Comme Florence Foresti, Ahmed Sylla interdit les GSM durant son spectacle à Bruxelles: comment ça marche?

Comme Florence Foresti, Ahmed Sylla interdit les GSM durant son spectacle à Bruxelles: comment ça marche?
Reporters / Bpresse

L’humoriste Florence Foresti a décidé de mettre les téléphones portables de ses spectateurs sous scellé jusqu’à la sortie de la salle. Le système était d’application lors du spectacle « Différent » d’Ahmed Sylla au centre culturel d’Uccle à Bruxelles. Comment ça marche?

Les GSM seront-ils définitivement interdits des salles de spectacle? L’humoriste Florence Foresti a décidé de bannir les téléphones portables lors de ses représentations. Elle est la première artiste française à utiliser le système américain Yondr, une pochette scellée dans laquelle est glissé le téléphone jusqu’à la sortie de la salle.

GSM interdits au spectacle d’Ahmed Sylla

Une décision qui donne déjà des idées à ses collègues humoristes. Grand fut notre étonnement lorsqu’il nous a été demandé d’enfermer nos GSM dans une pochette Yondr lors du spectacle d’Ahmed Sylla au centre culturel d’Uccle à Bruxelles. Une surprise car en effet, nous n’avons été prévenus qu’à notre arrivée à la salle de spectacles.

Selon nos sources, la demande n’était pas celle du théâtre mais bien celle de la production française, probablement inspirée par le buzz créé par l’annonce de Florence Foresti reprise par tous les médias.

Comment ça marche?

Les spectateurs sont invités à glisser leur téléphone portable dans une pochette Yondr donnée à l’entrée de la salle, qui se verrouille automatiquement grâce à un mécanisme. Le public reste en possession de leurs GSM glissés dans les pochettes tout au long du spectacle et peuvent à tout moment demander de le déverrouiller en cas d’urgence personnelle.

Toutefois, il est demandé de mettre son téléphone en mode « avion » pour éviter qu’il ne sonne. Il faut donc faire preuve de sans froid et apprendre à faire entièrement confiance à la babysitter…

Et en cas d’incident grave? L’humoriste Ahmed Sylla nous rassure au cours du spectacle. « Toutes les pochettes se déverrouilleront automatiquement en cas d’urgence, ne vous inquiétez pas! Et puis, vous n’en avez pas besoin, les meilleurs souvenirs sont dans la tête. »

©Yondr

Les spectateurs jouent-ils le jeu?

Pour notre part, nous avons joué le jeu, profitant de l’occasion pour nous soumettre à une petite détox digitale de quelques heures. Même si nous estimons que les réseaux sociaux sont un puissant outil de promotion avec lequel les artistes devraient jouer au lieu de les rejeter.

Dans la salle, nombreux étaient ceux à avoir réussi à sortir leurs portables des pochettes dans l’espoir de pouvoir partager des bouts du spectacle sur les réseaux sociaux. Ils étaient rapidement rappelés à l’ordre par les gardes de sécurité présents en nombre dans la salle…

Et vous, qu’en pensez-vous?

Des idées de sorties? Lisez également ceci

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)