L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
© Bansky

Street art: Banksy fait son retour dans les rues de Paris

Depuis le 20 juin, des graffitis au pochoir sont apparus sur les murs de Paris. Ils sont certainement l’œuvre du street artist Banksy. 

Six nouvelles œuvres de Banksy ont été découvertes dans les rues de la capitale française. Elles ont été réalisées aux alentours du 20 juin, à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Un artiste engagé

Le plus emblématique des graffitis représente une fillette juchée sur un escabeau, qui recouvre une croix gammée d’une tapisserie rose fleurie. L’énigmatique artiste urbain a pour habitude de réaliser des graffitis engagés. Celui-ci a été exécuté à proximité de l’ancien centre d’accueil des réfugiés dans le quartier de la Porte de la Chapelle.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Les autres pochoirs représentent un policier tenant une scie dans une main et un os dans l’autre, qu’il brandit devant un chien à la patte coupée (d’aucuns y voient une allégorie du capitalisme), un Napoléon Bonaparte enroulé dans une cape rouge, et des rats, thème récurrent de Banksy.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Des œuvres déjà vandalisées

Quelques heures après leur apparition, les tableaux urbains de Banksy ont été dégradés. La petite fille recouvrant une croix gammée a été vandalisée à la bombe aérosol bleue.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Quant à l’affiche représentant le policer et le chien, elle a été masquée par l’artiste Konny Stending, qui n’a pas hésité à coller une de ses propres œuvres par dessus.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
 L’affiche a depuis été arrachée par les passants.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires