Meghan Markle harcelée, Harry porte plainte pour lui éviter le même sort que Lady Di

Meghan Markle harcelée, Harry porte plainte pour lui éviter le même sort que Lady Di
Getty Images / Tim Graham

Mardi 1er octobre, le prince Harry porte plainte contre une agence de presse et prend la défense de son épouse harcelée par les tabloïds. Dans un communiqué de presse publié par la famille royale, il ne manque pas de comparer la forte présence de sa mère Lady Di dans la presse et son épouse Meghan Markle.

Le prince Harry sort de son silence et, par voie de communiqué, annonce qu’il porte plainte contre Associated Newspapers, qui regroupe le Daily Mail et Mail on Sunday. « J’ai été témoin silencieux de ses souffrances privées pendant trop longtemps. Ne rien faire serait contraire à tout ce en quoi nous croyons », a-t-il écrit.

Une plainte reposant sur des faits qui durent depuis plus d’un an

Cette plainte ne surgit pas de nulle part, le Prince a exprimé son agacement face au harcèlement dont est victime son épouse, la duchesse de Sussex, depuis trop longtemps. Mais la goutte d’eau qui a fait déborder le vase est certainement la diffusion d’un courrier privé que Meghan Markle avait adressé à son père, avec qui elle entretient une relation conflictuelle. « Cette action en justice repose sur un incident dans un comportement long et inquiétant des tabloïds britanniques. Le contenu d’une lettre privée a été publié illégalement, de manière intentionnellement destructive, pour vous manipuler, lecteur (…). En plus de la publication illégale de ce document privé, ils vous ont délibérément induit en erreur en omettant de manière stratégique certains paragraphes, phrases spécifiques, et même des mots singuliers pour masquer les mensonges qu’ils perpétuaient depuis plus d’un an ».

Sortir d’un silence devenu trop douloureux pour Harry

Le duc de Sussex explique qu’ils n’ont pas voulu rentrer dans le jeu de ces médias britanniques, mais après tout ce temps et cette faute grave (publication intrusive et illégale d’une lettre privée) le silence n’est plus possible. « Il y a un coût humain à cette propagande implacable, en particulier lorsqu’elle est sciemment fausse et malveillante, et même si nous continuons à avoir un visage courageux, je ne peux décrire à quel point cela a été douloureux. (…) Jusqu’à présent, nous avons été incapables de corriger les fausses déclarations continuelles (…) ».

Le Prince ne veut pas revivre le même scénario qu’avec Lady Di

Le prince Harry considère avoir pris la bonne décision en ayant déposé cette plainte, peu importe l’issue. « Bien que cette action ne soit peut-être pas sûre, c’est la bonne. Parce que ma peur la plus profonde est l’histoire qui se répète. J’ai vu ce qui se passe lorsque quelqu’un que j’aime est banalisé au point de ne plus être traité ou perçu comme une personne réelle. J’ai perdu ma mère et je vois maintenant ma femme devenir la victime des mêmes forces puissantes. »

Le communiqué ne manque pas de rappeler que ces poursuites judiciaires sont financées « par des fonds privés appartenant au duc et à la duchesse de Sussex. Dans l’attente d’une décision de justice, le produit de tout dommage sera reversé à un organisme de bienfaisance anti-intimidation ».

Lisez également ces trois articles qui parlent de royauté

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)