Les draps des hommes célibataires seraient plus sales qu’une cuvette de toilettes

Les draps des hommes célibataires seraient plus sales qu'une cuvette de toilettes
Getty Images

Mesdames, faites attention où vous dormez! D’après une étude américaine, plus d’un homme célibataire sur deux ne changerait ses draps que quatre fois par an. Autrement dit: leur lit est un véritable nid à bactéries.

Même s’il n’y a rien de plus agréable que de dormir dans un lit tout propre, changer ses draps n’est une partie de plaisir pour personne. Et encore moins pour les hommes célibataires, semblerait-il!

Acariens, champignons et bactéries

Dans une enquête récemment relayée par Business Insider, 55% des hommes célibataires âgés de 18 à 25 ans ont déclaré ne changer leurs draps qu’une fois tous les trois mois… soit seulement quatre fois par an. Pourtant, cette tâche ménagère est primordiale pour éviter la prolifération des acariens, champignons et bactéries.

Selon l’étude, nous perdons environ 15 millions de cellules de la peau chaque nuit. Or, ces petits morceaux de peau morte sont la nourriture préférée des acariens. Du coup, plus vous attendez entre les lavages, plus vous permettez aux acariens de se nourrir et de se multiplier. Autrement dit, si vous ne lavez pas vos draps assez régulièrement, vous dormez avec des centaines de milliers d’acariens… bonjour les allergies!

Par ailleurs, toujours selon l’étude, un oreiller non-lavé peut abriter jusqu’à 16 espèces différentes de champignons, tandis qu’un drap sale serait 39 fois plus riche en bactéries que la gamelle de votre animal de compagnie, et qu’une cuvette de toilettes.

À quelle fréquence laver ses draps?

Les experts recommandent de les laver environ une fois par semaine à une température élevée, histoire d’éliminer un maximum de bactéries et d’acariens. Vous redoutez cette tâche ménagère plus que tout? Découvrez ici Hopoli, une invention qui pourrait bien vous simplifier la vie.

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toute nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)