3 raisons d’aller voir l’exposition Andy Warhol à La Boverie (Liège)

3 raisons d’aller voir l’exposition Andy Warhol à La Boverie (Liège)

Le musée des Beaux-Arts de La Boverie, à Liège, accueille jusqu’au 28 février l’exposition Warhol – The American Dream Factory. À découvrir si ce n’est déjà fait!

Andy Warhol, Andrew Warhola de son vrai nom, est l’un des artistes les plus importants du 20e siècle. Né en 1928 à Pittsburgh (États-Unis), il est l’une des figures emblématiques du Pop Art, mouvement artistique des années 50 qui met à l’honneur les objets et images du quotidien. Près de 300 de ses œuvres (dont des incontournables) sont actuellement exposées au musée des Beaux-Arts de La Boverie, dans la Cité ardente.

3 raisons de vous rendre à La Boverie

Pour respecter les mesures sanitaires actuelles, il est vivement conseillé de réserver vos billets à l’avance. Plus d’infos ici.

1. Replonger dans l’Histoire de l’Amérique

Artiste pluridisciplinaire, Andy Warhol s’est toujours inspiré des États-Unis pour penser et réaliser ses œuvres. À travers son travail, on (re)découvre ce qu’étaient les USA des années 50, 60 et 70. Avec des lignes de temps et un film d’une quinzaine de minutes, l’exposition Warhol – The American Dream Factory rappelle les événements importants de chaque décennie qui ont influencé l’artiste et met en parallèle ses œuvres avec l’époque.

Ses illustrations pour les magazines de mode et ses créations textiles témoignent ainsi de l’émergence de nouveaux modes de consommation. Ses célèbres “Campbell’s Soup Cans” sont représentatives de la société de consommation, qui promeut désormais des produits éphémères, consommables et conçus à la chaine. Enfin, ses portraits de Mao Zedong ont été inspirés par la visite du président américain Richard Nixon en Chine en 1972 et par sa rencontre avec le père de la Révolution culturelle.

2. Déambuler dans The Factory

En 1964, Andy Warhol ouvre “The Factory”, un atelier dans lequel se mélangent peintres, musiciens, poètes, etc. C’est là que l’artiste américain a produit de nombreuses œuvres, comme l’album de The Velvet Underground ou ses films expérimentaux tels que Sleep (une vidéo de 5h du poète John Giorno qui dort). L’atelier, reconnaissable grâce à ses murs argentés (qui lui ont valu le surnom “The Silver Factory”), prend désormais place au cœur du musée de La Boverie grâce à l’impressionnante scénographie conçue par l’agence Tempora.

3. Redécouvrir des artistes

Véritable icône de son époque, Andy Warhol a fréquenté la jet set new-yorkaise ainsi que de nombreux artistes célèbres ou émergents. L’exposition permet de (re)découvrir le groupe The Velvet Underground, dont l’artiste était le producteur. Mais aussi l’emblématique pochette de l’album Love You Live des Rolling Stones ou encore la chanson Andy Warhol de David Bowie.

Warhol – The American Dream Factory met également en valeur plusieurs collaborations de l’artiste avec notamment Keith Haring, Jean-Michel Basquiat, Francesco Clemente ou Roy Lichtenstein (une exposition est actuellement consacrée à ce dernier au BAM – Beaux-Arts Mons). Une partie belge témoigne aussi de la passion de Warhol pour le peintre Paul Delvaux, dont il a dressé le portrait.

Warhol – The American Dream Factory, à découvrir au musée des Beaux-Arts de La Boverie (Liège) jusqu’au 28 février. Plus d’infos ici.

Envie de découvrir la Belgique?

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)