Selon une étude, les couples avec un salaire égal sont plus susceptibles de durer

Selon une étude, les couples avec un salaire égal sont plus susceptibles de durer
Shutterstock

Si l’amour, la complicité, la confiance, la reconnaissance et l’engagement sont des ingrédients importants pour faire durer un couple, il semblerait que l’argent ait également un rôle important à jouer dans la stabilité des relations amoureuses. C’est ce qui ressort d’une récente étude menée par le chercheur Patrick Ishizuka.

Nombreuses sont les théories qui tentent d’expliquer les raisons pour lesquelles certains couples durent éternellement tandis que d’autres se séparent après quelques années de vie commune. Patrick Ishizuka, chercheur au Centre Population de l’Université de Cornell, nous éclaire encore un peu plus grâce à ses recherches publiées dans la revue Demography

L’argent, le secret d’un couple qui dure?

Le professeur Ishizuka est le premier à avoir apporté des preuves empiriques au fait que les couples qui cohabitent sont plus susceptibles de se marier lorsque les deux partenaires ont atteint le même niveau de revenus. En outre, il a pu constater que les couples qui perçoivent le même montant ont également moins de chances de se séparer que les couples qui ont un revenu différent. « L’égalité encourage la stabilité », assure-t-il.

Un seuil de richesse pour se marier

Ainsi, Ishizuka a introduit une nouvelle notion: celle du « pallier du mariage ». Cette théorie assure que plus un couple s’approche des normes économiques associées au mariage -comme avoir assez d’argent pour acheter une maison -, plus ils sont susceptibles de se marier réellement. « Une fois que les couples ont atteint un certain seuil de revenu et de richesse, ils sont plus susceptibles de se marier », assure le chercheur. Et d’ajouter: « Les couples économiquement désavantagés sont également plus susceptibles de se séparer. »

Selon le chercheur, ce constat est le reflet d’une fracture socio-économique croissante dans la société. Selon lui, le mariage est de plus en plus réservé aux couples qui ont atteint un niveau économique élevé. Il ajoute que la hausse du taux de divorces depuis les années 1960 a été la plus forte chez les personnes ayant un niveau d’éducation moins élevé.

Ces articles sur la vie de couple pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)