L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Reporters / SGP

La maison Versace dit adieu à la fourrure

Après Gucci, c’est au tour de la maison de couture Versace de renoncer à l’utilisation de la fourrure. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Donatella Versace au magazine The Economist’s 1843. 

“Je ne veux pas tuer des animaux pour faire de la mode”, a déclaré Donatella Versace, la soeur du fondateur de la maison de couture milanaise. “Cela ne me semble pas bien.”

S’agit-il d’un “volte-face”? C’est comme cela que le magazine britannique considère cette déclaration. Il affirme que la maison de couture appelait encore il y a quelques jours ses clients à acheter “des manteaux ornés de fourrures qui font tourner les têtes”.

Plusieurs refus dans le passé

Dans le passé, Versace avait refusé de bannir l’utilisation de la fourrure comme d’autres marques comme Armani, Calvin Klein, Hugo Boss, Ralph Lauren ou encore Gucci. Une position vivement critiquée par les associations de défense des animaux pour son utilisation de fourrures animales, comme le vison ou de chien viverrin, selon la Humane Society International (HSI).

“Versace est une marque de grande influence qui symbolise les excès du glamour, et sa décision d’arrêter l’utilisation de la fourrure montre que la mode compassion n’a jamais été aussi tendance”, estime Claire Bass, directrice de HSI en Grande-Bretagne.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires