très peu pour eux, les partenaires se connaissent par cœur. Ils partagent énormément d’activités, que ce soit à deux ou avec leur cercle d’amis, qui sont généralement commun. Le partage est également une grande force pour ces couples. Les tâches du quotidien (ménagères, éducatives…) se font à deux et sont égalitaires. Selon l’étude, le « couple compagnon » est celui pour lequel la vie à deux semble rendre le plus heureux, c’est également celui où les séparations seraient les moins fréquentes.

Le piège à éviter dans ce fonctionnement fusionnel? Tout consacrer au couple et s’oublier. Le fait de tout faire à deux, peut aussi amener un déséquilibre au sein du couple, si l’un des partenaires s’autorisent plus de moments individuels.

Le couple parallèle (17%)

Le « couple parallèle » pourrait aussi être nommé « couple traditionnel ». On le retrouvait principalement jusque dans le courant des années 90. L’idée est que tout est bien régulé, chacun effectue ses propres tâches et n’empiète jamais sur les platebandes de l’autre. Ce couple est très peu actuel, l’épouse gère le foyer, les tâches ménagères et l’éducation, alors que le mari assure la situation financière de la famille et est en charge des tâches de bricolage. Bonjour les clichés. Très peu d’activités à l’extérieur et à deux sont entreprises par ces couples. Le plus important c’est que la famille soit, de manière très large, en sécurité.

Nous aurions pu le déduire, mais l’étude menée par Jean Kellerhals révèle que ce sont les couples les moins épanouis.

Le couple bastion (16%)

Ce style se rapproche du « couple compagnon » mais à un cran supérieur. Les partenaires ne se lâchent pas d’une semelle et font tout ensemble: sport, course, sortie… Tout est scrupuleusement organisé, très peu d’imprévus sont possibles. Le but? Faire en sorte qu’aucun désaccord ne survienne. Le « couple bastion » a un petit côté conservateur. L’homme s’occupe principalement de tout ce qui touche à l’environnement extérieur comme les finances de la famille. La femme prend en main la famille et les tâches domestiques. Toutes les décisions sont prises ensemble.

Le « couple bastion » est vite sujet à la routine. La surprise est un mot que ces partenaires ne connaissent pas ou très peu.

Le couple cocon (15%)

Le mot d’ordre de ce couple: le bien-être. Là encore, c’est un couple qui vit très fort « à deux ». Ils aiment être ensemble, en famille et n’aiment pas qu’on vienne s’immiscer dans leur foyer. Les deux partenaires se partagent les tâches de manière non-régulière, c’est quand l’un est disponible. Le « couple cocon » est très généreux et bienveillant envers sa famille. Ici encore, le risque est que ce couple s’enferme sur lui même et ne s’enrichisse pas du monde qui l’entoure. Les partenaires peuvent rapidement tomber dans une dépendance l’un à l’autre et sont perdus sans leur alter ego.

Et vous, quel type de couple vous ressemble le plus? Pour en savoir plus: J.Kellerthals, E.Widmer et R.Lévy, Mesure et démesure du couple: cohésion, crises et résilience dans la vie des couple, Payot (Petite bibliothèque Payot), 10 euros

Si ce sujet vous intéresse, n’hésitez pas à lire ces articles

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, parentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)