10 conseils pour venir à bout de la corvée des lessives

10 conseils pour venir à bout de la corvée des lessives
Getty images

Les lessives sont l’une des corvées les plus redoutées des ménages. Voici 10 conseils pour les simplifier. Vous ferez un geste pour la planète, votre porte-feuille et votre quotidien à la maison!

Laver, étendre, faire sécher, plier… Le cycle du linge n’en finit jamais. Non seulement, il nous prend du temps et devient un sujet de discorde, mais en plus les lavages excessifs usent les vêtements et aggravent l’empreinte écologique.

Simplifier les lessives

Un article du Vif Weekend révèle que les ménages belges lanceraient en moyenne quatre à cinq machines par semaine, soit une consommation annuelle de 40 kg de produit lessive, 14 mètres cubes d’eau, 230 kwh d’électricité, pour une dépense de 250 euros! Quel gaspillage quand on apprend que 90% des habits qui atterrissent dans nos mannes à linge ne sont pas véritablement sales. Voici donc quelques astuces pour réduire vos lessives et vous simplifier la vie au passage!

1. Faites une détox de votre dressing

Moins vous avez de vêtements, plus cela vous oblige à être en ordre dans votre cycle du linge. In fine, vous contrôlez mieux la situation, et vous vous épargnez les montagnes d’habits sales à nettoyer en trois machines, un samedi. Avant les soldes d’hiver, désencombrez donc votre dressing: séparez-vous de tout ce qui est usé, effiloché, troué, rétréci, distendu, défraîchi. Une fois que votre dressing ne sera composé que de vos pièces favorites, vous serez assurée de les rentabiliser et aurez moins envie d’en acheter de nouvelles.

2. Installez une tringle pour les vêtements en transition

Des vêtements jetés négligemment ne font jamais envie. Résultat des courses, plus on en a, moins on a l’impression d’avoir quelque chose à se mettre. Ce sera votre résolution rangement de l’année: tous les soirs, pendez joliment vos vêtement sur des cintres et accrochez-les sur une tringle (voir slide 6 des indispensables pour meubler un kot). La nuit, il pourront ainsi se défroisser et respirer un peu: les vêtements aussi ont besoin de se reposer, vous dirait Marie Kondo.

3. Aérez vos vêtements

Placez votre tringle des “vêtements déjà portés mais pas encore sales” près d’une fenêtre. Lors de votre aération quotidienne, l’air frais chargé en ozone, une molécule naturellement présente dans l’atmosphère, désodorise et désinfecte naturellement les tissus. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle on préconise toujours de sécher le linge à l’extérieur. Lorsque cela n’est pas possible, séchez-le dans une pièce bien aérée et légèrement chauffée. Mais dans tous les cas, évitez le sèche-linge, qui consomme beaucoup d’énergie et abîme les fibres textiles.

4. Brossez les vêtements!

Voici un geste qu’on a oublié! Normalement, pour préserver son authentique paire de jeans, on ne devrait pas le mettre en machine, mais simplement l’aérer et le brosser à l’aide d’une belle brosse en poils de sanglier, qui n’abîme pas les fibres. Il en va de même pour les costumes, les tailleurs et les beaux manteaux en laine.

5. Ne respectez pas à la lettre les consignes de lavage

Vous avez craqué pour ce beau chandail doux comme du coton… Mais surprise, au moment de le laver, l’étiquette indique qu’il ne faut pas le mettre en machine. De nombreuses marques se prémunissent des éventuelles plaintes en conseillant le nettoyage à sec. En réalité, votre chandail supportera certainement très bien un lavage en cycle “délicat” ou “laine”. Pour éviter toute mauvaise surprise, limitez la quantité de lessive qui peut faire rétrécir le tissu et diminuez l’intensité de l’essorage pour en préserver les fibres.

6. Mettez vos vêtements au freezer!

Voilà une astuce de grand-mère pour prendre soin de vos pulls en mohair ou en cachemire. Pour les laines qui ne supportent vraiment pas le lavage, emballez-les dans un sac de congélation et mettez-les au congélateur. Le froid tue les bactéries responsables des odeurs! D’ailleurs dans les pays scandinaves, on bat les tapis avec de la neige pour les nettoyer…

7. Lavez au maximum à 30°C

Laver à 30°C permet de faire des économies d’énergie et préserve l’environnement. De plus, l’eau froide abîme moins les vêtements. En revanche, si vous avez des tendances allergiques (poussière et acariens), nettoyez régulièrement les draps, serviettes et torchons à 60°C. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on préférera du linge blanc pour le linge de maison, car il se lave plus facilement à haute température et ne risque pas de se décolorer.

8. Pensez aux lessives au moment de l’achat des vêtements

Pour faciliter vos lessives, choisissez des vêtements qui s’entretiennent facilement. Évitez par exemple le blanc qui nécessite d’être lavé à part, les matières fragiles qui doivent être lavées à la main (soie, laine mérinos), les tissus qui se froissent facilement (lin), etc. Bien sûr, tout est une histoire de goût! L’idée est simplement de limiter le nombre de types de lessives: blanc à 30°C, couleur à 30°C, lavage à la main, etc. Idéalement, vous n’aurez plus qu’à mettre au fur et à mesure votre linge sale directement dans la machine et la lancer, une fois remplie.

9. Ne multipliez pas les produits de lessive

Un produit pour les couleurs, un produit pour le blanc et encore un autre pour le textile délicat… Voilà de quoi encombrer votre buanderie et brouiller les cartes pour ceux qui ne maîtrisent pas parfaitement l’art de la lessive. Si vous êtes parvenue à limiter au maximum le type de textiles, vous pouvez vous contenter d’un seul produit lessive. D’ailleurs, diversifier les produits est bien souvent une stratégie marketing qui permet aux marques d’en vendre toujours plus. Vous pouvez aussi pimper votre lessive au savon de Marseille avec du vinaigre blanc, des cristaux de soude et du bicarbonate de soude.

10. Déléguez!

Après avoir réduit la quantité de vêtements, instauré de nouvelles habitudes comme pendre ses vêtements à la fin de la journée, simplifié les lessives en limitant le type de textiles et les produits nettoyants, toute la famille devrait pouvoir être autonome dans la gestion des lessives! N’hésitez pas à initier vos enfants à cette tâche ménagère dès le plus jeune âge. On sous-estime souvent cette main d’œuvre, qui peut être bien utile à la maison!

Ceci devrait aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin,  maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)