Désinfecter sa maison: l’alcool ménager est-il aussi efficace que l’eau de Javel?

Désinfecter sa maison: l'alcool ménager est-il aussi efficace que l'eau de Javel?
Getty images

Les plus maniaques d’entre nous peuvent se réjouir d’un point: avec la pandémie, ils ont enfin une bonne excuse pour s’adonner à la désinfection à gogo. Les autorités conseillent d’utiliser de l’eau de Javel, mais quid de l’alcool ménager, plus naturel et écologique?

Le vinaigre blanc n’est pas assez concentré en alcool pour avoir une action virucide. Les autorités sanitaires conseillent alors de recourir à l’eau de Javel, avec beaucoup de précautions, car elle peut être toxique pour les voies respiratoires, la peau et l’environnement. Pourtant, il existe une alternative plus écolo et moins nocive: l’alcool ménager, dont on parle peu.

Eau de Javel ou alcool ménager?

Pour désinfecter, l’OMS et le SPF Santé Publique recommandent d’utiliser de l’eau de Javel à 1% ou de l’éthanol à 70°, celui qu’on retrouve dans les solutions hydroalcooliques. L’alcool ménager contient de l’éthanol, et pourtant, on en parle beaucoup moins. “Si l’alcool ménager semble moins plébiscité que l’eau de Javel par les autorités sanitaires, c’est certainement parce qu’il coûte beaucoup plus cher et que son action sur les éventuels résidus en surface est moins efficace”, estime le Dr Carole Schirvel, médecin hygiéniste au Chirec. Les salissures sur nos tables, sols et plans de travail protègent en effet les microbes et empêchent une bonne désinfection. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on conseille toujours de bien nettoyer les surfaces avant de les désinfecter. Si on zappe cette étape, l’eau de Javel est plus efficace que l’alcool ménager.

Comment utiliser l’alcool ménager?

Pour une action virucide efficace, l’alcool doit être correctement dosé. Idéalement, on conseille d’opter pour un alcool ménager à 70° qui peut s’utiliser pur. Au-delà de 85°, l’alcool ne serait plus efficace pour détruire le virus: sa trop forte concentration liquéfierait l’enveloppe du virus (cette dernière devient alors un rempart impénétrable).

Si vous disposez d’un alcool ménager à 95°, il faut alors le diluer (80% d’alcool et 20% d’eau). Après avoir nettoyé la surface, imbibez un chiffon, une éponge ou un essuie-tout d’alcool et frottez. Seuls les objets qui sont en contact avec les aliments ou qui peuvent être mis en bouche (les jouets des enfants) doivent être rincés. Le Dr Carole Schirvel précise aussi: “Pour qu’un produit soit officiellement reconnu comme désinfectant, il doit porter la norme EN 14476 sur son étiquette”. Le SPF Santé Public a octroyé temporairement des autorisations à certains produits pour qu’ils puissent être reconnus comme désinfectants de surface dans la lutte contre la propagation du coronavirus. L’alcool ménager de la marque belge Forever en fait partie.

Faut-il tout désinfecter?

Les différentes autorités de santé publique s’accordent à dire qu’à la maison, un nettoyage avec un détergent classique suffit (savon noir, savon de Marseille, liquide vaisselle, etc.). Mais si le coronavirus se transmet essentiellement par les contacts rapprochés entre les personnes, il peut aussi se propager via le contact avec des surfaces contaminées. Dans le cas où un membre du foyer est infecté, potentiellement infecté ou a de nombreux contacts extérieurs, la désinfection des surfaces dures fréquemment touchées est alors recommandée: poignées, rampes d’escaliers, interrupteurs, télécommandes, claviers, GSM, jouets, chaises, boutons d’ascenseur, etc. De manière générale, la désinfection est surtout intéressante lorsqu’on cherche à avoir une action rapide dans les endroits très fréquentés où la concentration virale peut être forte (hôpitaux, écoles, commerces, bureaux, etc.).

Autres utilisations de l’alcool ménager

L’alcool ménager est un super produit d’entretien à avoir chez soi, car ses applications sont nombreuses. Ce dernier…

  • nettoie les carrelages et linos
  • fait briller robinets, éviers, vitres et bijoux
  • détache les tapis, les moquettes, le linge et autres tissus
  • désinfecte le frigo, les toilettes, les claviers et les écrans
  • dégraisse le four
  • désodorise les poubelles
  • dégivre le pare-brise
  • tue des parasites et les insectes

Précautions d’emploi

Moins toxique que l’eau de Javel, l’alcool ménager doit toutefois être manié avec précaution.

  • Il est extrêmement inflammable! N’utilisez donc jamais de l’alcool ménager près d’une flamme (bougie, feu de cheminée, brasero) ou d’une forte source de chaleur (four).
  • Après application, l’alcool s’évapore. Mais par précaution, rincez les sols et les objets qui peuvent être portés à la bouche par les enfants et les animaux.
  • Ne mélangez jamais l’alcool ménager avec du vinaigre blanc ou de l’eau de Javel. Ces mélanges forment des substances qui peuvent être extrêmement irritantes et toxiques.
  • Comme le précise l’OMS, l’eau de Javel et les autres désinfectants doivent être utilisés uniquement pour désinfecter les surfaces. Il ne faut évidemment pas les ingérer, ni les pulvériser sur le corps.
  • Lors de l’utilisation de l’alcool ménager, pensez à enfiler des gants et à bien aérer la pièce.

Sources

D’autres astuces pour entretenir sa maison

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)