La Norvège va interdire l’élevage des animaux à fourrure

La Norvège va interdire l'élevage des animaux à fourrure
© Shutterstock

Le gouvernement norvégien s’est engagé à interdire les fermes à fourrure de son royaume d’ici à 2025. 200 à 250 fermes, exploitant 610.000 visons et 150.000 renards seront progressivement démantelées.

Après le Royaume-Uni, l’Autriche et les Pays-Bas, ce sera au tour de la Norvège d’interdire les fermes à fourrure. Le royaume en compte entre 200 et 250 sur son territoire, exploitant 610.000 visons et 150.000 renards, et faisant de lui l’un des plus grands producteurs d’Europe.

renard à fourrure

Le Monde rapporte que la décision est due à l’introduction de centre droit, le Parti Libéral, au sein du gouvernement minoritaire de droite, composé des conservateurs de la première ministre, Erna Solberg, et des populistes du Parti du progrès. Le Parti Libéral a poussé la coalition à adopter un programme plus « vert ». Le plan doit être voté par le parlement, mais a de fortes chances d’être approuvé. En effet, sept des neuf partis politiques seraient pour l’interdiction des élevages des animaux à fourrure.

 

Ces articles pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)