L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Avez-vous vraiment besoin de ce vêtement? © Mart Production/Pexels

4 réflexes à avoir avant de craquer pour un vêtement

Par Justine Leupe

La clé pour dépenser votre argent intelligemment lorsqu’il s’agit de vêtements? Trier, lister et prendre son temps avant d’acheter.

Que ce soit pour des raisons économiques ou écologiques, vous souhaitez arrêter les achats compulsifs mais avez du mal à résister à la tentation? Avant d’intégrer une nouvelle pièce dans votre dressing, posez-vous les bonnes questions et adopter les bons réflexes.

1. Se poser les bonnes questions

Ces questions doivent devenir un automatisme avant de vous lancer dans l’achat d’un vêtement:

  • Ai-je réellement besoin de cette pièce?
  • Vais-je la porter?
  • Est-ce que je me sens bien lorsque je porte ce vêtement? Est-il confortable?
  • Avec quoi vais-je le porter?
  • Vais-je le mettre pour plus d’une seule occasion?
  • Est-ce qu’il correspond à mon style de vie? (selon votre métier, la météo du pays où vous résidez…)

Si vous répondez positivement à l’ensemble de ces questions, vous pouvez commencer à envisager votre achat. Mais avant de passer à l’action, il est intéressant de prendre un peu de recul pour éviter l’achat impulsif.

2. Trier son dressing

Minimum deux fois par an, pensez à trier votre dressing. Cela vous permettra de vous rendre compte des vêtements que vous portez régulièrement, ce que vous avez déjà et ce qu’il vous manque.

Pour trier efficacement, divisez votre garde-robe en trois catégories:

  • Les pièces que vous gardez et que vous adorez.
  • Les vêtements que vous ne mettez plus. Deux sous-catégories peuvent être réalisées: les vêtements à donner et ceux, trop abîmés, à recycler.
  • Et enfin, ceux pour lesquels vous hésitez. Pour savoir si vous les gardez, fixez-vous une date butoir: si au bout de six mois, vous ne les avez jamais portés, donnez-les.

3. Créer une liste des besoins

Si vous avez longtemps fonctionné au coup de cœur concernant vos achats vestimentaires, c’est le moment de changer. Pour intégrer des pièces pérennes dans votre garde-robe, dressez la liste de vos besoins. Il est important de distinguer les envies et les besoins. En effet, fonctionner à l’envie induit des achats impulsifs et ces vêtements seront généralement peu portés.

La liste permet d’avoir conscience de ce qu’il vous manque réellement. Emportez-là lors de vos prochaines sessions shopping. Votre objectif? N’achetez que les pièces dont vous avez besoin.

4. Se fixer un budget shopping

Au-delà de votre liste d’achats à respecter, il est également intéressant de vous fixer un budget « shopping » par an, par trimestre ou par mois. Quand celui-ci tombe à 0€, c’est que vous avez atteint votre plafond. À l’inverse, si vous n’avez pas tout dépensé, placez cette somme sur un compte ou dans une tirelire que vous ne toucherez pas. En fin d’année, évaluez l’argent que vous avez accumulé et investissez-le dans un projet qui vous tient à cœur.

Comment réduire ses dépenses vestimentaires?

Pour diminuer vos dépenses vestimentaires et les achats inutiles, plusieurs autres règles peuvent également être mises en place:

  • Laissez le temps à la réflexion. Vous avez flashé sur une veste? Attendez quelques jours avant de l’acheter. Évaluez si elle vous reste en tête, si vous en avez réellement besoin et si elle fait vraiment partie de votre liste des besoins.
  • Achetez moins mais mieux. Privilégiez la qualité et les pièces intemporelles.
  • Arrêtez de shopper des tenues à usage unique: pour un mariage, une soirée… Pensez à louer, à emprunter, à acheter des pièces que vous pouvez pimper différemment selon les occasions (avec un sac, des chaussures, une veste…)
  • Désabonnez-vous des newsletters des marques ou des enseignes de mode qui vous envoient des promotions (trop) régulièrement.
  • Ne réalisez pas une séance shopping lorsque vous êtes stressée ou émotive. Pour vous sentir mieux, vous aurez tendance à acheter des pièces pour combler ou décharger vos émotions.
  • Ne sauvegardez pas vos données bancaires sur les e-shops, sinon, en quelques clics, vous aurez un pull dont vous n’avez pas besoin dans votre boîte aux lettres.

Toutes nos astuces pour un dressing plus éthique

Recettes, mode, déco, sexo, astro: suivez nos actus sur Facebook et Instagram. En exclu: nos derniers articles via Messenger.