La princesse Élisabeth a 18 ans ce 25 octobre, qu’est-ce qui va changer pour elle?

La princesse Élisabeth a 18 ans ce 25 octobre, qu'est-ce qui va changer pour elle?
Facebook @ Monarchie belge

La princesse héritière de tous les Belges a 18 ans! Un anniversaire fêté en grande pompe au Palais ce vendredi 25 octobre. Mais finalement atteindre la majorité et être princesse héritière, qu’est-ce que cela implique pour Élisabeth?

L’aînée de Philippe et Mathilde est de passage en Belgique pour célébrer ses 18 ans. Retour sur cet anniversaire, mais surtout sur les devoirs que cette majorité lui confère.

Un anniversaire XXL

Étudiante au Pays de Galles, la princesse Élisabeth est arrivée jeudi 24 octobre sur le sol belge. Les festivités de son anniversaire débuteront à 11h, une cérémonie officielle se tiendra jusqu’à 12h, suivie d’une réception. La famille, les proches, les conseillers du Palais ainsi que les anciens professeurs de la princesse héritière seront présents. Les autorités du royaume (gouvernement, représentants des cultes, du pouvoir judiciaire…) seront également bien représentées. Et enfin, 80 jeunes nés la même année (2001) que la jeune fille seront de la partie. Ils ont été sélectionnés par courrier sur base des intérêts de chacun, de leur diversité…. et sont venus des quatre coins de la Belgique.

Après cet anniversaire, il se passe quoi?

Il ne se passera pas grand chose. La vie de la future héritière ne changera pas vraiment. Oui, elle aura dorénavant l’âge légal pour régner, mais le roi Philippe et la reine Mathilde seront encore là durant un petit temps pour accomplir leur devoir de représentants du royaume noir, jaune, rouge. La vie de la jeune femme ne se modifiera pas du jour au lendemain. Elle n’aura pas de bureau au Palais, ni de conseillers, pas même de dotation. Elle doit encore terminer ses études à l’Atlantic College au Pays de Galles où elle obtiendra un baccalauréat international en mai 2020. Elle entamera certainement par la suite un cursus universitaire à l’étranger. Elle doit également recevoir une formation militaire. “On lui fera sûrement découvrir les traditions de régiments comme les chasseurs ardennais et les para-commandos. En revanche, on ne l’obligera pas à passer le brevet para, à sauter en parachute et à piloter un avion de chasse, parcours du combattant suivi par son père!”, explique dans Francis Balace, historien à l’ULiège, dans le Vif l’express.

Elle aura davantage de responsabilités à 25 ans

Il est prévu qu’elle obtienne une dotation vers l’âge de 25 ans, après qu’elle ait terminé son cursus universitaire, lorsqu’elle aura sa propre maison, ses conseillers, ses secrétaires… Mais avant qu’elle n’entame cette vie de future reine, ses parents tiennent à ce qu’elle termine ses études. D’ici ses 25 ans, elle prépare déjà son rôle de future souveraine, comme lors de sa première mission pour l’UNICEF au Kenya en juin dernier. “L’idée est d’alterner ses déplacements sur le terrain avec le Roi et ceux avec la Reine”, explique Francis Sobry, le directeur médias et communication du Palais dans les colonnes du Vif l’express. “Ses 18 ans sont un moment important, mais sa formation prendra encore plusieurs années”, conclut-il.

Une reine belge, une première

Le caractère exceptionnel de ses 18 ans rime certainement avec le fait que la jeune fille sera la première femme à monter sur le trône. Élisabeth est la première princesse héritière depuis l’abrogation (1991) de la loi salique. Depuis 1831, la Constitution spécifiait que la succession au trône était uniquement réservée aux descendants (et non aux descendantes) de Léopold Ier.

Vous êtes fan de royauté, lisez aussi ces trois articles

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)