Faut-il enlever ses chaussures chez soi?

Faut-il enlever ses chaussures chez soi?
Getty images

Certains les enlèvent au pied de leur lit uniquement à la fin de la journée. Pour d’autres, c’est un sacrilège de les garder une fois passé le pas de la porte. Faut-il oui ou non enlever ses chaussures quand on est chez soi? Nest a pesé le pour et le contre.

Ceux qui enlèvent leurs chaussures invoquent souvent des questions d’hygiène. Alors, lançons le débat: garder ses chaussures chez soi est-il mauvais pour la santé? Un article du New York Times a posé la question à plusieurs scientifiques.

Les chaussures des vecteurs à bactéries

Un microbiologiste de l’Université d’Arizona a étudié les types de bactéries qui se trouvent sur la semelle de nos chaussures. Résultat: celle qui nous colle le plus aux baskets, la star de toutes les bactéries, qui nous vient tout droit du règne fécal et qui nous vaut infections urinaires et intoxications alimentaires, c’est l’Escherichia coli. Mais si l’étude en partie financée par la marque de chaussures lavables Rockport souligne que les souliers peuvent contaminer nos intérieurs, d’autres scientifiques tempèrent le résultat.

Non, il n’est pas nécessaire d’enlever ses chaussures

Le risque que vous tombiez malade à cause d’une contamination par une bactérie ramenée par une paire de chaussures reste très faible. D’une part, d’autres risques à la maison sont plus importants: présence d’animaux domestiques pouvant transporter des maladies, non-respect de la chaîne alimentaire, etc. D’autre part, se focaliser sur les bactéries de nos chaussures, c’est oublier que les éponges sont bien pires! Tout comme les sacs que nous trimballons du métro aux toilettes publiques et que nous déposons ensuite sur la table ou sur le lit une fois rentré à la maison. Enfin, quand bien même vous mettez vos chaussures sur la table ou que vous mangez quelque chose tombé par terre, notre système immunitaire peut encore combattre ce niveau de contamination.

Mais c’est parfois plus agréable et plus pratique

Dans certains cas, il est tout de même conseillé d’enlever ses chaussures chez soi: s’il y a un bébé en bas âge qui rampe au sol, qu’il y a une personne allergique et des tapis qui retiennent la saleté ou que vous vivez avec une personne dont le système immunitaire est affaibli (par un cancer par exemple). Hormis ces cas de figure, l’hygiène n’est pas une raison suffisante pour justifier d’enlever ses chaussures. Mais quels arguments invoquer alors pour moucher les détracteurs des pantouflards?

  • Le confort d’être tout simplement pieds nus chez soi (très bien pour travailler la proprioception, la perception du pied par rapport au sol).
  • Le plaisir coupable d’enfiler une paire de pantoufles (c’est quand même plus cosy qu’une paire de bottes).
  • Le besoin de marquer la frontière symbolique entre l’intérieur et l’extérieur.

Force est de constater qu’on enlève ses chaussures dans de nombreux pays asiatiques et du Moyen-Orient, un geste hérité de traditions religieuses. Mais la symbolique de l’intérieur est aussi très forte dans ces cultures. La maison est un lieu sacré, un refuge qui doit inviter au calme et à la détente et nous permettre de nous ressourcer. Et quand on aime son chez-soi, on l’entretient. Or, en enlevant vos chaussures, vous salirez trois fois moins vite vos sols!

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)