Chanel renonce aux peaux exotiques dans ses collections

Chanel renonce aux peaux exotiques dans ses collections
Getty Images

C’est une vraie prise de conscience qui se fait au sein du monde de la mode. Après Gucci, Versace ou encore Jean Paul Gaultier, c’est au tour de la maison Chanel de renoncer définitivement aux peaux exotiques dans ses collections. 

La maison Chanel a annoncé au Figaro qu’elle n’emploiera plus de crocodile, de lézard, de serpent ni de galuchat dans ses créations, et donc dans sa maroquinerie. Cette décision a été prise pour des questions d’éthique liées aux problématiques d’approvisionnement.

« Chez Chanel, nous évaluons en permanence nos filières d’approvisionnement afin de nous assurer qu’elles répondent à nos exigences en matière d’éthique et de traçabilité », a expliqué Bruno Pavlovsky, président des activités mode de Chanel, au Figaro.

Une nouvelle génération de produits de luxe

Et de poursuivre: « Deux alternatives s’offraient à nous: trouver le moyen d’assainir la filière, ce qui me paraît de moins en moins réalisable dans l’avenir; ou nous priver de ces matériaux en inventant une nouvelle génération de produits ultraluxe. Bien que nous recevons de nombreuses commandes de ces sacs, qu’on appelle chez nous ‘Collector’, nous faisons le choix d’arrêter ce type de peaux. »

Très peu de fourrure et de cuir

Qu’en est-il des fourrures, autre matière du luxe qui suscite le débat? « Nous en utilisons très peu en réalité, dans nos collections. Et comme pour le cuir, nous continuons de travailler avec la filière alimentaire et avec des fournisseurs certifiés, traçables. »

D’autres initiatives? Lisez également ceci

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)